Flapakarr. Une série 100 % langue bretonne actuellement tournée en Finistère

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

En coproduction avec les chaînes locales bretonnes, Mara Films tourne une série de 26 X 2’30 mn, 100 % en langue bretonne. Pour la première fois, la scénarisation de cette série sera entièrement réalisée en breton.

Goulwenna an Henaff (coscénariste sur Ken tuch’) et Aziliz Bourgès (coscénariste sur Saga Brittia). L’équipe technique (réalisation, lumière, son, direction artistique, etc.) sera brittophone dans sa quasi-totalité. Les comédiens et comédiennes sont bien sûr bretonnants, dont le rôle principal Yann Herle Gourves. Le breton sera donc la langue de travail sur le plateau.

Le synopsis de la série Flapakarr

Flapakarr est une application de covoiturage dont la grande innovation est l’usage du breton. Très proche de sa grande sœur Blablacar, elle a très vite trouvé son public. Les Bretons sont de grands voyageurs, les brittophones (ou bretonnants) aussi ! Yann-Baol, YB, la petite cinquantaine, fait beaucoup de route. Il a monté sa petite entreprise de produits de beauté à base d’algues. Agréable, ouvert d’esprit et disert, il propose depuis peu ses services sur l’appli Flapakarr.

Chaque épisode est un huis clos où se mêlent conversations passionnantes et silences gênés. Chaque personnage apporte son univers avec lui dans la voiture de Yann-Baol. L’habitacle de son véhicule représente, comme pour beaucoup d’entre nous, une partie de sa propre maison, on pourrait presque dire de son intimité. Le fait de recevoir des « étrangers » dans sa « bulle » n’est pas sans conséquence. Le spectateur sera le témoin privilégié de moments savoureux.

Le tournage se déroule en Finistère, sur la ferme de Boudiguen à Querrien gérée par le collectif Tomahawk du 7 septembre 2020 au 18 septembre 2020

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est...

1 COMMENTAIRE

  1. Total soutien à elle, mais c’est une femme trans qui a rédigé cette lettre, pourriez-vous corriger l’article et la genrer au féminin s’il vous plaît?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Manifestadeg Gwengamp, fulor ar Vretoned

Kuzul ar Vonreizh he deus korbellet al lezenn Molac votet e miz Ebrel. Ar brezhoneg, e-lec’h mont war-raok, en deus graet meur a gammed...

Ur Redadeg evit ar c’horseg

Goude degouezh ar Redadeg e Gwengamp e c'hello ar rederien kenderc'hel gant o c'hoant da c'haloupat e Bro-gKorsika. « A Currilingua » a loc'ho eus Borgu...

Langue bretonne. 50 ans de combat. An Alc’hwez Aour

Er barzhoneg-mañ e kont Anjela Duval ez eus bet taolet un alc'hwez aour en traoñ ar mor. Ur rummad tud nevez a rank adkavet...

Réunification de la Bretagne, défense du Breton et du Gallo, statut de résident : pour quoi faire ? [L’Agora]

Ainsi donc, la société bretonne serait unanime. Élus, associations, politiques se précipitent à quelques semaines des élections régionales et départementales pour clamer leur amour...