Nantes. Agressions sur le réseau TAN : ça continue de plus belle

A LA UNE

Covid 19. Amnesty international accuse la Belgique d’avoir sacrifié ses anciens

Avec 1429 morts par million d’habitants à ce jour, la Belgique serait le pays le plus touché au monde...

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Les agressions sur le réseau TAN, souvent liées il est vrai au rappel par les agents de l’obligation de porter le masque, rappel qui passe de plus en plus mal auprès des usagers, se suivent et ne se ressemblent pas.

Le dimanche 15 novembre vers 21 h, les forces de l’ordre intervenaient sur le tram 2 à Saint-Félix alors qu’un jeune homme de 23 ans empêchait la fermeture des portes et mettait le désordre dans la rame. Après s’en être pris aux passagers, il s’est attaqué aux policiers qui ont réussi à l’interpeller. Il a été hospitalisé d’office.

A 0h45 le 16 novembre, un autre passager se trouvait sans masque dans un tramway, arrêté place du Commerce. Un agent lui a demandé de mettre son masque, il l’a insulté comme du poisson pourri puis l’a menacé de mort. Les forces de l’ordre ont embarqué l’individu, qui devrait être jugé sous peu en comparution immédiate. Accessoirement, il a passé la nuit en salle de dégrisement, du fait de son niveau d’alcoolémie par trop visible.

« C’est quand même dingue de devoir éviter les rues de son quartier certains soirs à cause de quelques personnes »

Par ailleurs des agents de la TAN sont aussi intervenus vers 20h ce lundi à la station Jean Jaurès (ligne 3) alors que le conducteur avait signalé le comportement d’une bande de délinquants nord-africains montés à Commerce. Ces derniers avaient fini par quitter la rame à Bretagne, avant de rallier la place Viarme à pied.

« Certains soirs, la distribution de repas à Talensac attire des profils pas jojos, comme ces blédards [nords-africains] En chemin, ils s’en prennent aux gens – d’autant qu’ils sont en groupe, et en partant, ils crient à tue-tête, renversent les poubelles et se livrent à diverses déprédations », explique une riveraine. « On comprend très bien qu’il y ait besoin de distribuer des produits et qu’il y ait de plus en plus de pauvres, mais d’une part, vu leurs vêtements de marque et ce qu’ils dealent, ils ne sont pas dans le besoin, et c’est quand même dingue de devoir éviter les rues de son quartier certains soirs à cause de quelques personnes ».

Sans commentaires.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Allemagne : Un homme fonce en voiture sur des passants à Trèves – Plusieurs morts et 15 blessés, l’auteur arrêté

Des passants ont été percutés par un individu armé de sa voiture dans une zone piétonne à Trèves, dans...

Guillaume Bigot : Pourquoi il faut virer le parti de l’étranger

Toute aristocratie connaît trois âges successifs, comme l'avait vu Chateaubriand :"l'âge des supériorités, l'âge des privilèges et l'âges des...

1 COMMENTAIRE

  1. A Nantes , toujours des incivilités par certains individus connus des services de police , devrait être expulsé mais toujours présent sur le territoire , au frais des contribuables , merci Johanna Rolland et son mutisme gauchiste….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici