Saint-Nazaire. Des fournisseurs de drogue arrêtés dans l’agglomération

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Après un an d’enquête sur le trafic de drogues place de l’Amérique Latine, effectué par des revendeurs souvent d’origine nord-africaine, en situation irrégulière, des organisateurs ont été identifiés. Ils effectuaient des voyages pour acquérir de la marchandise en gros, avant de la redistribuer. Une série d’arrestations a eu lieu ce 19 janvier, principalement à Méan-Penhoët.

La police municipale de Saint-Nazaire, la police nationale, les douanes, une brigade cynophile et 300 gendarmes dont une équipe du GIGN ont investi tôt le matin plusieurs adresses du quartier, mais aussi à Montoir-de-Bretagne et Trignac, et ont procédé à l’arrestation d’une trentaine de personnes, placées en garde à vue. Des produits stupéfiants et surtout plusieurs dizaines de milliers d’euros en liquide ont été saisis.

Toujours à propos de drogue, trois personnes, arrêtées avec de la drogue et des munitions de 9 mm peu après une fusillade le 10 octobre dernier, route des Fréchets à la Trébale, un quartier « sensible » de Saint-Nazaire, ont été jugées. Il s’agissait de la 7e fusillade de l’année – et de la troisième dans le quartier.

Peu après les coups de feu, la BAC prend en chasse un groupe de jeunes délinquants, qui s’enfuient jusqu’au dernier étage d’un immeuble allée des Orchidées – une voie parallèle à celle où ont eu lieu les détonations – et s’introduisent dans un appartement qui n’est pas le leur ; un est dans le salon avec la mère de famille, deux autres cachés dans l’une des chambres. Sur eux, 151 grammes de résine de cannabis [1000 € à la revente au détail] et 13 grammes de cocaïne en bonbonnes [650 € au détail] sont saisis en sus des munitions ; ils sont condamnés à 960 € d’amende pour l’un, absent à l’audience, et 480 pour les deux autres.

Louis Moulin

Photo d’illustration :DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Langues régionales. Une plainte déposée à l’ONU contre les discriminations de l’État français

L'ONU peut-elle sauver les langues régionales de France ? Le Réseau européen pour l’égalité linguistique compte en tous cas...

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe...

Articles liés

Nantes : quatre mis en examen après la fusillade mortelle aux Dervallières

Après l’arrestation fin juin, en deux vagues, de sept personnes suspectées d’avoir commandité et participé à la fusillade qui, le 11 janvier dernier, a...

Nantes. Suite de la fusillade à Malakoff : 15 kilos de cannabis et 20.000 € saisis

Suite à l’interpellation le 13 octobre dernier dans les quartiers « sensibles » de la Bottière, Bellevue et à Bouguenais de six hommes impliqués dans une...

Nantes. L’insécurité ? Aux municipales, extrême gauche et écolos en mode bisounours…

Alors qu’à Nantes la question de l’insécurité est au cœur de la campagne municipale - même Mme Rolland (PS), maire sortante, envisage d’augmenter les...

Vannes. David Robo n’a vraiment pas de chance

Jean-Yves Le Drian a de la mémoire. C’est pourquoi David Robo, maire de Vannes, n’a pas obtenu l’investiture LREM pour les élections municipales de...