Tyrannie sanitaire. 52 % des Français pour une vaccination obligatoire en entreprise ?

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

La tyrannie par la peur produit les effets escomptés : plus les jours passent, plus ils semblent être nombreux parmi les Français à vouloir toujours plus de restrictions et de contraintes, toujours plus d’intervention de l’Etat dans leur vie quotidienne. Ainsi un sondage QAPA mené auprès de 4,5 millions de personnes, indique qu’une petite majorité de Français serait même partisane..de la vaccination obligatoire en entreprise.

Méthodologie : Sondages réalisés entre le 15 et 18 février 2021 auprès des 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr. Parmi ces candidats, 52% d’entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d’hommes. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Ce sondage indique qu’ils sont 57% à donner, en entreprise, leur opinion sur le vaccin. Globalement, plus d’un Français sur deux est prêt à se faire vacciner. Dans le détail, 51 % le feront si c’est une proposition de leur employeur et 56 % si c’est une demande. Enfin, 52 % sont prêts à être vaccinés pour travailler plus sereinement.

Sur la question d’une vaccination obligatoire dans les entreprises, les Français sont aussi partagés que pour le vaccin en lui-même. Ainsi, 52 % sont « pour » une obligation de vaccination dans les sociétés 48 % « contre ».

Plus de 56 % des personnes interrogées expriment l’envie de savoir si leurs collègues de travail ont été vaccinés ou non. Mais plus de 82 % ne veulent pas pour autant interdire l’accès à l’entreprise aux non-vaccinés…ce qui fait tout de même 18% qui se prononcent en faveur d’une discrimination sanitaire assumée.

A la question « selon vous, qui doit prendre en charge le coût du vaccin ? », les Français sont divisés en trois catégories : 27 % pensent que c’est le salarié qui doit payer, 33 % que c’est à l’entreprise de le faire mais la plus grande part à 39 % considère que c’est à l’Etat de prendre en charge cette vaccination.

Que la vaccination devienne obligatoire ou facultative au travail, les entreprises sont bien loin d’être prêtes à passer à l’acte. Ainsi, seulement 21 % déclarent que leur société est apte à procéder à une vaccination et 35 % qu’il reste encore des améliorations à effectuer. De ce fait, 44 % avouent que leur entreprise ne possède pas les moyens techniques et humains pour une vaccination sans risque.

Fin janvier, alors que les chiffres de la pandémie n’étaient pas particulièrement alarmants en France, un sondage Ifop publié dans le JDD, indiquait qu’ils étaient 60% des sondés à souhaiter un troisième confinement

On peut se rassurer en se disant « je n’ai jamais été appelé pour un sondage ». Néanmoins, la propension d’une partie significative (majoritaire ?) de la population, notamment âgée, à réclamer un enfermement permanent est de nature inquiétante. Combien d’entreprises qui ferment, de restaurants qui s’écroulent, de vies sociales inexistantes, d’étudiants sans avenir, de perspectives moroses au nom de quelques mois gagnés dans l’espérance de vie précaire des plus anciens, mais aussi de la génération privilégiée des boomers ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

3 Commentaires

  1. « D’après le général Delawarde, « S’agissant du vaccin, un sondage commandité par l’Imperial College de Londres montre que les Français sont les plus sceptiques. À la question :
    « Vous feriez vous vacciner la semaine prochaine si un vaccin était disponible pour vous ? » 29,8% seulement ont répondu oui …  »
    Dans le cadre de son « great reset », le Forum économique mondial veut, entre autres choses, « automatiser 86% des restaurants. Pas une question d’anciens, ni de boomers.

  2. Proposition de « vaccination » (en fait expérimentation génétique à vaste échelle) approuvée par : 1) le Pape (du catholicisme), sa sainteté néo-libérale Jean-Pau II, qui la rend obligatoire au Vatican contre les « négationnistes » qui n’en veulent pas – 2) le pape du syndicalisme (compromis et faux-opposant stipendié) sa sainteté collaborationniste Martinez qui après avoir tardivement enfourché le mouvement des Gilets Jaunes pour mieux le récupérer politiquement, collabore maintenant activement à la dictature sanitaire en se déclarant favorable au vaccin obligatoire en entreprise. Martinez, le prochain éligible, après Mohamed Ben Salmane et Karine Lacombe, au grade de chevalier de la légion d’honneur macroniste. Récompense largement méritée vu les efforts du candidat.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1, a jeté un pavé dans...

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de samedi. Le journal évoquera ensuite les...

États-Unis. Un influenceur deux fois vacciné contamine 60 personnes avec le variant Delta

Un week-end festif à Los Angeles s'est finalement transformé en cluster de Covid-19. À l'origine de la contamination touchant des dizaines de personnes, un...

Vaccination obligatoire pour tous. Après les socialistes, la « droite » commence à l’évoquer… [Vidéo]

La question de la vaccination obligatoire pour tous trouve de plus en plus d'échos parmi les responsables politiques ces derniers jours. Y compris chez...