Ulster. Les écoles en langue gaélique dépassent les 7 000 élèves

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

En Irlande du Nord, le nombre de jeunes élèves d’Ulster qui reçoivent un enseignement en langue gaélique a dépassé les 7 000 pour la première fois. Le Comhairle na Gaelscolaíochta (CnaG) a déclaré que les nouveaux chiffres soulignaient la croissance significative que connaît le secteur de l’enseignement en langue irlandaise.

Le conseil a déclaré que les comités locaux et les activistes méritaient d’être félicités pour leur engagement à faire en sorte que l’enseignement en gaélique soit disponible dans chaque comté du Nord. Cinquante ans après la création de la première bunscoil (école primaire gaélique), le CnaG a déclaré que la demande était plus forte que jamais et qu’elle allait encore augmenter.

L’une des plus récentes réussites est celle du Gaelscoil Aodha Rua à Dungannon. Fondé en 2011 avec seulement 12 élèves et deux employés, l’école offre désormais un enseignement en langue irlandaise à 143 enfants et emploie près de 20 personnes. La directrice Móna Uí Dhochartaigh a déclaré que l’école était au cœur d’un renouveau dynamique de tous les aspects de la culture gaélique dans la région.

« La pierre angulaire de notre école est constituée par les partenariats établis avec les clubs locaux de GAA (hurling et football), la branche locale de Comhaltas Ceoltóirí Éireann et les autres Gaelscoileanna de la région de Mid-Ulster ». a-t-elle déclaré. « Nos élèves sont immergés dans la langue irlandaise, dans les sports gaéliques, dans la musique et les chants traditionnels irlandais et nous les encourageons à développer tous leurs talents individuels. Cette éthique riche en culture est incarnée par la devise de notre école, selon laquelle l’enseignement en langue irlandaise constitue « un lien précieux avec notre héritage et un atout précieux pour notre avenir ».»

Aujourd’hui dans toute l’Irlande (Nord et République compris), il y aurait environ 50 000 élèves dans les Gaelscoils dans 368 écoles primaires et secondaires (parmi elles, 41 écoles primaires et 11 secondaires en Ulster) .

  • Dans les Gaeltachts (Régions où l’on parle le gaélique dans une importante proportion, principalement en Donegal, à l’ouest de Mayo, dans le Connemara, sur la péninsule de Dingle…)) 127 écoles primaires et 29 écoles secondaires avec 15 000 élèves/collégiens/lycéens.
  • En dehors des Gaeltachts (reste de l’Irlande) : 171 écoles primaires et 43 écoles secondaires avec 35 500 élèves/collégiens/lycéens.
  • Naíonraí : 227 écoles maternelles avec 4 000 enfants

Les Gaeltachts sont reconnues comme telles dès les premières années de l’État libre d’Irlande lorsque le gouvernement entreprit de favoriser la restauration de la langue irlandaise. Les limites de ces zones n’ont pas changé depuis leur établissement dans les années 1950, même si depuis cette date, le nombre de personnes parlant le gaélique décroît. Dans la plupart des gaeltachtaí, les irlandophones sont maintenant en minorité.

De nos jours environ 85 000 personnes ont pour première langue l’irlandais. Les plus grosses concentrations d’irlandophones se trouvent dans les régions ouest des comtés de Donegal, Mayo, Galway, Kerry et de Cork. De petites concentrations perdurent dans les comtés de Waterford et de Meath.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur....

Articles liés

Irlande. Des individus poussent une jeune fille sous un train à l’arrêt

La Gardai, la police irlandaise, a déclaré avoir ouvert une enquête pour agression après qu'une femme ait été blessée lors d'un incident à la...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Irlande. 40 ans après sa mort, la preuve que le Sinn Féin n’a pas respecté les dernières volontés de Bobby Sands

Bobby Sands, gréviste de la faim de l'IRA, mort des suites de cette grève de la faim le 5 mai 1981 (voir ici les...