Bernard Lugan : La vérité sur la guerre au Mali

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

L’historien et spécialiste de l’Afrique, Bernard Lugan, revient sur la guerre en cours au Mali et dans la bande sahélienne.

Alors que plusieurs soldats ont trouvé la mort en opération dans cette région, il décrypte les forces en présence et explique les rivalités à travers un prisme ethno-racial. Auteur de nombreux ouvrages sur l’Afrique, il a notamment publié « Les guerres du Sahel – Des origines à nos jours » en 2017. Ouvrages disponibles sur http://bernardlugan.blogspot.com/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

1 COMMENTAIRE

  1. Vidéo intéressante. Les positions de Bernard Lugan s’apparentent plus à celle d’un conseillé militaire qu’autre chose. Il n’aborde pas du tout ici les questions économiques, sociales et culturelles.
    Il n’aborde pas non plus les accords d’Alger de 2015 « Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger », en six langues : Français, Arabe, Bambara, Peulh, Songhoi, Tamasheq.
    Le mot Azawad n’est même pas prononcé.
    Bernard Lugan parle beaucoup de « taper ».
    Il oublie de dire que les clauses de cet accord d’Alger ne sont toujours pas respecté, et qu’elles comprenaient essentiellement des investissements de développement économique.
    Construction de routes, eau potable, construction d’écoles, construction de dispensaires et d’hôpitaux, moyens de communication (internet, radios), etc..

    Et il s’agit bien là d’un choix politique de la France qui a totalement abandonné sa politique de coopération, le ministère de la coopération n’existant même plus, pour une politique de soupoudrage par une myriade d’associations nationales et internationales dont les activités se font dans la plus grande incohérence, comme un canard sans tête.
    Il manque effectivement un pilote dans l’avion, mais ce n’est pas le problème des autorités maliennes, ni du commandement militaire. C’est le problème de notre politique des affaires étrangères, de notre ministère qui n’a pas intégré nos moyens de coopération et qui se trouve donc désormais totalement inefficace que ce soit au Mali, au Niger ou en Centrafrique.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Afrique du Sud : derrière le chaos, le soulèvement des Zulu

Les très graves émeutes-pillages qui secouent l’Afrique du Sud depuis le 8 juillet dernier ont été déclenchées par la faction pro-Zuma de l’ANC (Zulu),...

L’Afrique réelle. Barkhane, une réussite militaire, un échec politique

Le 139ème numéro de la revue l'Afrique réelle vient de sortir, avec comme thème central, Barkhane, une réussite militaire, un échec politique. Sommaire Actualité Algérie : une...

France-Afrique. Bernard Lugan interviewé par Charles Gave

Bernard Lugan est incontestablement, dans le monde, l’historien qui connaît le mieux l’Afrique. Il rappelle que les « décoloniaux » ont entrepris de déconstruire...

Tchad. Les clés pour comprendre le conflit

Dans l’incertitude actuelle, en dépit des rumeurs, des jeux politiques, des déclarations des-uns et des autres, des questions sur l’avenir du G5 Sahel, du...