Guingamp. Sans concert, la Saint-Loup 2021 se recentre sur la danse bretonne [Vidéo]

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Pas de concert et un événement resserré sur deux jours autour de la danse bretonne : les organisateurs de la Saint-Loup ont annoncé la tenue du festival les 21 et 22 août prochains à Guingamp.

À Guingamp, une Saint-Loup en format réduit

À Guingamp, le festival de la Saint-Loup est le rendez-vous incontournable de l’été. Mais il n’échappe pas lui non plus aux contraintes imposées par le contexte sanitaire actuel. Aussi, l’édition 2021 va s’en trouver fortement impactée, bien que maintenue (pour l’instant). La Saint-Loup va ainsi se tenir le week-end des 21 et 22 août 2021 et ne proposera pas de concert cette année. Seule la danse bretonne sera au programme.

Cette très forte réduction de la voilure fait écho aux restrictions annoncées par l’État au mois de février pour les festivals de l’été. Ces derniers ne doivent ainsi pas accueillir plus de 5 000 personnes, et uniquement en places assises. Des places qui doivent par ailleurs être séparées d’au moins un mètre les unes des autres. Avec de tels critères, les concerts n’auraient pu proposer qu’entre 800 et 1 000 places cette année contre environ 4 500 lors des éditions précédentes. Une remise en cause de l’équilibre financier qui a largement pesé dans la décision des organisateurs.

Pour cette Saint-Loup 2021, exit donc les concerts des soirs de semaine à partir du mardi, tous annulés. Quant aux buvettes et aux divers espaces de restauration, l’incertitude demeure concernant leurs possibilités d’ouverture. La tenue des festoù-noz est elle aussi compromise pour l’instant.

Malgré un budget divisé par cinq et après une édition 2020 déjà annulée, les organisateurs de la Saint-Loup tentent cependant de regarder l’avenir avec optimisme. Ils annoncent d’ores et déjà la présence du chanteur Jean-Baptiste Guégan le 17 août 2022 tandis que l’ensemble des billets et autres pass achetés pour les éditions 2020 et 2021 seront toujours valables l’année prochaine.

Recentrage sur la danse bretonne

Toutefois, les amateurs de danse bretonne auront une bonne raison de se déplacer à Guingamp. Si en temps normal la Saint-Loup propose la finale du championnat de danse bretonne, ce championnat n’a pu se dérouler cette année avec des épreuves annulées. Mais l’ensemble des cercles celtiques habituellement présents et les bagadoù seront tout de même au rendez-vous pour proposer au public plusieurs spectacles, tout en devant s’adapter là encore aux contraintes sanitaires avec notamment l’impossibilité d’organiser des déambulations dans les rues de la ville.

Les organisateurs vont également tenter de maintenir la Dérobée (danse typique guingampaise) tandis que la Bugale Breizh dédiée à la danse des enfants est annulée.

Aux origines de la Saint-Loup

À Guingamp, la Saint-Loup est devenue avec le temps une véritable tradition. La fête, initialement religieuse, fut créée avant les révolutions républicaines de la fin du XVIIIème siècle. Interrompue lors de cette période de troubles, elle refera son apparition au début du XIXème.

Au XXème siècle, le rendez-vous continue de célébrer la musique et les danses bretonnes puis conviera par la suite de nombreux cercles celtiques. En 1925, la Saint-Loup est organisée en même temps que la fête du Bleun-Brug, association catholique bretonne fondée par l’abbé Yann-Vari Perrot.

C’est à partir de 1957 que le comité Kendalc’h et le comité des fêtes lanceront une version de la Saint-Loup qui sera relativement similaire à la forme actuelle du festival. Depuis, l’événement sert de cadre au concours national de danses bretonnes de la confédération de danses Kendalc’h.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Nantes. La pandémie impacte le commerce du centre-ville

La fermeture de la maison de la presse Agora, place de l'Ecluse, mi-avril, rappelle s'il en était besoin qu'une...

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...