Résidences secondaires au Pays de Galles. Le Plaid Cymru veut augmenter les taxes pour protéger les locaux

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Les propriétaires de résidences secondaires au Pays de Galles pourraient voir leur taxe d’habitation drastiquement augmenter si le Plaid Cymru est au pouvoir après les élections du parlement gallois en mai.

Le parti propose de faire passer de 100% à 200% le montant de la taxe d’habitation applicable aux résidences secondaires et propose également de plafonner le nombre de résidences secondaires dans une zone et de modifier les règles afin qu’elles ne puissent pas être enregistrées comme des entreprises.

Les conservateurs ont qualifié ces propositions d’ « attaque voilée » contre l’économie touristique du Pays de Galles.

Mais Le Plaid Cymru affirme que ces politiques sont nécessaires pour empêcher les communautés rurales de perdre une « génération de jeunes » à cause de la « crise des résidences secondaires ».

Selon les chiffres officiels, 24 873 résidences secondaires étaient enregistrées au Pays de Galles comme payant la taxe d’habitation en janvier 2021. C’est dans la région de Gwynedd que l’on trouve le plus grand nombre de résidences secondaires – 5 098 – soit 20 % de toutes les résidences secondaires du pays de Galles. Le Pembrokeshire compte 4 068 résidences enregistrées, Cardiff en compte 3 477, Anglesey 2 139 et 2 104 à Swansea.

Depuis 2017, les conseils gallois ont le droit d’imposer une taxe municipale allant jusqu’à 100 % sur les résidences secondaires. Au cours de l’exercice 2020/21, huit conseils ont facturé une prime – Conwy et Ceredigion ont facturé 25% ; Anglesey a facturé 35% ; tandis que les conseils de Gwynedd, Denbighshire, Flintshire, Powys et Pembrokeshire ont facturé une prime de 50%.

Le conseil de Swansea a été le premier au Pays de Galles à décider de facturer la totalité de la prime de 100 % à partir du 1er avril 2021, et les conseillers de Gwynedd ont récemment soutenu la facturation intégrale. Mais certains petits malins ont tenté de passer entre les mailles du filet : certains propriétaires de résidences secondaires ont en effet désigné leurs propriétés comme étant des entreprises, ce qui signifie qu’ils ne paient aucune taxe municipale.

Mabon ap Gwynfor, candidat de Plaid Cymru pour la circonscription de Dwyfor Meirionnydd à Gwynedd, a déclaré que son parti, une fois au pouvoir « supprimerait la faille qui permet actuellement aux résidences secondaires d’être enregistrées comme des ‘entreprises' » et augmenterait la prime maximale à 200%. Il a ajouté : « En outre, un gouvernement Plaid redéfinirait le terme de « maison abordable » qui inclut actuellement les propriétés valant plus de 250 000 £ – un chiffre hors de portée pour de nombreux jeunes dans nos communautés rurales. Les jeunes sont au cœur de nos communautés rurales et un gouvernement Plaid s’engagerait pleinement à leur donner toutes les chances de gagner leur vie, d’apprendre et de vivre dans la région de leur choix, où que ce soit au Pays de Galles.»

Et si les élus à la région Bretagne en prenaient de la graine pour protéger une jeunesse qui constate, jour après jour, une explosion des résidences secondaires en Bretagne pour son plus grand désarroi ?

Sur le sujet, lire le livre de Nil Caouissin, manifeste pour un statut de résident en Bretagne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

Articles liés

Yes Cymru : Siôn Jobbins a ro e zilez (abalamour d’ar wokisted ?)

Ha re bounner e oa deuet Yes Cymru evit un den e-unan ? Roet en deus Siôn Jobbins e zilez eus ar strollad dizalc'hour kembread....

Bro-gKembre : Ur petision a-enep an Union Jack ouzh ur savadur

Trouz a zo er mare-mañ e Bro-gKembre diwar-benn an Union Jack, banniel Breizh-Veur. Staliet zo bet gant ti-kêr Kerdin (Cardiff e kembraeg) un Union...

Div skol gembraek nevez er Pembrokeshire

Ur gontelezh e mervent Kembre eo ar Pembrokeshire. En norzh emañ uhel tregantad ar gembraegerien (50%), er su n'eo ket (15%). Rannet eo ar...

Euro 2021. Les résumés de Suisse-Turquie et Italie-Pays de Galles

Retrouvez les résumés de Suisse-Turquie et Italie-Pays de Galles comptant pour l'Euro 2021. La Squadra Azzurra s'impose 1-0 contre le Pays de Galles et termine...