Économie. Artisans du bâtiment : un niveau d’activité soutenu en Bretagne depuis le début de l’année

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

L’artisanat du secteur du bâtiment affiche un moral plutôt bon en Bretagne suite à un niveau d’activité soutenu durant le premier trimestre 2021. Tour d’horizon.

Bâtiment : une conjoncture favorable pour les artisans en Bretagne

Dans un contexte économique incertain, les artisans du bâtiment ont tiré leur épingle du jeu en Bretagne au cours du premier trimestre 2021, confirmant la tendance relevée dans une précédente étude. Selon une récente enquête de conjoncture publiée par la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), le niveau d’activité dans le Bâtiment a continué sa progression dans la région. Interrogés, 85 % des chefs d’entreprise ont signalé une conjoncture favorable voire très favorable. Une proportion en légère hausse par rapport au mois de janvier dernier. De plus, la CAPEB estime un rebond de l’activité de +11,5 % en Bretagne (administrative), quand la moyenne nationale est de +9,5 %.

Source : CAPEB

Les appréciations sont particulièrement positives pour les entreprises du second œuvre, notamment pour celles dans les métiers du bois (menuiserie, charpente) et de l’électricité. C’est dans le département des Côtes d’Armor où l’activité semble la plus dynamique : un tiers des entreprises la considère particulièrement favorable.

La rénovation se porte bien malgré le prix des matériaux

Sur le marché des logements et bâtiments neufs, les artisans témoignent, en moyenne régionale, d’une situation plutôt stable. En revanche, l’activité en entretien rénovation enregistre une forte hausse, le solde de réponses positives augmentant de 18 points par rapport à l’enquête précédente. Cette forte croissance dans l’ancien est portée par une demande en provenance d’une clientèle privée et profite du dynamisme des travaux de performance énergétique des logements.

La hausse des prix des matières premières et des matériaux vient ternir ce tableau : une entreprise du bâtiment sur deux a été impactée par des fortes augmentations des prix, entre 10 % et 30 % en moyenne. Cette situation s’accompagne également d’un allongement des délais d’approvisionnement et même d’une rupture totale d’approvisionnement pour 20 % des entreprises.

Source : CAPEB

Des carnet de commandes remplis

En ce qui concerne la durée moyenne des carnets de commandes, elle affiche une progression chez les artisans bretons du bâtiment, en passant de 4,4 mois en janvier 2021 à 5,1 mois aujourd’hui. Aussi, près d’une entreprise sur deux (47,4 %) considère que leur durée est « supérieure à la normale ». Cette proportion était de 29,2 % en janvier 2021. À noter que dans le métier de la couverture, près d’une entreprise sur trois déclare avoir plus de 10 mois de charge de travail.

Du point de vue de la trésorerie, les entreprises sont confrontées à des délais de paiement clients plus longs, ce qui est confirmé par un solde d’opinions négatif (-20 points). Malgré cette situation, les trésoreries résistent et la proportion d’entreprises qui rencontrent des difficultés reste relativement stable à près de 11 %. En revanche, les marges sont à nouveau mises à mal, le solde d’opinions s’établit à -12 points contre -7 points en janvier, avec 23 % des entreprises déclarant des marges inférieures à la normale.

Batiment
Source : CAPEB

Par ailleurs, au premier trimestre 2021, les prix des marchés signés augmentent légèrement par rapport aux trois mois précédents.

Des emplois en hausse chez les artisans bretons

Dans ce contexte d’activité plutôt favorable, l’emploi salarié dans le bâtiment continue de progresser. Le solde d’opinions se situe à +9 points (près de 15 % des artisans ayant déclaré avoir augmenté leurs effectifs depuis le trimestre précédent, et 5,5 % les ayant réduits). Les prévisions pour les trois mois suivants sont bien orientées et près d’une entreprise sur quatre envisage d’augmenter ses moyens humains.

Au niveau régional, la part d’entreprises qui ont effectué des dépenses d’investissement atteint 34,2 %, en légère augmentation par rapport au trimestre précédent (31,8 %). C’est dans le département d’Ille-et-Vilaine que ce pourcentage est le plus élevé : 37,2 %. La proportion d’entreprises qui envisagent des nouveaux investissements au cours de trois prochains mois reste stable à 31 %.

L’accroissement de l’activité constatée se traduit par des tensions sur l’appareil de production. Compte-tenu des moyens humains et matériels actuels, 56,6 % des entreprises sont aujourd’hui en surcharge de travail, soit +58 % par rapport au trimestre précédent.

Quelle tendance pour le deuxième trimestre 2021 ?

Quant à l’avenir à court terme, les perspectives s’annoncent bonnes puisque les indicateurs d’activité pour les trois prochains mois s’affichent au vert. Les entreprises artisanales du Bâtiment sont optimistes en termes d’activité (90 % des réponses tablent sur un deuxième trimestre très favorable ou assez favorable), d’intentions d’embauches ou d’investissements.

bâtiment
Source : CAPEB

Toutefois, la prudence reste de mise en raison de l’augmentation des prix de certains matériaux et matières premières. Parmi les matériaux concernés, il y a principalement le bois, les métaux (cuivre, acier, zinc…), les isolants, les éléments de plomberie, les câbles et les appareillages électriques.

Autre point à noter, la principale difficulté évoquée par les artisans reste la tension sur le marché du travail, c’est-à-dire trouver et recruter du personnel. Ils sont également nombreux à souhaiter l’ouverture rapide des restaurants pour améliorer les conditions de la pause méridienne et le moral de salariés.

Par ailleurs, les artisans alertent sur les dégradations des marges et les difficultés de trésorerie qui peuvent se multiplier. Les PGE et les reports de charges ont permis de redonner de l’oxygène, mais leur remboursement risque de fragiliser des trésoreries déjà mises à mal.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Antranias) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Bretagne. Jérémy Desdouets établit le record du GR34 en 27 jours, 11 heures, 35 minutes

Il l'a fait ! 27 jours, 11 heures et 35 minutes, après son départ du Mont Saint Michel, le 15...

Saint-Nazaire : un kilo de cannabis et 4200 € en espèces retrouvés en perquisition

Un petit trafic de drogue, assez actif de janvier à juin 2021 à Saint-Nazaire, est tombé après l'interpellation d'un...

Articles liés

Travail dissimulé, blanchiment dans l’Ouest. Des arrestations dans les communautés turques et azeris

Quatorze personnes ont été interpellées, il y a quelques jours, par la police judiciaire de Nantes et la police aux frontières de Loire-Atlantique en...

Entreprises de proximité : les artisans du bâtiment retrouvent le sourire, les restaurateurs toujours pessimistes

Les entreprises de proximité aperçoivent-elles enfin le bout du tunnel après les tumultes de l'année 2020 ? Leur activité s'est en effet améliorée au...

Arnaques au consommateur. Ces faux artisans qui ne vous veulent pas du bien !

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la DGCCRF, les arnaques  d'artisans ont explosé en...

A Tremeur I-Tek invente les bâtiments d’élevage de demain

06/10/2017 – 06h30 Tremeur (Breizh-Info.com) – On a connu les bâtiments d'élevage en pierre, puis en fibrociment et enfin en béton. Puis une entreprise bretonne...