Nantes. Silure, café et passion au restaurant Meraki

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Il ne paie pas de mine, Meraki, installé tout près de la place Viarme à la place de l’Aquoiboniste, 2 rue Menou. Maxime Bocquier et Clément Richard l’ont ouvert le 22 décembre dernier, avec des plats à emporter. Depuis la réouverture des terrasses, ils s’étalent devant leur voisin qui ne rouvre que le 9 et proposent une carte toute simple, entrée, plat et dessert, qui change une fois par semaine.  Le silure en entrée nous a décidé.

Nantes enjambe la Loire mais lui tourne délibérément le dos, après avoir comblé jusqu’à ses bras en ville, rares sont donc les nantais qui ont mangé du silure, poisson fluvial par excellence pourtant. Pour celui-ci, accompagné d’asperges blanches et de café, les restaurateurs se sont associés au torréfacteur CIME – qui a ouvert à la place du péruvien Lima rue des Hauts Pavés.

Suivent une savoureuse poitrine de veau accompagnée de légumes verts et de rhubarbe, puis un dessert intitulé Pomme 85 – il s’agit de la température de la mise au four de la pomme et non de son origine vendéenne, avec du citron et de la coriandre. Soir 24 € pour une formule entrée-plat-dessert de très bon niveau.

Pour les légumes, les cuisiniers s’approvisionnent au Bois des Anges (Orvault) et Saint-Julien des Concelles, le thé vient de l’autre côté de la place Viarme, le café du torréfacteur installé rue des Hauts-Pavés donc, les champignons de l’ancienne chapelle du Martray où a ouvert une champignonnière (le Champignon Urbain). Bio, local et circuit court – voire ultra-court puisque les champignons sont cultivés à moins de 250 mètres à vol d’oiseau. Délicate attention – les couteaux sont de Thiers et s’affirment.

Quant à Meraki, ce n’est pas japonais, mais grec. C’est aussi le nom d’un fabricant d’équipements réseaux de San Francisco. Cela signifie « faire quelque chose avec son âme, avec créativité et amour ». Tout à fait la définition de ce restaurant du quartier Viarme-Talensac, au cœur battant de Nantes, pépinière de vocations et de bonnes trouvailles – pas seulement le samedi sur la place.

LM

Y aller : 2 rue Menou, 44000 Nantes. Tramway 3 Viarme-Talensac.
Du mardi au samedi 12h-21h
02-40.74.57.10

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Quand Paysan Breton (Eureden) fait certifier des produits…halal

Du brie, ou du beurre breton, certifié halal ? Ce n'est pas un poisson d'avril, mais bien une démarche...

Surf Park à Saint-Père en Retz : le projet fait plouf

Il était à l'arrêt depuis des mois et l'un des deux porteurs s'était écarté – autant dire que cela...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Nantes. Place Sainte-Élisabeth : Bonbourg remplace les Tontons Flingueurs

« Quand ça change, ça change, faut jamais se laisser démonter ». Nantes a au moins une (nouvelle) particularité : en pleine crise de la restauration, suite...

Nantes. La Tablée La Belle Iloise : un bon restaurant de poisson près du passage Pommeraye

Qui a dit qu’à Nantes il n’y avait pas de bonne adresse pour déguster du poisson ? Ouverte depuis mai 2016 rue de Santeuil...

Nantes. Mettez les pieds dans le plat, vous ne le regretterez pas

La rue Jean-Jacques symbolise un peu la décadence moderne de Nantes : en haut, c’est la Cigale et l’opéra, en bas, les kebabs autour...

Le Coq en pâte : une brasserie à viandes de référence sur Nantes.

À Nantes, le cours des  50 otages a toujours polarisé les adresses à viandes. En son temps, il y avait la gigantesque brasserie le...