Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross », encadrée et sécurisée sur des circuits homologués, aux « jeunes » de la ville pour tenter d’endiguer le phénomène des rodéos urbains. L’utopie gauchiste en action…

Rodéos urbains : des cours de motocross payés par la mairie de Vaulx-en-Velin

Dans la ville de Vaulx-en-Velin, située en banlieue lyonnaise, les rodéos urbains, aussi dangereux que bruyants, sont un véritable fléau pour les habitants. Le phénomène, partie intégrante de la « culture racaille » déferlant sur la France actuellement, comme en témoignent les nombreuses scènes de conduites sauvages dans les clips de rap, est principalement observé dans des villes et quartiers où, coïncidence, résident de fortes proportions de populations d’origine extra européenne. Et Vaulx-en-Velin n’échappe pas à la règle…

Pour lutter contre ces rodéos urbains, tandis que le bon sens aurait pu laisser croire à un durcissement de la répression de la part des autorités, la ville de Vaulx-en-Velin et la préfecture du Rhône ont décidé d’explorer en parallèle une autre piste, beaucoup plus pédagogique. Jugez-en plutôt : elles ont annoncé le 17 juin le lancement d’un dispositif baptisé « A Vaux Cross » consistant à proposer aux « jeunes » de rouler sur des circuits homologués et ce, lors d’activités « encadrées et sécurisées ».

Selon la maire socialiste de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, « ce dispositif doit contribuer à prévenir les rodéos en proposant la pratique d’un sport aux jeunes volontaires de la commune. Il a vocation à compléter les actions répressives engagées par les services de l’Etat contre les auteurs de rodéos urbains ». Pour cette année, ce sont ainsi une soixantaine d’adolescents âgés de 14 à 18 ans qui devraient bénéficier du programme et être formés par des professionnels affiliés à la Fédération française de motocyclisme et l’association Percigônes.

Il suffisait d’y penser ! Toutefois, il y a fort à parier que les jeunes Bretons vivant en zone rurale qui seraient, eux aussi amateurs de motocross, ne se verront pas proposer des activités sur circuits homologués…

Lyon et ses banlieues gangrenées par le phénomène

À l’échelle hexagonale, le problème des rodéos urbains a pris une telle ampleur que le 16 juin, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est fendu d’une note adressée à Frédéric Veaux, directeur général de la police nationale, demandant de « mettre en œuvre dès samedi, et dans les semaines qui viennent, cinquante opérations dans les communes ou quartiers les plus impactés », comme l’a rapporté Le Figaro.

Dans le document en question, Gérald Darmanin stipule la nécessité d’« initier des procédures judiciaires dans le but d’identifier les auteurs » de ces rodéos urbains « par tous les moyens à disposition » afin « d’engager des poursuites pénales, en lien avec l’autorité judiciaire ».

Un virage sécuritaire tardif qui intervient alors que l’agglomération lyonnaise voit des racailles multiplier ces conduites sauvages en toute impunité. Ultime provocation à la fin du mois de mai dernier, un rodéo urbain a même eu lieu sous les fenêtres de l’hôtel de ville de Lyon. De quoi faire réagir le maire du deuxième arrondissement lyonnais, Pierre Olivier, pointant du doigt le laxisme du maire de Lyon Grégory Doucet (EELV) : « Les délinquants viennent directement sous vos fenêtres vous défier et pourtant aucune réaction de votre part. »

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

2 Commentaires

  1. pour la drogue la municipalité envisage d’apprendre aux petits a couper la coke quand ils auront 10 /12 ans ça pourrait leur servir! sacré gauchos toujours aussi mentalement déranger !

  2. on verra si cette idée lumineuse fonctionne
    la police pourra aussi confisquer les motos non immatriculées ou volées !
    je suis sur que ça fera finir les rodéo en ville ! vous aussi n’est-ce pas

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Sécurité : le Beauvau bidon

Le Beauvau de la sécurité des ministres Darmanin et Dupond-Moretti réunissait ce jeudi forces de police et gouvernants. Après une manifestation d’ampleur il y...

Emmanuelle Ménard dépose une proposition de loi pour rétablir les peines-plancher

Emmanuelle Ménard, député de l'Hérault, vient de déposer à l'Assemblée nationale ce 19 mai 2021 une proposition de loi visant à rétablir les peines...

Carnoët (22). La chapelle St Gildas vandalisée, pas de déplacement de Gérald Darmanin

La chapelle Saint-Gildas, située à Carnoët, dans les Côtes d'Armor, au pied de La Vallée des Saints, a été vandalisée le week-end dernier. Une...

Bénéficiant d’une libération anticipée en raison du Covid-19, l’homme viole une adolescente

En mars 2020, la ministre de la Justice Nicole Belloubet décidait de faire libérer des milliers de détenus en raison de la potentielle propagation...