Immigration. En hausse par rapport à 2020, les traversées de la Manche par des clandestins se poursuivent

Les traversées de migrants illégaux depuis les côtes françaises vers celles du Royaume-Uni se sont poursuivies ces derniers jours à un rythme soutenu. 80 de ces clandestins ont été arraisonnés en Manche en fin de semaine dernière.

18 juin 2021 : l’appel de Londres pour les clandestins ?

Si la France est souvent dépeinte comme étant une passoire migratoire pour les clandestins désirant entrer sur son sol, elle se révèle visiblement tout aussi inefficace lorsqu’il s’agit d’empêcher des migrants stationnés dans le Pas-de-Calais de franchir la Manche illégalement afin de tenter de gagner le Royaume-Uni.

Dans un précédent article publié au début du mois de juin, nous évoquions le nombre record de migrants en provenance de France arrêtés par les autorités du Royaume-Uni sur leur littoral. Mais, malgré certaines annonces politiques, ces débarquements de clandestins se poursuivent.

Pas plus tard que le vendredi 18 juin dernier, les autorités françaises ont arraisonné plusieurs embarcations en Manche et en mer du Nord. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a ainsi annoncé la prise en charge, dans un premier temps, de deux premières embarcations au large de Boulogne-sur-mer et d’Ambleteuse et transportant au total 42 individus. C’est le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris-Nez, après avoir été contacté, qui a donné l’alerte aux autorités.

En début d’après-midi de ce même 18 juin, au large de Leffrinckoucke, sur littoral de la mer du Nord, 38 migrants s’étant lancés dans une traversée à destination de l’Angleterre ont finalement été repêchés puis débarqués à Calais. Ce sont donc au total 80 clandestins qui ont été arraisonnés au cours de cette journée.

Des traversées de la Manche par les migrants qui se poursuivent

Tandis que côté britannique, les centres d’accueil pour clandestins dans le sud de l’Angleterre sont actuellement saturés, il faut rappeler que les arrivées de migrants depuis la France entre les mois de janvier et d’avril 2021 avaient doublé (avec 2 108 migrants recensés par les autorités britanniques) par rapport à la même période l’année précédente (896 individus). Et le mois de mai 2021 avait lui aussi suivi cette tendance.

Si bien que, selon le quotidien britannique The Times, en date du 16 juin 2021, le nombre total de migrants ayant traversé le Channel depuis le début de l’année aurait atteint les 5 034 individus. Soit, là encore, plus du double du nombre de migrants arrivés l’année dernière à la même époque.

Dans les faits, des traversées de la Manche par des clandestins ont été observées presque tous les jours ces dernières semaines. A fortiori dans une zone maritime où le trafic est particulièrement dense. À titre d’exemple, pas plus tard que le mardi 15 juin, une embarcation avec à son bord 46 migrants fut arraisonnée par les autorités françaises. Le 14 juin, ces mêmes autorités interceptaient 45 clandestins quand les Britanniques en stoppaient pour leur part 65 pour un total de 110 migrants sur la journée.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. quand ils arrivent en france, ils n’ont plus un sou !
    mais subitement ils trouvent du pognon (de dingue) pour acheter un bateau motorisé !qui coute bonbon !

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !