Meurtre de Soufiane Hamdoun à Plomelin. Deux migrants mis en examen

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Nous avions évoqué en fin de semaine dernière le meurtre de Soufiane Hamdoun, 20 ans, habitant de Quimper, au cours d’une soirée intervenue à Plomelin, paisible bourgade du Finistère, dans la nuit de samedi à dimanche. L’enquête a débouché sur la mise en examen de deux migrants, dont un majeur et un mineur , tous deux en situation irrégulière sur le territoire, le dernier fraichement importé de banlieue parisienne, avec la complicité d’une quelconque administration « républicaine ».

Trois autres individus ont été laissés libre après leur garde à vue tandis que les deux migrants ont été mis en examen pour violences volontaires aggravées et placés en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre, tentative de meurtre et violences volontaires aggravées.

La rixe a éclaté à côté d’une salle privée, où se tenait une soirée animée par un DJ, soirée à laquelle plusieurs bandes ont participé, avant que ne se produise ce drame. C’est en voulant empêcher la bagarre de dégénérer que la victime aurait reçu au moins un coup de couteau. « Il a juste voulu arrêter la bagarre en se mettant au milieu. Et c’est lui qui reste sur le tapis. Ce n’est pas juste », se désole un habitant de Penhars auprès d’Ouest-France.

Les obsèdes de la victime se dérouleront ce mercredi à la mosquée du quartier de Penhars, à Quimper tandis qu’une collecte, qui a mobilisé déjà 400 participants, a déjà réuni plus de 10 000 euros

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Royaume-Uni. Des centaines de clandestins ont traversé la Manche depuis la France ces derniers jours

En ce mois de juillet, les traversées de la Manche par des migrants clandestins vers le Royaume-Uni depuis la France ne connaissent pas de...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...