« Régions de France », Carole Delga et Renault Muselier pour l’autonomie de la Corse !

Corse

On se souvient de la prise de position de « Régions de France » le nouveau nom de l’association des régions de France qui regroupe tous les conseils régionaux de l’Hexagone et d’Outre-Mer, en faveur des langues régionales. Dans un courrier commun, les Présidents des Régions s’étaient adressées à Emmanuel Macron sur la volonté des régions de travailler avec l’Etat afin de trouver les moyens de sécuriser définitivement l’enseignement immersif. Singulière avancée pour des régions très largement présidées par des membres du PS ou des LR !

Ce vendredi 09/07, l’association a encore fait un pas de plus vers la liberté de pensée en se positionnement officiellement en faveur d’un statut d’autonomie pour la Corse lors de son assemblée générale ! Carole Delga, présidente de la région Occitanie, élue à la tête de RdF, ayant personnellement pris position pour l’Autonomie (de la Corse) de même que son prédécesseur Renault Muselier le président LR de Provence Alpes Côte d’Azur.

Les deux présidents de région n’ont, par contre, pas exprimé le souhait d’une autonomie pour leur propre région ! Ni même le breton Loïg Chesnais-Girard (qui n’était pas présent à cette assemblée générale) qui a pourtant fait campagne sur le créneau « plus de Bretagne moins de Paris ».

Carole Delga avait déjà déclaré : « ce pays est engorgé par le centralisme »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. C’est toujours un peu « un pour tous et tous pourris » qu’ils, elles, soient de droite ou de gauche, seules les régions compte, la France ne compte pas . « Article 1 de la Constitution : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale » tout le reste qu’est que palabre de bas étage. Ce qu’il y a en France c’est trop de ce genre de personnage.

    1. L’autonomie n’a rien à voir avec l’indépendance. Une région autonome reste française. Bonne chance à nos amis autonomistes corses

  2. Pourquoi voudriez-vous que notre cher Loig suive l’exemple de Mr Muselier et demande au gouvernement français de mettre en place un statut d’autonomie politique et administrative de la Bretagne ? Les élections sont passées… et les promesses oubliées ! Brezhoned, doganed ?

  3. Le plus effarant n’est pas que de tels personnages puissent proférer de telles insanités , mais que des gens aient pu voter pour de tels baltringues ….

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !