Le Groenland interdit la prospection pétrolière

A LA UNE

Le Groenland dispose depuis 1979 d’un gouvernement autonome et ne fait plus partie de l’Union Européenne après son départ de l’UE en 1985. Formellement, il est un « pays constitutif » du royaume du Danemark et est largement en route pour son indépendance.

Menacé par la richesse de son sous-sol, le territoire a pris des mesures radicales : après avoir interdit l’exploitation de l’uranium, il vient, ce jeudi, d’interdire la prospection pétrolière ! Et ce malgré des prévisions de mannes importantes issues de l’or noir.

« C’est une étape logique, car le gouvernement prend la crise climatique au sérieux. La décision a également été prise dans l’intérêt de notre nature, dans l’intérêt de notre pêche et pour concentrer notre économie sur les potentiels réels », a affirmé la ministre groenlandaise des matières premières Naaja Nathanielsen.

Le gouvernement a déclaré que sa décision était étayée par des analyses économiques, qui ont montré une faible rentabilité liée à l’exploration pétrolière et qu’une grande partie des potentiels pétroliers inexplorés seraient déficitaires.

Le Groenland est dirigé depuis avril dernier par un parti nationaliste écologiste de gauche après une campagne houleuse qui avait porté sur le devenir d’une mine d’uranium et de terres rares dans le sud du pays. Mines considérées comme très polluantes par les habitants.

Le pays reste pour l’instant dépendant des subventions danoises mais si la pêche est un élément important de l’économie groenlandaise, le gouvernement autonome devra trouver de nouvelles ressources pour que l’indépendance économique soit possible.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid : variant Omicron, l’argument de Macron

Au programme ce soir, le dernier né du Covid-19, le variant Omicron… Comme un pied de nez au président...

Crise sociale. 28% des Français ont dû emprunter pour payer leurs factures

28% des Français ont dû emprunter pour payer leurs factures. C'est un des chiffres préoccupants dévoilé dans un sondage...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés