Covid-19. Se propageant en Amérique du Sud, le variant Lambda pourrait résister aux vaccins

A LA UNE

Certains variants du Covid-19 seraient susceptibles de résister aux vaccins actuels. Le Lambda, qui se répand ces temps-ci en Amérique du Sud et dont des cas ont déjà été recensés en Europe, pourrait faire partie de ceux-là.

Des vaccins inefficaces contre le variant Lambda ?

Tandis qu’une troisième injection contre le Covid-19 se profile pour une partie des vaccinés en France, le retour promis à une « vie normale » pour la population par les autorités une fois le vaccin administré semble s’éloigner de plus en plus. Ainsi, en l’espace de quelques jours, plusieurs données sont venues largement remettre en cause la pertinence du matraquage médiatique soutenu par l’exécutif en faveur de la vaccination.

De la charge virale qui serait la même chez les contaminés au Covid-19 qu’ils soient vaccinés ou non en passant par la possibilité de transmettre le virus pour ces vaccinés contaminés jusqu’au retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés aux États-Unis, plusieurs certitudes ont été ébranlées. L’Islande et Singapour ne diront pas le contraire…

Dorénavant, avec la propagation du variant Lambda, c’est la question de l’efficacité même des vaccins actuellement homologués en Europe qui est en jeu. Ce variant, identifié pour la première fois au Pérou (où il est désormais majoritaire) et qui se propage actuellement Amérique du Sud, en plus de très infectieux, aurait aussi la particularité d’être plus résistant vaccin que ses prédécesseurs selon les travaux d’un groupe de chercheurs japonais dont les résultats ont été publiés le 28 juillet.

Un variant hautement infectieux

C’est à travers une série d’expériences menées en laboratoire que les scientifiques nippons ont découvert que trois mutations de la protéine de pointe du variant Lambda (dénommées RSYLTPGD246-253N, 260 L452Q et F490S) contribuent à faciliter la résistance de ce dernier à la neutralisation par les anticorps induits par le vaccin. De plus, le caractère hautement infectieux du Lambda est le résultat de deux autres mutations, T76I et L452Q.

Par ailleurs, les chercheurs japonais ont mis en garde contre le fait que, le variant Lambda étant classé « variant d’intérêt » par l’Organisation mondiale de la santé, plutôt que « variant préoccupant », le danger qu’il représente pourrait alors être sous-estimé. L’un des coauteurs de l’étude, Kei Sato, de l’université Tokyo, a décrit le variant lambda comme pouvant « constitue une menace potentielle pour la société humaine ».

En Europe, plusieurs pays tels l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France ont déjà recensé quelques cas de contamination au variant Lambda au cours des dernières semaines.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

2 Commentaires

  1. Le nouveau variant devrait s’appeller epsilon ou dzeta plutôt que lambda. En général, les variants sont de plus en plus contagieux mais de moins en moins virulents.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés