Pass sanitaire. Une mobilisation toujours aussi forte en Bretagne et dans toute la France [Vidéo]

A LA UNE

Samedi 14 août, des manifestations étaient organisées dans de très nombreuses villes de France afin de s’opposer à la tyrannie sanitaire mise en place par Emmanuel Macron et le gouvernement de Jean Castex. Le tout avec l’approbation du Conseil constitutionnel…

Du côté des autorités, le chiffre officiel de 214 000 manifestants, dont 13 900 à Paris, a été avancé. Lors de la précédente mobilisation du 8 août, il était alors officiellement question de 240 000 participants. Des chiffres qui demandent à être appréhendés avec beaucoup de précautions…

Malgré un calendrier peu favorable avec un week-end du 15 août traditionnellement synonyme de vacances, ce cinquième samedi consécutif a démontré que la pression sur l’exécutif était toujours vive tandis que l’on recensait plus de 200 manifestations à travers l’Hexagone, y compris dans des villes de taille modeste.

Le point sur les manifestations en Bretagne

En ce qui concerne la mobilisation en terre bretonne, Morlaix annonçait la couleur dès samedi matin avec un cortège bien plus fourni que la semaine précédente :

L’après-midi, la foule était aussi présente à Quimper :

Idem à Brest où la police indiquait un total de 1 200 manifestants, les différentes images remontant du terrain laissant quant à elles présager un nombre bien supérieur :

À l’instar de semaines précédentes, des mobilisations ont également eu lieu à Saint-Brieuc, Nantes, Rennes ou encore Vannes :

Pass sanitaire : une mobilisation qui demeure forte ailleurs en France

Dans les autres régions françaises, des manifestations massives ont eu lieu dans de très nombreuses villes. À commencer par Toulon, qui, au fil des semaines, semble devenir l’un des épicentres de la contestation. Avec officiellement 22 000 manifestants recensés le 14 août, le rassemblement toulonnais aurait donc davantage mobilisé que le samedi précédent, où les autorités annonçaient déjà le chiffre de 19 000 participants.

Dans le sud, Marseille et Toulouse sont également devenues deux places fortes de l’opposition au pass sanitaire.

Enfin, à Paris, trois rassemblements différents étaient organisés. L’un sous l’égide de Florian Philippot et de son mouvement Les Patriotes, dont le rendez-vous était fixé place de la Catalogne, un autre déclaré par des « Gilets jaunes » parti de la porte Dorée peu après 13 heures et un troisième cortège ayant débuté place de la Bourse vers 13 h 30.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

4 Commentaires

  1. on ne les changera pas les scribouillards du gouverne ment, ils disent une mobilisation moins forte, alors qu’à Paris la police sur place a constatée plus de monde, qu’à Toulon il y avait 3000 personnes de plus de la semaine dernière, et j’en passe !
    Je n’ai jamais de ma vie, constaté autant de mensonges venant de notre gouverne ment, ils nous prennent vraiment pour des moins que rien, des analphabètes ! de la manière dont nous acceptons les sanctions, 40% réfractaires au pass sanitaire et la vaccination obligatoire, mais que 230 000 personnes dans la rue ! finalement, je penserai comme eux !! on est sur la bonne pente ! continuons !!!!

  2. En fait des presses « étrangères » non corrompues annoncent plus de 3 millions et elles n’ont pas eu accès à toutes les villes comme Montpellier , Marseille , Toulon ….
    BFMerde a dû en compter à peine 5000 , bizarre !

  3. J’ai de plus en plus de mal à suivre le Bretons, même si j’en suis!
    Ils passent leur temps à se révolter et souvent, je les soutiens.
    Mais quand il s’agit de voter, c’est toujours pour le candidat de préférence de gauche, qui une fois élu, fait des choix contraires à leurs souhaits…..
    Il va peut être falloir qu’un jour ils y réfléchissent………..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés