Grande distribution. Plus de 10.000 aliments contaminés par l’oxyde d’éthylène chez Auchan, Carrefour, E.Leclerc, Système U…

A LA UNE

Plus de 10.000 aliments contaminés par l’oxyde d’éthylène (cancérigène) chez Auchan, Carrefour, E.Leclerc, Système U…et dans de nombreuses enseignes de la grande distribution. Un nombre qui ne cesse d’augmenter au fil des mois, et qui devrait inquiéter les consommateurs.

L’oxyde d’éthylène est un gaz utilisé par l’industrie chimique comme pesticide interdit en Europe, qui est classé depuis 1994 parmi les agents cancérigènes pour l’homme par le Circ (Centre international de recherche sur le cancer). Les produits doivent être retirés du marché mais il aura fallu trois réunions de crise entre la Commission européenne, les États membres de l’UE et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) pour aboutir à cette conclusion le mois dernier, vendredi 16 juillet.

La fraude a été mise à jour avec des graines de sésame d’Inde, mais les aliments contaminés par cette substance toxique s’étendent à une multitude de produits, bios ou pas, vendus par des grandes marques (Auchan, Bioccop, Bjorg, Bongran, Carrefour, Casino, De Kroes, Ducros, Extrême, Franprix, Leader Price, Leclerc, Ma vie sans gluten, Pasquier, Picard, Superdiet, Système U, U Bio, Wasa…).

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) recommande aux personnes qui détiendraient les produits contaminés de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés aux fins de remboursement.

Elle invite également les consommateurs à consulter la liste des aliments concernés par le rappel, régulièrement mise à jour. Au 13 août 2021, la barre des 10.000 références a désormais été franchie. Sont visés :

– les biscottes ;

– les biscuits apéritifs et salés ;

– les biscuits sucrés ;

– les burgers ;

– les céréales ;

– les compléments alimentaires ;

– les confiseries et chocolats ;

– les desserts ;

– les épices ;

– les farines et aides culinaires ;

– les fromages ;

– les fromages et préparations laitières ;

– les glaces et sorbets ;

– les graines ;

– les houmous et tartinables ;

– les huiles et sauces ;

– les pains ;

– les plats préparés ;

– les tahin et purées sésame ;

– les thés et cafés ;

– les autres produits apéritifs ;

– les autres types de produits.

Les consommateurs seraient en droit d’attendre de lourdes sanctions pour les industriels qui ont participé à cet empoisonnement potentiel de la population. Il n’en sera sans doute rien…comme d’habitude.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

2 Commentaires

  1. Voila le résultat du mondialisme a outrance . Des pays qui produisent sans respecter les lois Européennes pour des produits qu’ils exportent vers l’Europe.
    D’une Europe qui ne contrôle pas suffisamment a l’arrivé de ces exportations , cela quelques soit le Pays européen d’arrivé (certains pays privilégiant leur propre économie ,que la santé des européens et de ce faite également celle de leur propre citoyens).

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés