La restriction cognitive ou prescription de troubles des conduites alimentaires, par Delphine Rommel

Selon l’Etude Nationale Nutrition Santé (ENNS) parue en 2006, la prévalence de l’obésité chez l’adulte s’élève à 16,9 % et celle du surpoids (obésité non incluse) à 32,4 % en France. Face à ce constat, la prise en charge du surpoids et de l’obésité devient une priorité pour les services de santé du pays. Cependant, les réponses les plus largement répandues actuellement, loin de proposer une solution efficace et durable, participent parfois (souvent ?) au développement de nouveaux troubles des conduites alimentaires.

L’objectif de cette conférence est de présenter le phénomène de restriction cognitive, régulièrement présent chez les personnes souffrant de surpoids ou d’obésité et qui, faute d’information, fait son chemin dans les conduites alimentaires contemporaines.

Delphine Rommel est maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie à l’Université de Nantes. Ses recherches actuelles portent sur les processus de conscience, différentiation et régulation émotionnelle dans le cadre des troubles des conduites alimentaires.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !