Australie. Vaccination obligatoire pour les travailleurs du bâtiment : violentes manifestations à Melbourne [Vidéo]

A LA UNE

L’annonce de la vaccination obligatoire pour les employés du secteur du bâtiment en Australie a suscité la colère chez une partie de ces derniers. Plusieurs manifestations sous tension ont eu lieu à Melbourne ces derniers jours.

Des manifestations à répétition en Australie

En Australie, la situation est tendue depuis plusieurs jours à Melbourne où des ouvriers du bâtiment et d’autres manifestants ont affronté la police pour protester contre les mesures du gouvernement en matière de vaccination contre le Covid-19.

Dans l’État du Victoria, dont Melbourne est la plus grande ville, les autorités ont récemment annoncé une obligation de vaccination pour les ouvriers du bâtiment, exigeant que chaque employé apporte la preuve d’avoir reçu au moins une dose de vaccin le 23 septembre au plus tard.

Aussi, les employés du secteur du bâtiment opposés à cette vaccination ont pris part à plusieurs manifestations au cours des derniers jours. Lundi 20 septembre, des manifestants se sont rassemblées devant le siège de la Construction, Forestry, Maritime, Mining and Energy Union, un syndicat important en Australie et ont même tenté de prendre d’assaut le bâtiment.

L’accusation « d’extrême droite » s’exporte bien depuis la France…

La police anti-émeute déployée sur les lieux aurait utilisé des balles en caoutchouc et du gaz poivré pour disperser la foule, rapporte la BBC, ajoutant que le bâtiment du siège a été endommagé et que « plusieurs personnes » ont été arrêtées durant ces affrontements.

Le syndicat a ensuite publié un communiqué condamnant la violence des manifestants et ainsi pris ses distances avec les travailleurs du secteur du bâtiment refusant la vaccination obligatoire en attribuant ces actions à « des extrémistes ou des personnes manipulées par des extrémistes ».

Dans ce même texte, le syndicat poursuit ses accusations en alléguant que « cette foule était fortement infiltrée par des néo-nazis et d’autres groupes d’extrême droite et il est clair qu’une minorité de ceux qui ont participé étaient de véritables membres du syndicat ».

Des accusations qui rappelleront à nos fidèles lecteurs celles déjà proférées en France au mois de juillet dernier par Patrick Kanner, le chef de file des sénateurs PS à l’origine d’une proposition de loi en faveur de la vaccination obligatoire pour tous. Il déclarait à l’époque au sujet des nombreux manifestants opposés à la mise en place du pass sanitaire dans l’Hexagone : « Ces groupes d’extrême-droite existent quoiqu’il arrive, ils disparaîtront avec l’instauration de l’obligation vaccinale ». À croire que le qualificatif « d’extrême droite » s’exporte bien jusqu’en Australie afin de tenter de disqualifier les opposants.

Une colère qui ne faiblit pas face à la vaccination obligatoire en Australie

Mardi 21 septembre, quelques milliers de manifestants ont de nouveau défilé dans les rues Melbourne et ont bloqué la circulation sur un pont majeur de la ville. Une soixantaine de manifestants ont été interpellés par la police, qui a déploré trois blessés dans ses rangs.

De nombreuses vidéos cette nouvelle journée tension ont circulé sur les réseaux sociaux tandis qu’un journaliste d’une chaîne de télévision a également été blessé.

Interrogé sur ces manifestations lors de la conférence de presse, le Premier ministre de l’État du Victoria, Daniel Andrews, a déclaré que les protestations à l’encontre de cette obligation vaccinale n’étaient « pas intelligentes ».

Un Premier ministre qui, rappelons-le, déclarait quelques jours auparavant sa volonté de mettre en place une « économie des vaccinés » deux doses tout en cherchant à largement marginaliser les non vaccinés :

Australie. Une « économie des vaccinés » deux doses et des non vaccinés enfermés ? [Vidéo]

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

2 Commentaires

  1. Bravo les Australiens ! Enfin, ils commencent à réagir et à ne plus se laisser fouetter tous les jours par des mesures totalitaires !

  2. pas moyen de trouver la liste des manifs de demain sur le web toutes les réponses sont censurées pour nous empêcher d’y aller en etant mis au courant trop tard

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés