Immigration. Plus d’un millier de clandestins ont traversé la Manche le week-end dernier

A LA UNE

En fin de semaine dernière, plus de 40 embarcations avec à leur bord environ 1 100 migrants clandestins ont gagné le Royaume-Uni depuis les côtes françaises. Un phénomène que ni Londres ni Paris ne parviennent à endiguer.

Plus d’un millier de clandestins traversent la Manche en deux jours

Les conditions météorologiques favorables de ces derniers jours ont de nouveau vu les clandestins se ruer sur les eaux de la Manche afin de tenter de gagner les côtes du Royaume-Uni. Ainsi, le ministère de l’Intérieur britannique a indiqué le 10 octobre que 624 migrants sont parvenus à gagner le littoral anglais avec de petites embarcations vendredi 8 octobre. Samedi 9 octobre, ce sont 491 clandestins supplémentaires qui y ont débarqué.

Au total, ce sont donc un peu plus de 1100 migrants qui ont traversé la Manche en l’espace de deux jours par l’intermédiaire d’au moins 40 bateaux. Pour récupérer l’ensemble de ces migrants, les autorités britanniques ont mené 40 opérations sur les deux journées en question.

Dimanche 10 octobre, ce sont cette fois quelques 340 clandestins qui ont été repêchés dans le détroit du Pas-de-Calais. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a précisé qu’un remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage avait été engagé sur trois opérations de sauvetage, « au cours desquelles il a récupéré 124 naufragés », et un patrouilleur de la Marine nationale « a récupéré 95 naufragés » lors de huit opérations.

De leur côté, toujours selon la préfecture, les sauveteurs en mer de Calais, Dunkerque et Boulogne-sur-Mer ont récupéré 121 personnes lors de six opérations distinctes.

Immigration illégale : une année 2021 record et des tensions diplomatiques…

Depuis le début de l’année, plus de 18 000 personnes ont réussi à atteindre le Royaume-Uni à bord de petits bateaux, selon les données compilées par l’agence de presse britannique PA.

À la fin de ce mois de septembre 2021, nous rapportions déjà que les autorités britanniques avaient enregistré au titre de cette année plus du double de tentatives de traversées que sur l’ensemble de l’année 2020, où 8 410 clandestins avaient été arraisonnés.

Manche
Évolution du nombre de migrants interpellés après avoir traversé la Manche depuis la France vers l’Angleterre. Source : Daily Mail

Quant aux manquements dans la maîtrise de ces flux migratoires illégaux, Londres et Paris se rejettent la faute. Au cours du mois de septembre dernier, tandis qu’on observait une forte hausse des départs de clandestins sur les eaux de la Manche depuis le littoral français, le Premier ministre Boris Johnson et son gouvernement n’avaient pas hésité à accuser la France d’être inefficace en matière de contrôle de l’immigration. Et ce, malgré une rencontre, le 20 juillet 2021, entre les ministres de l’Intérieur français et britannique lors de laquelle les deux parties avaient réaffirmé leur ambition de renforcer les effectifs de policiers sur le littoral français mais aussi de déployer davantage de technologies de surveillance afin de limiter les tentatives de traversées de la Manche.

Depuis, les relations se sont dégradées et, lors d’une visite à Dunkerque 9 octobre du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, celui-ci a déclaré que « pas un euro n’a été versé » sur les 62,7 millions d’euros promis à la France par le Royaume-Uni pour l’aider à faire face aux traversées de migrants.

Du côté anglais, son homologue a récemment menacé de suspendre le financement si la France ne parvenait pas à davantage freiner les départs de migrants depuis ses côtes. Enfin, Gérald Darmanin a demandé que soit négocié un traité migratoire entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Philadelphie (USA). Une femme violée par un homme noir de 35 ans dans un train, personne ne réagit

La police du comté de Delaware a arrêté un suspect lié à un viol qui se serait produit dans...

« Wallah, je vais cracher dans la bouche de ta fille » : Révélations sur Moussa, individu qui dénonçait des « violences policières »

Le 17 septembre 2021, dans la cité du Pavé Neuf, à Noisy-le-Grand, un individu prénommé Moussa est interpellé par...

3 Commentaires

  1. Vu les problèmes des pêcheurs avec les éoliennes débiles (mais privées mondialistes donc progressistes, le nucléaire appartient au troupeau des gueux nationaux lui…), une reconversion possible; en plus le gentil spéculateur-philanthrope Soros leurs filerait des primes. Avec une surponte africaine écolo d’un milliard d’ici 30 ans un pognon de fou à se faire, une Officine Négrière Gavée bretonne en somme.

    « L’immigration de peuplement est le brise-glace du mondialisme car elle permet de disloquer les États-nations en s’attaquant à leur homogénéité et à leur identité [pour ainsi assurer-vie la classe super-riche occidentale]» Michel Geoffroy
    https://www.breizh-info.com/2021/10/11/172169/mondialisme-lagora/

  2. d(où viennent ils tous ces migrants qui sont sur la Manche? ils sont bien passés par l’espagne, l’italie, la grèce et la france, de véritables passoires
    qui leur fournit des petits bateaux à moteur? ça coute un pognon de dingue et pourtant…

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés