USA. Un rein de porc modifié génétiquement transplanté avec succès sur un homme (en état de mort cérébrale)

Progrès pour l’humanité ou course à un Transhumanisme fou ? La question se pose après qu’aux USA, un porc génétiquement modifié ait servi à une greffe de rein sur un être humain. L’organe, provenant d’un animal génétiquement modifié, a immédiatement commencé à produire de la créatinine et de l’urine une fois transplanté.

L’opération s’est déroulée en septembre, et a été réalisée par une équipe de chercheurs du NYU Langone Transplant Institute de New York. Elle a été réalisée sur un homme en état de mort cérébrale, maintenu en vie par un ventilateur avec l’accord de sa famille. Le rein a été attaché aux vaisseaux sanguins de la partie supérieure de sa jambe, à l’extérieur de l’abdomen. Dès l’opération terminée, l’organe a commencé à produire de la créatinine et de l’urine « presque immédiatement », explique le Dr Robert Montgomery, directeur du NYU Langone Transplant Institute, auprès du New York Times.

L’expérience n’en est qu’à son début, et doit passer de nouvelles étapes pour que ce type de transplantation soit validée à grande échelle. Les conclusions devront encore être évaluées par des pairs et publiées dans une revue scientifique, sachant que pour le moment, les auteurs de l’expérience affirment que cela ressemble en réalité à n’importe quelle greffe à partir d’un donneur humain vivant.

Les partisans de cette nouvelle forme de médecine, clairement transhumaniste, estime que cela pourrait constituer une avancée majeure pour l’Homme, puisqu’actuellement, les délais d’attente pour une greffe de rein tournent, en France, entre 18 mois et 4 ans.

BFM, qui rapporte l’expérience, explique que ce n’est pas la première fois que les organes porcins attirent l’attention des chercheurs. « Comme l’expliquait Slate en 2020, plusieurs obstacles existaient encore quant à la viabilité des xénogreffes, la transplantation d’un organe animal à l’humain, dont le rejet immunitaire de ce corps étranger. Rejet qui dans l’ultime expérience new-yorkaise semble avoir été surmonté.

Et pourquoi s’arrêter aux reins? De par la similarité anatomique et physiologique du cochon avec l’homme, « la transplantation de coeurs de porcs à l’Homme sera possible d’ici à trois ans », estimait en 2019 auprès du Sunday Telegraph Sir Terence English, à l’origine de la première transplantation cardiaque réussie outre-Manche.

« Si le résultat de la xéno-transplantation est satisfaisant pour l’homme avec les reins de porc, il est probable que le cœur sera utilisé avec de bons effets chez l’homme d’ici quelques années », avançait-il.»

Sur Twitter, le docteur Laurent Alexandre a lancé un sondage à ce sujet, à vous d’y répondre :

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/howardtj/43010329211
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Le transhumanisme sera le champ du combat politique futur, celui de la Technique est le seul qui reste, comme le prédisait Carl Schmitt il y a 80 ans (La notion de politique).

    La question sera de savoir si le transhumanisme et la technique sera sur le Marché (bébé gpa, bébés ogm, mort de La Mort, implants cyborgs…) où sous le contrôle de l’État. Onfray annonce bien ce monde futur coté libéral, la réification de l’homme en chose marchande (il cite sur Cnews l’amendement « avorter à 9 mois pour raison psycho-social, chosification du bébé de 9 mois !), déjà annoncé par Marx.

    La vraie négation du monde présent TINA c’est, comme l’imaginait Guillaume Faye, non pas se référence réactionnaire au Passé perdu de la nation, de la culture, du christianisme etc. mais imaginer l’avenir est son VRAI combat d’ED. L’état réinventé en gardien de l’espèce nouvelle contre le Marché mondialisé pour troupeau atomisé esclave d’une oligarchie.

    Mais l’ED est trop crétine pour le voir.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS