Irlande du Nord. « Une guerre est nécessaire ». Un tag évocateur peint à Newtownards

Des graffitis menaçants sont apparus en Irlande du Nord, à Newtownards, dans le comté de Down.

Le graffiti, signé par la Protestant Action Force, un groupe précédemment utilisé comme nom de couverture par l’UVF et l’UDA, les principaux groupes paramilitaires protestants, est apparu près du centre-ville de Newtownards.

La ville a connu récemment un certain nombre d’incidents liés à l’opposition loyaliste au protocole d’Irlande du Nord.

Sur le tag, on peut lire : « Des avertissements ont été faits, ils n’ont pas été pris en compte, notre message est clair, une guerre est nécessaire« . La déclaration menaçante était signée PAF avec un symbole en forme de croix.

On pense que des graffitis similaires sont apparus dans le North Down entre lundi soir et mardi matin. Ils ont ensuite été recouverts de peinture.

Des panneaux sont également apparus sur les lampadaires de North Down avec le logo de la Protestant Action Force et le symbole de la main rouge de l’Ulster.

Les panneaux s’étendraient le long de la côte, de Newtownards à Portavogie en passant par Bangor.

Une source locale a déclaré au Belfast Telegraph qu’il s’agissait d’une action organisée « étant donné qu’il faut une organisation importante pour couvrir une zone aussi étendue? Il est difficile de voir comment cela a pu se produire à l’insu des principales organisations loyalistes. Nous ne pouvons qu’espérer que cela ne s’aggrave pas »

Mike Nesbitt, député unioniste d’Ulster, a déclaré : « Celui qui est responsable de ce graffiti doit s’expliquer. Une guerre avec qui ? A propos de quoi ? Trop de personnes dans l’unionisme transforment les défis en crises et si cela concerne le Protocole, c’est ce qu’ils font. L’unionisme a besoin de cerveaux et non de muscles pour relever ce défi. L’intimidation et les menaces n’ont rien à apporter. Seul un unionisme confiant, progressiste et inclusif peut réussir », a-t-il ajouté.

Le mois dernier, des hommes masqués ont détourné un bus à Newtownards. Le détournement s’est produit dans Abbot Drive à 6h30 du matin le 1er novembre, il coïncidait avec une date limite fixée par le parti unioniste démocratique (DUP) pour des progrès sur le protocole d’Irlande du Nord.

Le bus 7a faisait son premier arrêt à Bowtown Estate à Newtownards lorsque deux hommes armés et masqués sont montés à bord du véhicule, ont ordonné au chauffeur de descendre, ont fait un commentaire sur le protocole et ont prétendu appartenir à la Protestant Action Force.

Les détectives qui enquêtent sur l’incident ont toutefois déclaré qu’ils pensaient que l’attaque avait été menée par des membres d’une faction locale de l’UVF.

Les loyalistes s’opposent à l’accord de Brexit qui empêche la création d’une frontière irlandaise dure en maintenant l’Irlande du Nord dans le marché unique de l’UE pour les marchandises.

Cependant, il crée également une nouvelle frontière commerciale entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni, appelée « frontière maritime ».

Les politiciens unionistes estiment que cet accord compromet la place de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni.

Des pourparlers sont actuellement en cours entre le négociateur du gouvernement britannique pour le Brexit, Lord Frost, et l’Union européenne au sujet du protocole, afin de trouver un compromis permettant d’éviter toute friction dans les échanges entre la Grande-Bretagne et l’UE à la fin de la période d’atténuation.

Plusieurs rassemblements anti-Protocole ont également eu lieu à Newtownards au cours des 12 derniers mois. La plus grande manifestation a eu lieu en juin sur la place de la ville.

Jamie Bryson : « Le processus a pour but d’éradiquer l’identité unioniste et de séparer progressivement l’Irlande du Nord du Royaume-Uni »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. la politique devrait rapprocher les ethnies, on voit bien comment les nord-irlandais se déchirent pour des broutilles et comment en france les islamistes profitent pour imposer leur propre lois !

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !