Autriche. La vaccination obligatoire pour tous les adultes officiellement imposée : amendes à répétition pour les réfractaires, « loterie à la vaccination » pour inciter aux injections

Autriche

La vaccination obligatoire pour tous les adultes contre le Covid-19 est désormais officiellement instaurée en Autriche après l’adoption du projet de loi au Parlement. Des amendes pouvant atteindre 3 600 € seront infligées à plusieurs reprises aux Autrichiens refusant les injections. En parallèle, le gouvernement lance une « loterie à la vaccination » pour inciter la population à se faire vacciner…

Vaccination obligatoire : officiellement une première en Europe

Nous avons évoqué le sujet à plusieurs reprises au cours des derniers mois mais c’est désormais officiel : l’Autriche devient le premier pays européen à adopter la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour tous les adultes. Jeudi 20 janvier, le Parlement autrichien a en effet approuvé l’obligation vaccinale pour tous les habitants du pays âgés de plus de 18 ans.

La loi entrera en vigueur le 4 février prochain. Cependant, dans leur grande mansuétude, les autorités autrichiennes ont fait savoir qu’elles ne commenceront à effectuer des contrôles pour vérifier si cette obligation est respectée qu’à partir du 15 mars.

Après plus de sept heures de débats au Parlement, le projet de loi instaurant la vaccination obligatoire en Autriche a été approuvé avec 137 voix pour et 33 contre. 13 députés n’ayant par ailleurs pas pris part au vote.

Un Parlement autrichien où seul le FPÖ, le parti de droite patriote, s’est opposé à ce projet de loi. Le leader de la formation, Herbert Kickl, s’est dit « consterné et abasourdi », présentant cette loi comme « un énorme coup porté aux libertés des Autrichiens ». Lors des débats il a notamment fustigé « un projet ouvrant la voie au totalitarisme en Autriche ». Et d’ajouter  : « Nous n’avons pas la majorité aujourd’hui au Parlement, mais nous l’avons à l’extérieur ».

En Autriche, un système d’amende prévu pour les réfractaires

Qui dit obligation vaccinale, dit également sanctions pour les Autrichiens qui refuseraient de s’y soumettre. Et sur ce point, Vienne a déjà prévu l’arsenal visant à frapper ses citoyens choisissant de ne pas se faire vacciner. Ainsi, à partir du 15 mars en Autriche, les personnes qui ne seront pas en capacité de présenter un certificat de vaccination ou une exemption à cette vaccination pourraient se voir infliger une première amende de 600 euros.

Concernant les exemptions, il s’agit notamment des femmes enceintes et des personnes ne pouvant être vaccinées sans mettre leur santé en danger, selon le site web du ministère autrichien de la Santé. De plus, les Autrichiens ayant déjà contracté le Covid-19 sont également exemptés pendant 180 jours à compter de la date à laquelle ils ont reçu leur premier test PCR positif.

Cette obligation vaccinale, prévue pour durer (à minima) jusqu’au 31 janvier 2024, va se matérialiser dans un premier temps par l’envoi d’une lettre par les services de santé à destination de chaque ménage autrichien. De leur côté, les fonctionnaires autrichiens pourront consulter une base de données nationale qui répertorie le statut vaccinal de chaque résident, ou la date à laquelle il doit être vacciné.

Quant aux personnes non vaccinées qui ne céderaient pas aux injonctions de l’État, elles s’exposeront à une amende maximale de 3 600 €. Des amendes pouvant être infligées jusqu’à quatre fois par an mais qui seront levées si le contrevenant se fait vacciner dans les deux semaines suivant la réception de l’avis de sanction. En clair, un chantage financier à l’injection…

Une « loterie à la vaccination » pour inciter les Autrichiens

Dans une Autriche où le climat social s’est largement dégradé depuis les premières annonces concernant cette vaccination obligatoire et où des manifestations réunissant des dizaines de milliers de personnes ont lieu dans les principales villes du pays tous les week-ends, le gouvernement a également introduit une mesure très particulière pour inciter les gens à se faire vacciner, à savoir une loterie.

Les citoyens autrichiens vont ainsi recevoir un ticket de loterie pour chaque injection reçue, soit trois tickets au total pour ceux qui ont reçu leurs rappels. Un ticket sur dix environ permettra de gagner un bon d’achat de 500 euros qui pourra être échangé dans des magasins, des restaurants, des établissements touristiques et lors d’événements culturels ou sportifs, a précisé le chancelier autrichien Karl Nehammer. Qui a concédé lors d’une conférence de presse quelques heures avant le vote du texte au Parlement que l’État avait affecté jusqu’à 1 milliard d’euros à cette loterie de vaccination « qui est basée sur la récompense et l’incitation ». « Je pense qu’il est totalement justifié de dépenser cet argent », a-t-il ajouté.

Actuellement en Autriche, 71,7 % des 8,9 millions d’habitants que compte le pays dispose d’un « schéma vaccinal complet ».

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !