page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Distribution d’argent public. Brest métropole prend 300 000 euros aux contribuables pour…une aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique

L’avantage avec l’argent public, c’est que comme ce n’est pas exactement le sien, on peut parfois en faire une utilisation contestable.

Ainsi, Brest métropole vient de décider de prendre 300 000 euros dans les poches des contribuables…pour une aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique, le nouveau transport « bobo » à la mode.

« Brest métropole met en œuvre une politique vélo ambitieuse qui vise à augmenter la part des déplacements à vélo à 4% en 2025 (1.5% en 2018). Dans ce cadre, Brest métropole poursuit ses efforts pour promouvoir l’usage du vélo à assistance électrique. Après le déploiement des offres de location Velocibus et Velozef proposées en partenariat avec Bibus, la métropole lance un dispositif de soutien à l’acquisition » indique la métropole dans un communiqué.

Et de poursuivre :

« En complément des offres de location, et afin de faciliter l’acquisition, Brest métropole met en place un dispositif d’aide à l’achat d’un véhicule neuf de type VAE « classique » pliant ou non ou d’un vélo cargo à assistance électrique de type biporteur – triporteur – long tail ou tricycles. La métropole a choisi de mobiliser 300 000€ pour cette aide importante, accessible sous conditions de ressources, qui complète le dispositif de bonus vélo de l’Etat.

Brest métropole propose donc aux habitants de la métropole une aide à l’achat sous forme de subvention pour l’acquisition de vélos à assistance électrique (VAE) allant jusqu’à 500 € selon le type de VAE choisi et selon des conditions de ressources précisées ci-dessous.

L’aide à l’achat est ouverte, à partir du 1er janvier 2022 et jusqu’au 31 décembre 2025 dans la limite des budgets alloués à cette opération, à l’ensemble des habitantes et habitants, personne physique de plus de 18 ans, ayant pour résidence principale l’une des 8 communes de Brest métropole (Brest – Bohars – Guilers – Guipavas – Gouesnou – Le Relecq Kerhuon – Plougastel Daoulas – Plouzané).

L’aide de Brest métropole n’est mobilisable qu’une seule fois par personne et est versée après l’acquisition du vélo auprès de l’un des professionnels distributeurs/réparateurs locaux.

Le montant de l’aide pour l’achat d’un Vélo à Assistance Electrique est conditionné au niveau du revenu.
Le montant de l’aide pour l’achat d’un vélo cargo à assistance électrique est de 500 € sans critère de ressources. Brest métropole, après délibération, verse au bénéficiaire le montant de l’aide calculée sur présentation du dossier complet qui est à déposer en ligne »

Avec 300 000€, vous pouvez aussi faire le choix d’offrir des repas gratuits dans les cantines aux 20 000 enfants scolarisés dans la métropole Brestoise…Ou d’habiller et d’armer des policiers municipaux pour maintenir l’ordre dans une métropole qui tremble de plus en plus. Encore faudrait-il déjà que la métropole brestoise, ovni en France, possède une police municipale… Question de choix politique et idéologique sans doute…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Distribution d’argent public. Brest métropole prend 300 000 euros aux contribuables pour…une aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique”

  1. Jodoux dit :

    En totale contradiction avec le discours des écolos, car au lieu de faire travailler ses muscles, ce qui contribuerait à une meilleure santé, on va consommer encore plus d’électricité fabriquée en très grande partie à partir du nucléaire ! Du grand n’importe quoi ! Sans compter qu’avec la mentalité française, comme toujours, la déviation de cette mesure par des malins toujours à l’affût de mauvais coups pour les finances publiques, ce coût de 300.000€ s’avérera très insuffisant !

  2. patphil dit :

    la valse des euros, par milliers ici, par milliards pour le gouvernement, et la dette sera payée par nos petits enfants mais à l’heure actuelle par nos arrières petits enfants

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST, Santé

La thermoablation des nodules thyroïdiens : une révolution médicale à Brest ?

Découvrir l'article

BREST

Jeux sur l’eau, en quête de victoires. Une exposition du 5 juillet 2024 au 10 mars 2025 au Musée de la Marine à Brest

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Justice, Local, Société

Brest : Fellout a rae dezho bevañ en Arabia Saoudit, da c’hortoz ar vaouez e kane gloar d’an Hamas war internet

Découvrir l'article

BREST

Violente agression à Brest : un couple attaqué chez lui par un migrant sous OQTF

Découvrir l'article

BREST

Vols à répétition à Brest : Un migrant algérien sous OQTF interpellé et écroué

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

BREST

Propriétaires victimes de squatteurs à Brest : une demande d’indemnisation de 675 000 euros

Découvrir l'article

Football, Sport

Le Stade Brestois décroche la troisième place de la Ligue 1 et se qualifie pour la Ligue des champions

Découvrir l'article

BREST

Exhibitionniste interpellé à Brest : un Ivoirien de 20 ans interpellé

Découvrir l'article

BREST, Social

Lancement des Journées nationales de la Croix-Rouge française à Brest

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky