Corse. Le long chemin de croix de l’Incatenatu de Bisinchi

Comme chaque année pour le Vendredi Saint, Bisinchi, en Corse, a fait revivre, avec foi et ferveur, la Passion du Christ, à travers la procession de l’Incatinatu, suivie par des centaines de personnes venues de toute la région.

Les pénitents blancs, symbolisant les Juifs, ont enchaîné un pénitent rouge qui a refait, à travers les ruelles étroites, à la lueur des flambeaux et aux accents du Perdono Mio, le Chemin de Croix du Christ. Chaînes aux mains et aux pieds, une lourde croix sur son épaule, il a revécu la montée vers le Golgotha, la crucifixion sur la place du village, avant d’être rendu à sa mère, puis mis au tombeau.

La nuit est déjà tombée sur le village de Bisinchi, lorsque le pénitent est emmené par les confrères de l’Incatenatu (l’enchaîné), dans le chœur de l’église, emplie par une foule dense et silencieuse. Seule la lueur des bougies et des flambeaux éclaire l’homme vêtu de rouge et de noir, le visage dissimulé sous une cagoule blanche.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Merci à Breiz Info pour ce reportage…. à tous bretons et corses et à la France entière : Soyez dans la Joie le Christ est ressuscité Alleluia !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !