Covid-19. L’efficacité de la vitamine D confirmée

vitamine D

Rapidement administrée à forte dose après un diagnostic de Covid-19, la vitamine D permet une réduction importante du risque de décès, selon les conclusions d’une étude pilotée par le CHU d’Angers.

Vitamine D : « réduction significative du taux de décès »

Breizh-info évoquait le sujet dès le mois de janvier 2021 avec une retenue de circonstance quand la plupart des médias mainstream hurlaient à la « fake news ». Depuis, le temps a fait son œuvre et l’intérêt de l’utilisation de la vitamine D dans le traitement contre le Covid-19 vient d’être démontré « avec un très haut niveau de preuves » par une étude pilotée par le CHU d’Angers et labellisée priorité nationale de recherche par l’État.

Cette étude, dénommée « COVIT-TRIAL », a été publiée le 31 mai dans la revue scientifique Plos Medicine. Les résultats de ces travaux qui, selon les mots du CHU d’Angers, représentent « un levier pour les soins des patients âgés à risque élevé de décès », rapportent « une réduction significative du taux de décès chez les patients ayant reçu une forte dose de vitamine D par rapport à ceux ayant reçu une dose standard de vitamine D. »

Par ailleurs, il faut préciser que cette administration de vitamine D aux publics ciblés doit être réalisée dans les 72 h du diagnostic de Covid-19.

260 patients impliqués dans l’étude

Outre le CHU d’Angers, dont le Pr Cédric Annweiler (chef du service de gériatrie) est l’initiateur de l’étude, neuf hôpitaux français (notamment le CHU de Nantes) et leurs EHPAD ont participé aux travaux qui ont impliqué 260 patients entre les mois d’avril et de décembre 2020.

vitamine D
Pr Cédric Annweiler. Source : gerontopole-paysdelaloire.fr

Ces patients positifs au Covid-19 pouvaient être classés en deux catégories : soit ils étaient âgés de 65 ans et plus et atteints de Covid-19 avec des critères d’évolution défavorable (notamment une oxygéno-dépendance), soit ils étaient âgés de 75 ans et plus et atteints de Covid-19 sans autre facteur de risque.

Par la suite, ils ont été répartis au hasard en deux groupes, un premier groupe recevant une dose unique de 400 000 UI de vitamine D dans les 72 h suivant le diagnostic de Covid-19, le deuxième groupe de patients se voyant quant à lui administrer une dose unique de 50 000 UI dans les 72 h suivant le diagnostic du virus.

Si cet essai randomisé avait donc pour objectif d’examiner l’effet sur la mortalité à 14 jours de la supplémentation en vitamine D à forte dose, il visait également à préciser la tolérance et la sécurité de la supplémentation en vitamine D à forte dose par rapport à la supplémentation en vitamine D à dose standard.

Quelle action de la vitamine D sur le Covid-19 ?

Dès le 6e jour (soit le moment où l’orage cytokinique est susceptible d’aggraver la maladie) suivant le début de cette administration de vitamine D à haute dose aux patients, l’efficacité du traitement sur la mortalité a été observée. Le CHU d’Angers explique ainsi que, par rapport à la dose standard, le fort dosage « a été à l’origine d’une réduction importante et statistiquement significative du risque de décès ».

« Ce résultat est important et cohérent avec ce que nous savions des effets anti-inflammatoires de la vitamine D, en réduisant très significativement le risque de décès à 14 jours, et en évitant manifestement l’emballement inflammatoire et l’orage cytokinique observés dans les formes graves de Covid-19 », a commenté le Pr Cédric Annweiler.

De plus, cette administration d’une forte dose de vitamine D n’entraînerait pas plus d’effets indésirables que la dose standard.

Par la suite, une nouvelle étude portant sur l’efficacité d’un traitement d’entretien continu (supplémentation en vitamine D quotidienne ou hebdomadaire) suivant la première prise devrait être réalisée.

En attendant, les auteurs de l’étude « COVIT-TRIAL » ont émis la recommandation que les personnes âgées atteintes de Covid-19, « en recourant à une supplémentation en vitamine D à forte dose dès le diagnostic de Covid-19 posé », atteignent le plus rapidement possible un statut satisfaisant en vitamine D.

Au sujet des autres vertus de la vitamine D :

Nutrition. Ne négligez pas vos apports en vitamine D

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/monfocus) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

    1. l’huile de foie de morue, les poissons, des végétaux comme l’ortie, le champignon, l’avocat… Vous avez raison, l’article est incomplet.

  1. Efficace à 14 jours mais le bénéfice a disparu au 28ème jour…Efficacité relative donc !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !