Belfast. Arrestation d’un loyaliste haut placé suspecté d’un faux attentat à la bombe contre Simon Coveney.

Un militant loyaliste très connu fait partie des deux personnes arrêtées lors d’une opération spectaculaire de la police nord irlandaise, mercredi matin, à Belfast. L’homme âgé de 46 ans a été arrêté par des agents spécialisés dans le terrorisme sur la Shankill Road à Belfast mercredi matin. Un deuxième homme de 51 ans a été arrêté dans la région de Ballymena, deux armes à feu suspectes ont également été récupérées.

Des perquisitions ont été menées dans une propriété résidentielle à Ballysillan, dans le nord de Belfast. L’arrestation serait liée à un canular d’alerte à la bombe survenu en mars, qui a contraint le ministre irlandais des affaires étrangères, Simon Coveney, à fuir une manifestation en faveur de la paix. Au cours de l’incident, des hommes armés loyalistes ont détourné une camionnette d’un ouvrier de Sydney Street dans le quartier de Shankill et lui ont dit qu’il serait abattu ou que sa famille serait blessée s’il ne suivait pas les instructions.

Un objet, dont on a découvert plus tard qu’il s’agissait d’une fausse bombe, a ensuite été placé dans la camionnette de l’homme et la victime a reçu l’ordre de la conduire au Centre Houben sur Crumlin Road, où le ministre Coveney participait à un meeting.

M. Coveney a ensuite déclaré au sujet de l’attaque : « J’étais là pour parler de l’héritage profond de John Hume en tant qu’artisans de la paix et pionniers de la réconciliation. J’étais là pour dire que l’accord du Vendredi Saint a été obtenu par tous et qu’il nous appartient à tous. Cela doit signifier non seulement la tolérance, mais aussi le respect et la réconciliation véritables »

La police a ensuite déclaré que la fausse bombe était l’œuvre de l’UVF, l’Ulster Volunteer Force, un groupe paramilitaire loyaliste. Ce groupe a néanmoins condamné le faux projet d’attentat. Deux personnes ont déjà été inculpées en rapport avec l’incident. L’un des hommes arrêtés mercredi est bien connu dans la mouvance loyaliste. Les deux hommes sont actuellement interrogés au Serious Crime Suite du poste de police de Musgrave à Belfast.

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !