Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Belfast. Arrestation d’un loyaliste haut placé suspecté d’un faux attentat à la bombe contre Simon Coveney.

Un militant loyaliste très connu fait partie des deux personnes arrêtées lors d’une opération spectaculaire de la police nord irlandaise, mercredi matin, à Belfast. L’homme âgé de 46 ans a été arrêté par des agents spécialisés dans le terrorisme sur la Shankill Road à Belfast mercredi matin. Un deuxième homme de 51 ans a été arrêté dans la région de Ballymena, deux armes à feu suspectes ont également été récupérées.

Des perquisitions ont été menées dans une propriété résidentielle à Ballysillan, dans le nord de Belfast. L’arrestation serait liée à un canular d’alerte à la bombe survenu en mars, qui a contraint le ministre irlandais des affaires étrangères, Simon Coveney, à fuir une manifestation en faveur de la paix. Au cours de l’incident, des hommes armés loyalistes ont détourné une camionnette d’un ouvrier de Sydney Street dans le quartier de Shankill et lui ont dit qu’il serait abattu ou que sa famille serait blessée s’il ne suivait pas les instructions.

Un objet, dont on a découvert plus tard qu’il s’agissait d’une fausse bombe, a ensuite été placé dans la camionnette de l’homme et la victime a reçu l’ordre de la conduire au Centre Houben sur Crumlin Road, où le ministre Coveney participait à un meeting.

M. Coveney a ensuite déclaré au sujet de l’attaque : « J’étais là pour parler de l’héritage profond de John Hume en tant qu’artisans de la paix et pionniers de la réconciliation. J’étais là pour dire que l’accord du Vendredi Saint a été obtenu par tous et qu’il nous appartient à tous. Cela doit signifier non seulement la tolérance, mais aussi le respect et la réconciliation véritables »

La police a ensuite déclaré que la fausse bombe était l’œuvre de l’UVF, l’Ulster Volunteer Force, un groupe paramilitaire loyaliste. Ce groupe a néanmoins condamné le faux projet d’attentat. Deux personnes ont déjà été inculpées en rapport avec l’incident. L’un des hommes arrêtés mercredi est bien connu dans la mouvance loyaliste. Les deux hommes sont actuellement interrogés au Serious Crime Suite du poste de police de Musgrave à Belfast.

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

A Belfast, les leaders de l’UVF veulent mettre au pas certaines sections impliquées dans le trafic de drogue

Découvrir l'article

International

A Belfast, la tension monte dans le quartier de Belvoir sur fond d’installation de migrants

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord : le conflit israélo-palestinien provoque un léger regain de tensions à Belfast..et surtout beaucoup de folklore

Découvrir l'article

E brezhoneg, International

Belfast : panelloù e gouezeleg… leun a fazioù !

Découvrir l'article

A La Une, International

Menace terroriste en Irlande du Nord. Le MI-5 relève son niveau d’alerte, une première depuis douze ans.

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Accusée de pourrir l’Est de Belfast avec le trafic de drogues, les paramilitaires de l’UVF affirment faire le ménage

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Vers une augmentation importante du prix des pintes dans les pubs

Découvrir l'article

International

Protocole en Mer d’Irlande. Des loyalistes menacent : « Les rues seront en flamme s’il n’est pas retiré »

Découvrir l'article

International

Belfast. Les unionistes du DUP mécontents des festivités de la Saint Patrick à venir

Découvrir l'article

International

Belfast (Irlande du Nord). Vingt hommes masqués saccagent un bar de Shankill avec des battes de base-ball

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍