Insécurité. Une dame de 81 ans cambriolée par des faux policiers près de Rennes, alerte au démarchage abusif à Pontivy

roms

Plus que jamais, gare aux apparences en Bretagne ! Des cambrioleurs déguisés en policiers sévissent près de Rennes tandis qu’un faux démarcheur d’UFC-Que Choisir a été signalé à Pontivy.

Près de Rennes, la femme de 81 ans victime de faux policiers

La vigilance est de mise dans le secteur de Saint-Jacques-de-la-Lande, au sud-ouest de Rennes. En effet, deux faux policiers circuleraient actuellement sur la commune.

Le duo d’aigrefins a fait parler de lui jeudi 4 août en se rendant au domicile d’une femme âgée de 81 ans. Sur le pas de la porte de cette dernière, ils lui expliquent, en tenue de fonctionnaires de police, que des cambriolages avaient eu lieu dans sa rue. Avant de présenter un sac à main à celle qui avait perdu son mari un mois auparavant en lui demandant si elle en était la propriétaire. Une question à laquelle la victime répondait par l’affirmative puisque l’objet avait été dérobé quelques minutes auparavant dans son domicile…  par les deux faux policiers eux-mêmes.

Habiles, les deux comparses restituèrent l’objet intact à la dame, l’argent liquide y figurant encore, et, gage de crédibilité, présentèrent de fausses cartes de police à la victime pour la mettre en confiance. Par la suite, ils lui demandent si elle possède des bijoux afin de les photographier. Un des deux faux policiers se rend alors dans la chambre à coucher et dans la salle de bains et y subtilise des bijoux en or. Ils vont même jusqu’à demander à la victime de retirer son alliance et son collier avec un diamant de deux carats qu’elle portait autour du cou.

Appeler les vrais policiers en cas de doute…

Des comportements suspects qui vont finalement mettre la puce à l’oreille de la dame. Elle se décide alors à appeler sa fille qui la met en garde contre les deux individus mais trop tard : le binôme avait déguerpi. Une fois sur place, les vrais fonctionnaires de police ne pourront alors que constater le préjudice. Lequel s’élève à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le lendemain, vendredi 5 août, le binôme tentera de commettre un nouveau cambriolage dans une maison. Manifestement sans succès. Depuis, les deux individus sont recherchés par les forces de l’ordre.

L’occasion pour le commissariat de Rennes de rappeler quelques éléments de vigilance élémentaires face à ces pratiques. À commencer par demander la carte professionnelle des personnes se présentant à votre domicile et à appeler le 17 au moindre soupçon.

Du démarchage abusif à Pontivy

Dans un autre registre, du côté de Pontivy cette fois, une alerte au démarchage abusif a été lancée par l’antenne locale de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir. Ainsi, un individu se ferait passer pour un enquêteur de l’organisation en démarchant illégalement les habitants.

Une résidente de la ville morbihannaise a vu un homme se présentant comme un enquêteur d’UFC-Que Choisir venir frapper à sa porte au cours du mois de juillet dernier. L’escroc a même présenté une fausse carte de visite et ne sera mis en fuite que par l’intervention d’une voisine, cette dernière jugeant suspecte l’attitude du démarcheur.

À la suite de ces faits, l’antenne locale d’UFC-Que Choisir en a profité pour rappeler que l’association n’envoyait jamais d’enquêteurs au domicile des particuliers.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. il est vrai que des policiers qui sonnent à votre porte pour vous aider, c’est inhabituel, quand vous les appelez au téléphone, ils viennent, mais pas immédiatement et surement pas pour un sac à main volé!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !