Comment survivre aux pénuries et coupures d’électricité à venir ? Le Kit de Base

La Confédération helvétique vient d’émettre une série de recommandations en cas de panne ou de coupure d’électricité. Elle conseille notamment de réfléchir à la façon, sans électricité, de préparer des repas chauds, d’avoir un éclairage suffisant, d’accéder aux informations importantes, d’avoir au moins une pièce chauffée dans son logement, d’assurer le bon fonctionnement d’installations, d’appareils et de systèmes importants comme des machines de dialyse, des systèmes d’alarme ou des pompes.

Alors qu’en France, Elisabeth Born évoque – ce qui était jugé complotiste il y a encore quelques jours – des coupures ciblées d’électricité (pas de gaz) cet hiver, alors que les prix menacent de flamber, non pas à l’hiver 2022 mais courant 2023 (au moins deux augmentations de 10% à prévoir durant l’année pour l’électricité), voici une liste de base de quelques matériaux et outils à posséder chez soi, pour s’habituer à faire sans l’Etat tiers monde qu’est en train de devenir la République française.

Concrètement, il faudrait penser à avoir chez soi les objets suivants:

  • Un réchaud non électrique avec suffisamment de combustible (camping gaz avec cartouches de rechange, réchaud à fondue avec gaz/alcool à brûler ou grill ou cuisinière à gaz, à bois ou à charbon de bois).
  • Un nombre suffisant de bougies avec allumettes ou briquet, ou lanterne au gaz avec cartouches de rechange.
  • Une radio à piles.
  • Des lampes de poche.
  • Suffisamment de piles.

La Confédération helvétique recommande aussi, en toute situation, d’avoir chez soi:

  • Au moins 9 litres d’eau par personne (un six-pack) pour l’équivalent de trois jours, sans compter les quantités requises pour l’hygiène corporelle ou la lessive.
  • Des aliments de longue conservation pour une semaine au moins (conserves, riz, pâtes, huile, farine, plats préparés (p. ex. rösti), sel, sucre, café, thé, tisane, fruits séchés, muesli, biscottes, chocolat, lait UHT, fromage à pâte dure, salami, viande séchée, bouillon, soupes en sachet…)
  • Des produits d’hygiène quotidienne (savon, papier toilette).
  • Une armoire à pharmacie bien remplie, comprenant notamment les médicaments personnels pour une semaine au moins.
  • Un peu d’argent liquide en petites coupures.

Ne pas négliger, pour ceux qui en ont le budget (c’est aussi possible en communauté, avec des voisins ou amis) l’achat de groupes électrogènes, essence ou diesel et des power stations, des batteries portables avec différents raccordements pour faire fonctionner ou recharger des appareils électriques.

Pour le reste, on ne pourra que vous conseiller de vous plonger, ou de vous replonger, dans les livres signés Piero San Giorgio, lui aussi classé « complotiste » depuis des années par les autorités, et qui pourtant demain, pourraient vous rendre de grands services, tout comme la revue Survival Magazine.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

17 réponses

  1. On peut aussi se procurer un petit onduleur, appareil de quelques dizaines de watt se branchant sur la batterie de la voiture et transformant la tension continue de 12 V en 220 V alternatif . Vous alimenterez pendant quelques heures, dans votre appartement ou votre maison, votre Box internet et quelques lampes à diode. Surveiller la charge de la batterie pour pouvoir redémarrer votre voiture, ou faite la tourner au ralenti si vous devez prolonger cette situation. C’est l’équivalent d’un petit groupe électrogène sans avoir un investissement aussi élevé; de plus il est très facilement transportable.

  2. Dans toute votre liste de survie vous avez oublié le principal : le fusil en calibre 12 et quelques centaines de cartouches en grains de différents calibres pour la défense (les racailles vont en profiter un max)ou la chasse de petits gibiers voir poules du voisin!!!

    1. Ta proposition est excellente et par les temps qui courent, il vaut mieux se retrouver devant un tribunal défendu par un bon avocat qu’au cimetière avec une marche blanche, des fleurs, des bougies et tout ce tralala qui fait bien marrer les voyous.

  3. On oublie l’essentiel : la culture ! La culture restera un paradigme essentiel en ces périodes sombres où toutes les valeurs semblent se diluer dans un catastrophisme de mauvais aloi. Je vous propose, en vue de survivre dans de bonnes conditions, les livres phares du ouoquisme bobo : « Comment déconstruire son mari déracisé LTGB+ » de Sardine Ruisseau et « Comment être un gros con de gauche » de Jean-Luc Grolenchard.

  4. Macron a fermé des centrales nucléaires pour satisfaire les Ecolos et l’Allemagne…voir  »Le 27 novembre 2018,Emmanuel Macron a présenté sa feuille de route pour le nucléaire:16 réacteurs vont fermer d’ici 2035.. »..madame Borne rejette la faute sur ED.F. si nous manquons d’électricité!…or, EDF vend son énergie, produite à un tarif plus bas que le marché, aux distributeurs alternatifs qui ne produisent rien!…Le pays le plus imposé au monde n’a pas entretenu ses centrales nucléaires pendant 30 ans!..

  5. Une autre solution etant de ne as se laisser aller et et de faire irruption dans ces hypers qui s’engraissent sur cette pénurie, c’est ce que je ferais, j’irais me nourrir sur place et je serai armé! A bon entendeur salut ! Viens m’en empêcher ta flicaille et tes sbires tu es mort ! remarque que je ne me cache pas derrière mon ordi comme beaucoup le font si tu es prêt à mourir moi aussi, la mort que je choisis dans le combat sera ma délivrance de ce monde merdique !

  6. Fermer les centrales nucléaires est une excellente nouvelle, à mon avis.. Quand on voit la pollution des terres engendrée dans les pays producteurs d’uranium, les inquiétudes en Ukraine, les accidents passés, les incidents actuellement dus à la corrosion du matériel.
    Sobriété en attendant de nouvelles sources d’énergie. Chez mes grands-parents on vivait heureux, une pièce éclairée et chauffée. L’eau du puits à la pompe. Pêche et baignades gratuites dans la rivière- impossibles maintenant elle est polluée.
    Et je ne le ferai pas près d’une centrale nucléaire : rejet de radioactivité dans l’environnement contaminant air et fleuves. Même plus loin, les nappes phréatiques, les océans .

  7. je réponds à Versa…Mon époux a connu ce que vous racontez, dans son village, en Bourgogne!….mais il était bien content quand, en 1962, »l’eau courante » fut installée dans son village, ainsi que le  »tout à l’égout.. etc….Mon époux n’avait pas de  »salle de bains ».. Des habitants de son village n’avaient pas l’électricité…..en France, l’électricité est produite surtout pas les centrales nucléaires…les Allemands ont privilégié les centrales à charbon qui polluent davantage que les centrales nucléaires!…J’ai connu, aussi, dans l’Oise, des familles qui n’avaient pas l’électricité et je peux dire qu’elles n’étaient pas heureuses!…

    1. Chacun a sa vision des choses évidemment. Je dis simplement que nous sommes allés trop loin. Que c’est un constat . Une pause semble nécessaire.
      Puisque même l’eau du robinet est contestée en tant que boisson.
      1- Première ligne rouge pour moi : « n’utilisez plus l’eau de votre puits, elle est polluée »
      Ressenti comme une agression.
      2- Réunion -scientifiques – agriculteurs 1976 en Normandie- les premiers aux seconds : n’épandez plus – j’ai oublié le nom du produit– il tue les vers de terre. pollue l’eau » Les agriculteurs : mais c’est vous qui l’avez conseillé. »
      Les scientifiques de répondre « oui et nous nous sommes trompés. »
      Trop tard les conseillers marchands de produits chimiques étaient déjà en place.

      3 La Loire- Déséquilibres sur l’environnement, assèchement des marais, prairies inondables, boires, bras secondaires etc… . Remontée de la marée dans l’estuaire
      après les aménagements et dragages au 20 ème siècle . Qui va payer les énormes travaux nécessaires reconnus obligatoires par tous ?

      4 Terrains contaminés près de Clisson https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/que-sont-devenues-les-mines-duranium-4352531
      Devant les contestations, La France a préféré faire extraire l’uranium ailleurs

  8. Le pire, c’est qu’une fois l’hiver passée, lorsqu’il n’y aura effectivement pas eu de coupure d’électricité, les trous d’cul qui nous gouvernent se féliciteront de leur action pour avoir réussi à nous garantir l’accès à l’énergie, mais que cet effort à un prix et qu’il faut payer pour notre liberté et nos convictions. Et le peuple sera content de payer beaucoup plus cher une électricité.

    Si on commençait par virer tous les parasites qui se nourrissent du système et mieux payer ceux qui le font réellement tourner, on paierait certainement moins cher notre kWh !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !