« Histoire de territoire, design de demain ». Kevin Lognoné, invité de la France Design Week

Kevin Lognoné animera un cycle de conférences « histoire de territoire, design de demain » dans le cadre de la France Design Week, qui se déroulera 7 au 28 septembre 2022 dans toute la Bretagne.

Le design est un miroir innovant car il a traversé la Manche entre Grande-Bretagne et « Petite » Bretagne. Sous l’époque antique, les conquêtes romaines avaient associé la « Petite » Bretagne et la Grande Bretagne au sein d’un même territoire : Britannia. « La terre la plus écartée et le dernier boulevard de la liberté », écrivait Tacite. Depuis les pays bretons, l’idée est de garder un esprit d’ouverture né dans le pays de Shakespeare. En somme : pas un rendez-vous d’experts du design. Mais plutôt un espace ouvert à tous les citoyens qui s’interrogent sur un vivre-ensemble qui évolue. Tout l’intérêt d’une Design Week est de réveiller des trésors humains vivants. Mais aussi d’aborder des enjeux de transmission.

C’est le sens des quatre conférences que Kevin Lognoné animera autour du thème : « histoire de territoire, design de demain ».

Par exemple, beaucoup ignorent notre capacité à connecter agriculture locale et ressources naturelles, à l’image des anciennes usines Dior de Rennes. Pour rapprocher innovation locale et industries de demain, l’une des conférences va aborder l’horlogerie « philosOEUFique ». Ce goût de la prospective doit rester intact car c’est l’essence même qui prévaut outre-Manche depuis 1849.

En sa qualité de président de la Society of Arts, le prince Albert a créé un comité pour organiser des expositions dans le but d’améliorer le design industriel britannique. Une exposition à Birmingham en 1849 a été suivie de la première exposition véritablement internationale, la Grande exposition des produits de l’industrie de toutes les nations, qui s’est tenue au «Crystal Palace» de Londres, à l’été 1851. La reine Victoria elle-même s’y est rendue pas moins de trente-quatre fois. Les bénéfices substantiels ont été utilisés pour établir le South Kensington Museum, rebaptisé Victoria and Albert Museum en 1899. La reine a écrit à son oncle Léopold, roi des Belges, que l’inauguration de la Grande Exposition était le « plus grand jour de notre histoire ».

Pour suivre les conférences en ligne : https://francedesignweek.fr/evenements/edition2022/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Le  » designer  » est un ingénieur de très haut niveau travaillant à rendre excellent un produit industriel complexe, afin de l’améliorer sous tous ses aspects. Il est compétent depuis la fabrication jusqu’à l’utilisation et l’entretien. Il intervient sur des produits nouveaux ou existants afin de les améliorer.
    Ses connaissances doivent être multiples ( techniques, ergonomiques, économiques, esthétiques etc. ), sa formation requiert des études supérieures nécessairement longues – elles existent en Belgique avec un niveau de doctorat, mais pas en France – et qui est suivie par une longue phase d’apprentissage en milieu industriel.
    Un designer est donc un ingénieur de haut niveau.
    Je tiens ces informations par un designer belge établi en France.

    Le design dont il est question dans le lien internet proposé n’a rien à voir avec l’industrie, sujet de l’article de Breizh Info.
    A feuilleter cette exposition : s’agit il de « design bashing », de label pour des produits de consommation, d’esprit « meta », d’intégration sociale et culturelle etc. ? Mais rien sur le design industriel et le métier de designer.

    Ayant interrogé mon moteur de recherche, FRANCE DESIGN pourrait être un Bureau du Ministère de la Culture ( et non de l’Industrie ! ) pour favoriser un « écosystème système creatif ». Le Ministère de la Culture y présente le design comme une méthode, une démarche. CQFD

    https://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Design/Le-design-en-France/Valoriser-le-design-francais

    https://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Design/Le-design-en-France

    Donc, encore un machin de l’Administration, inutile pour l’industrie française ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !