Santé. Douleurs articulaires, cholestérol… Connaissez-vous l’huile de krill ?

huile de krill

Cholestérol, douleurs articulaires, menstruations douloureuses… autant de maux contre lesquels l’huile de krill pourrait avoir une action bénéfique.

Qu’est-ce que l’huile de krill ?

Terme norvégien, « krill » désigne la « nourriture de baleine ». Le mot fut en effet créé par les baleiniers pour parler des nuées de minuscules crustacés qui forment les bancs de zooplancton.

Prisé par les baleinés mais aussi par les phoques, les manchots et les oiseaux marins, ce krill évolue dans les eaux polaires. C’est l’espèce Euphausia superba, que l’on retrouve en essaims de plusieurs kilomètres de long dans ces zones maritimes froides, qui est par ailleurs pêchée.

huile de krill
Krill. Source : reporterre.net

Si cette pêche a notamment fait l’objet d’une campagne de communication de l’ONG environnementale Greenpeace en 2018, demandant ainsi la création de nouvelles aires protégées autour du continent Antarctique afin de protéger l’environnement austral, le krill est effectivement très prisé. À noter que le krill pourrait être l’un des organismes pluricellulaires les plus abondants de la planète.

À l’instar de huile de poisson, ce krill, une fois transformé en huile, est riche en acides gras oméga-3, que le corps humain ne peut acquérir que par l’alimentation ou les compléments alimentaires. Ces oméga-3 donnent de l’énergie au corps et jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du cœur, des vaisseaux sanguins, des poumons, du système immunitaire et du système endocrinien.

Il existe trois types d’oméga-3 : l’acide alpha-linolénique (ALA), l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA). Les huiles de krill et de poisson contiennent de l’EPA et du DHA. L’huile de poisson contient plus d’oméga-3 que l’huile de krill. L’huile de krill, quant à elle, a l’avantage de contenir beaucoup de phospholipides, qui aident l’organisme à mieux absorber les oméga-3.

Plusieurs bienfaits pour la santé

Dotée de plusieurs atouts, l’huile de krill procurerait de multiples avantages pour l’organisme et contient également des antioxydants (davantage que les huiles de poisson) et de la vitamine A.

Si de nombreuses études ont été menées sur les bienfaits de l’huile de poisson pour la santé, les recherches sur les bienfaits de l’huile de krill demeurent moins nombreuses et des travaux supplémentaires sont encore nécessaires.

Toutefois, l’une des premières études sur cette huile a suggéré que la prise d’huile de krill réduisait la douleur, la raideur et l’inflammation chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Ainsi, les résultats de travaux publiés en 2016 concernant un essai clinique réalisé sur 50 adultes âgés de 38 à 85 ans et souffrant de douleurs au genou avaient rapporté que les symptômes avaient été réduits (principalement la douleur la nuit ou debout) chez les patients ayant pris de l’huile de krill, à raison de 2 grammes par jour pendant un mois.

Chez les femmes, il existe aussi des preuves significatives indiquant que le recours à l’huile de krill pouvait réduire à la fois la douleur et les effets émotionnels du syndrome prémenstruel. La recherche montre que l’huile de krill est beaucoup plus efficace pour les symptômes du SPM que l’huile de poisson. À ce titre, une étude réalisée en 2003 sur 70 femmes souffrant de syndrome prémenstruel avait consisté à administrer pendant trois mois des oméga-3 à une partie d’entre elles tandis qu’il s’agissait d’huile de krill pour les autres. À l’issue de l’essai, seules les femmes qui prenaient de l’huile de krill ont réduit de manière significative la quantité d’analgésiques qu’elles consommaient pour lutter contre la douleur.

Enfin, au plan cardiovasculaire, une méta-analyse de sept essais contrôlés randomisés disponibles publiée en 2017 a montré que la supplémentation en huile de krill avait permis une réduction significative des concentrations sanguines en cholestérol LDL et triglycérides.

Attention cependant avant d’y avoir recours : l’huile de krill est déconseillée aux personnes présentant des allergies aux produits de la mer.

Crédit photo : Flickr (CC BY-NC-ND 2.0/Norkrill) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !