SFR n’a pas la fibre royale !

Soixante-dix ans de règne pour Elisabeth II, un peu plus de soixante-dix ans pour moi et le vif sentiment qu’une page vient de se tourner, presque un désarroi. Je ne suis pas la seule. Ce lundi, trois à quatre milliards de téléspectateurs sont attendus dans le monde entier.

Je vais utiliser des mots malséants, inaudibles par mes interlocuteurs-conseillers de chez SFR. Eux, ils sont polis, trop polis pour être honnêtes. Je fais cependant bien la différence entre ces employés, plutôt exploités pour la majorité et le système auquel ils appartiennent.

Leur vocabulaire au fil du démarchage pour ne pas dire du harcèlement afin que j’accède à la fibre pour un plus grand bien être se cantonne à : être à l’écoute, à mon service, tout sera fait sans la moindre nuisance pour moi. J’obtiens l’assurance qu’une fois la fibre posée le technicien ne quittera la maison qu’une fois tous les appareils mis en marche par ses soins, sans aucun frais supplémentaire. C’est, nous dirons Lisa qui l’affirme, son vrai prénom s’associe parfaitement avec une peinture célèbre dans le monde entier.

Elle a la voix enjouée, elle s’amuse de mes inquiétudes, redouble d’assurance et me submerge de messages de confirmation du rendez-vous pour le vendredi 16 septembre à 8h. Le technicien récupérera l’ancien décodeur et tout fonctionnera dans « le meilleur des mondes ».

Hélas, mes mots inconvenants, ceux qui appartiennent à un autre monde, un peu celui d’avant le nôtre, celui sûrement qu’Elisabeth II a réussi à incarner, même si dans cette supposition il y a beaucoup de candeur. Maman aimait cette reine, elle avait vu des photos de son couronnement, elle était fière que je sois une « conscrite » de la princesse Anne. Sentimentalité !

Ces mots donc : engagement, assurance, confiance, qualité d’écoute, oui en ce soir du vendredi 16 septembre à 17h, ce sont des « grossièretés » que les conseillers SFR n’entendent même pas. J’expose le litige : le technicien est parti en me laissant le décodeur même pas déballé. Il a fui. Il faut dire qu’il était tout seul pour passer des fils en n’ayant même pas les bonnes cotes pour les regards de branchement.

Il m’a passé son chef, le patron de la société sous-traitante. Non, ce n’était pas prévu dans le contrat avec SFR. Bien sûr, si je veux payer 60 euros ttc… Ma colère : NON. Alors, ensuite, mon désarroi : je ne verrai pas les obsèques de la reine le lundi 19. Je n’appartiendrai pas à ces milliards de téléspectateurs « en communion avec la famille royale ». En quelque sorte je trahirai les souvenirs de ma maman !

Cerise sur le gâteau, la réponse d’un gentil conseiller à ma demande de joindre un responsable :

– Impossible pour l’instant, il est occupé avec une cliente !!!

Aujourd’hui, j’ai retrouvé ma raison grâce à un voisin serviable qui a réussi à installer la TNT et à mon fils qui m’a apporté un lecteur de dvd.

J’ai une inquiétude pour cette cliente. La pauvre :  elle ne sait pas que SFR n’a pas la fibre royale !

Margot.   

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Bonjour,

    Votre article est excellent et vraiment pas méchant. J’ai fait exactement la même expérience que vous et devant mes protestations, mon indignation devant des sommes indues à payer, j’ai été harcelée et menacée de passer au tribunal. Ces mois furent un cauchemar ! Au bout de cinq mois j’ai fini par tomber sur une agent du service contentieux dont je comprenais le langage, qui m’a écoutée, a été effarée du comportement de ses collègues, et a réglé mon affaire en supprimant toutes les attaques injustifiées d’SFR à mon égard.
    SFR : une horreur, à fuir ! Une entreprise d’escroquerie.
    Merci d’avoir publié cet article pour prévenir vos lecteurs.
    Cordialement
    Christiane

  2. SFR, FREE, ORANGE, BOUYGUES, même combat ! Quand ça fonctionne, tout va bien ! En revanche, au moindre problème, il faut attendre longtemps (parfois deux mois), afin que le problème soit résolu…
    Quant à la Queen, je pensais bêtement que tous les hommes sont égaux devant Dieu…
    Visiblement, ce n’est pas le cas pour les hommes d’église…

  3. Pas besoin de la fibre. Vous pouvez facilement et gratuitement obtenir toutes les chaînes anglaises de Freesat par satellite avec une simple parabole et un récepteur anglais ou même avec un récepteur sat du commerce qui ne sera pas préréglé.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS