Non-conformité des ralentisseurs. Les maires sont pénalement responsables

Depuis 6 ans, l’association « Pour Une Mobilité Sereine et Durable » alerte les pouvoirs publics sur la non-conformité des ralentisseurs. 450 000 ralentisseurs réalisés en France, soit la totalité, seraient illégaux, selon Thierry Modolo, le président-fondateur de l’association « Pour une mobilité sereine et durable

« Toutes les études que nous avons menées sur le seul département du var, les témoignages que nous obtenons, les photos que nous recevons nous montrent des ralentisseurs illégaux. Pour qu’un ralentisseur soit conforme, il doit l’être par rapport à son implantation. Aujourd’hui, la quasi totalité des ralentisseurs n’ont pas le droit d’être implantés sur les lieux où ils le sont : sur des voies où circulent plus de 3000 véhicules par jour, sur des lignes de bus, proches de centres hospitaliers, de services de secours etc… Ensuite, il faut savoir qu’ils ne sont pas construits selon les normes en vigueur à savoir 10 centimètres de haut maximum et 4 mètres de long… »

L’entretien signé Citizen Light à découvrir ci-dessous :

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

6 réponses

  1. Pas très loin de chez moi, il y a une commune que je dois traverser régulièrement pour aller et revenir de Brest où sur moins de 2 km, il y a 7 ralentisseurs consécutifs. Tous les amis qui viennent me voir quand ils traversent cette commune pour la première fois me disent étonnés « Jamais vu un endroit pareil avec des ralentisseurs tous les 200 m ! ». Cette commune qui s’appelle PLOUGUIN doit être la championne de Bretagne des gendarmes couchés et sa traversée est, par suite, relativement désagréable.
    Je ne sais pas si ces ralentisseurs sont tous conformes à Plouguin, mais je suis certain, par contre, que toujours dans le Bas Léon, il existe à l’entrée de St Renan, un ralentisseur qui ne l’est sûrement pas, il suffit d’examiner les nombreuses rayures laissées sur le bitume par les voitures qui passent dessus car il vaut mieux le passer au ralenti si on ne veut pas laisser son pot d’échappement ou le carter de son moteur.
    Je pense effectivement qu’il serait temps de vérifier la conformité de tous ces gendarmes couchés et leur répartition sur les routes.

  2. Il serait temps de se préoccuper de ces « casse-bagnoles » car en plus d’être hors normes , ils sont de véritables casseurs de véhicules ( triangulations , suspensions , directions , géométries , attaches moteur , carters d’huile , etc …. ) et de plus dangeureux car mal exécutés ( véritables rampes de décollage ) et situés malencontreusement là ou il ne faudrait pas !

  3. Ce M. Modolo maîtrise très bien son sujet. Ces ralentisseurs sont des pièges souvent complaisamment installés par les mairie pour satisfaire un ou des électeurs précieux. J’ai mois mème été témoin de la chute d’une ado en scooter sur un « coussin berlinois » qui aurait pu tourner au drame sans l’incroyable présence d’esprit du chauffeur de poids lourd venant en face qui a anticipé la gamelle de la fille et c’est arrêté net. Nos routes se dégradent dans l’indifférence totale de nos « élites » qui préfèrent semer des embuches et consacrer le budget entretien des voiries aux associations de passeurs de clandestins, n’est-ce pas Mme Hidalgo ? (pour ne citer qu’elle).

  4. Et que dire des rétrécissements de la chaussée non signalée aved bordures de trottoir proéminente ? Ce matin, j’ en ai vu un dans la vallée de l’ Eure, c’est proprement scandaleux d’en arriver là !!

  5. J’ai promis au fumier de maire de mon bled, en le lui disant sans témoin et dans le creux de l’oreille, que le jour où un membre de ma famille a un accident, à cause des gendarmes couchés dont il a parsemé la commune, que je lui briserai tous les os à coups de maillet et que j’insisterai sur le pouce et l’index qui auront signé les décrets municipaux. Il s’en est plaint aux flics municipaux qui sont venus me voir.
    J’ai sorti mon auréole artificielle et je leur ai dit:  » Le maire? Mais j’ai voté pour lui! » Ils sont repartis sans trop savoir que penser.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS