Fake News Coupe du monde. Non, personne n’est entré sur le terrain de Portugal-Uruguay avec un drapeau LGBT

« Coupe du monde : un supporteur fait irruption sur la pelouse pour brandir le drapeau LGBT lors du match Portugal-Uruguay » titrent le journal Le Monde et l’AFP – repris par toute la presse mainstream et même par des élus sur Twitter – suite à la rencontre de Coupe du monde entre les deux équipes. Rencontre durant laquelle effectivement, un homme est bien rentré sur le terrain, avec un message pour la paix en Ukraine. Mais absolument rien en référence au LGBT…il y a erreur sur le drapeau. Explications.

Un homme  vêtu d’un tee-shirt floqué du logo « Superman », où figuraient des messages de soutien aux femmes iraniennes et à l’Ukraine, a pénétré rapidement sur la pelouse du stade de Lusail, au Qatar, lundi 28 novembre, au milieu du match entre le Portugal et l’Uruguay. Le message « Save Ukraine » (« sauvez l’Ukraine ») était inscrit à l’avant du t-shirt quand était inscrit au dos « Respect for Iranian woman » (« du respect pour les femmes iraniennes »). Après avoir traversé le terrain en courant pendant une trentaine de secondes, l’homme a été intercepté par des agents de sécurité et escorté en dehors du stade.

L’homme a par ailleurs brandi un drapeau arc-en-ciel, ce qui a rapidement agité la presse occidentale, qui a vu dans ce fan un défenseur de la cause LGBT. Il n’en est rien, puisque le drapeau en question était un drapeau…pacifiste, floqué de l’inscription PACE, la paix en latin.

C’est le journal La Voix du Nord qui expliquait il y a quelques années, dans un autre article, la symbolique de ce drapeau n’ayant rien à voir avec le combat LGBT : « l faut remonter à 1961 à Pérouse pour voir apparaître le drapeau arc-en-ciel dans les rues de l’Italie. Nous sommes alors au cœur d’une manifestation pour la paix. Sur le drapeau arc-en-ciel italien, les bandes horizontales sont marquées du mot « pace », la paix en italien. Elles font référence à l’un des passages de la Genèse, celui qui parle de l’alliance de Dieu avec les Hommes.

Genèse 9:16  : « L’arc sera dans la nue ; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. »

Le site Pax Humana détaille un peu plus l’histoire de ce drapeau :

En 1961, au centre du premier drapeau arc-en-ciel pour la paix figurait la colombe blanche de Picasso, comme message universel de fraternité, avant que le mot « Pace » (Paix en italien) ne s’y trouva. Mais cette colombe blanche dans l’après-guerre, jusqu’à la fin des années cinquante, a été un symbole qui ne pouvait être hissé sur un édifice, car interdit par la loi.

Le drapeau a fait son entrée en Italie lors de la première marche de la paix (Pérouge à Assise – Marcia della pace Perugia-Assisi N.D.L.R), le 24 septembre 1961. Inspiré du drapeau des pacifistes anglo-saxons qui en 1958, guidés par le philosophe Bertrand Russel, ont marché sur Aldermaston lors d’une manifestation antinucléaire, Aldo Capitini (père de la culture non-violente en Italie N.D.L.R) avait fait coudre, à la hâte, par des amies de Perugia, des lignes colorés à porter pendant la marche.

Le premier drapeau de la paix est aujourd’hui conservé à Collevalenza, non loin de Todi, par le Dr. Lanfranco Mencaroni, ami, compagnon de prison et collaborateur du philosophe pacifiste Aldo Capitini, organisateur de la marche pour la paix Perugia-Assisi.

Dans l’histoire du déluge universel (tirée de la Bible, Ancien testament), Dieu place l’arc-en-ciel comme sceau de son alliance avec les hommes et la nature, promettant qu’il n’y aura jamais plus d’autre déluge universel. L’arc-en-ciel est devenu ainsi le symbole de la paix entre la terre et le ciel et, par extension, entre tous les hommes.

Les couleurs de l’arc-en-ciel sont utilisées comme marque de la « convivialité des différences », pour leur caractéristique physique de rendre la lumière blanche si « faits roteare » ? rapidement.

Et la même définition du symbole de la paix attribué au drapeau, peut trouver son explication dans le mot grec « sumbolon », qui signifie mettre ensemble, donc justement comme l’arc-en-ciel qui rassemble tout et tous.

Il faut en outre rappeler que ces cinq couleurs seules sont présentes également dans « le drapeau du razze » (Flag of Race), de l’association pour les droits civiques fondée par le leader démocratique, le révérend Jesse Jackson.

Le drapeau de la paix a été différement employé à partir des années 80 dans les marches pour la paix et toutes les manifestations italiennes et dans les initiatives pour la paix des volontaires italiens pour les pays étrangers (Sarajevo, Irak, Kosovo, République démocratique du Congo).

À partir de septembre 2002, le drapeau de la paix a été objet de la campagne la « paix sur tous les balcons », qui a incité des millions de personnes en Italie à mettre un drapeau sur leur balcon pour dire NON au concept de la guerre préventive et de la guerre en Irak.

Ce drapeau est désormais fréquemment utilisé, notamment en Italie, dans des manifestations pour la paix en Ukraine.

Rien à voir donc, avec le combat LGBT qui obsède manifestement notre presse occidentale. Mais beaucoup d’internautes ne se sont pas faits piéger.

Crédit photo : Dreamstime

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. les détraqués sexuels se sont accaparé les couleurs de l’arc en ciel ..et ça me fout en rogne chaque fois que je vois un magnifique arc en ciel , naturel celui là , normal quoi , apparaître dans le ciel après l’orage .

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS