Lamballe : des drag queens à la bibliothèque « pour raconter des histoires aux enfants à partir de 3 ans »

Ah, ça va être une belle rentrée à Lamballe (22) ! De janvier à mars 2023, la ville de Lamballe organise, en effet, trois mois de bourrage de crânes sur le « féminisme », les « minorités de genre » et « la lutte contre les discriminations ».

Après quelques conférences, expositions et autres débats pour bien faire comprendre à quel point les hommes sont naturellement la lie de « l’humanité-e », le clou du mois de janvier consistera à faire venir les drag queens de la compagnie Broadway French à la médiathèque pour un spectacle intitulé « La vie en Drag »

Ces sémillants artistes viendront, à la suite de leur prestation, raconter des histoires aux enfants « à partir de 3 ans » précise la municipalité ! Selon la compagnie, le spectacle “La vie en drag” est aussi une occasion de découvrir les cultures Drag queen et Queer ainsi que leurs enjeux. Nos chers bambins apprécieront…

Une séance de maquillage sera même proposée aux parents et enfants qui le souhaitent ! Pour « entamer leur transition » ?

Crédit photo : festival « les Giboulées« 

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

27 réponses

  1. LAMENTABLE !!!!!!!!! que les organisateurs ainsi que la mairie, aient le courage de leur nature et de leurs opinions, que le maire, et tous ceux qui sont pour montrer un tel spectacle à des enfants ,sont des monstres à enfermer !!! que des adultes aillent regarder ce spectale c’est deja une deviance, mais les enfants !!!!! que tous les organisateurs, maire etc. se transforment eux aussi afin de montrer ce qu’ils sont vraiment !!!!!! coome au temps du far west, du goudron et des plumes, comme ça ils seront vraiment des poules !!

    1. Il y a plusieurs siècles, il y avais exclusivement des hommes au théâtre, ces derniers jouais ainsi le rôle des femmes. Homme femme et enfants venaient assister à ces représentations. Vous voyez le mal là où il n’y en a pas mais c’est trop dure de comprendre ça quand on reste dans le fond de sa campagne!

  2. Que des parents soient assez cons pour laisser cette bassesse s’exprimer devant des enfants me sidère.
    Faut croire que le bien, le bon, le beau, ne sont plus qu’un lointain souvenir pour des parents déjà décérébrés par la culture woke. Désolant.

  3. En toute logique, le maire de Lamballe devrait inaugurer cette cucuterie déguisé lui-même en drague-quouine. Je suis prêt à lui offrir une perruque, des talons hauts, une minijupe et des bas résille.

  4. Là, la Bretagne touche le fond, pouura t elle remonter la pente ?? Rien n’ est moins sur ! Qu’un tel spectacle soit autorisé en dit long sur la décadence qui sévit en Bretagne !!!

  5. C’est mondial, ces exhibitions de qrad gueens: USA, GB, Espagne, France, Turquie… euh non, pas Turquie. Pourtant ces cinglés exhibitionnistes devraient aller y faire un tour.

  6. Incompréhensible que des parents d’élèves puissent se rendre complices de tels « divertissements » pour des enfants en si bas âge.

  7. Pendant qu’on discute sur tous ces sujets concernant le genre, les drag queens, les bisexuels, et ceux qui » cherchent leur sexe  » on nous amuse pour éviter de se focaliser sur les sujets importants comme l’explosion du prix de l’électricité, l’insécurité, Police, Ecole, Hôpital etc…Le Covid avait sauvé le gouvernement des gilets jaunes, là, c’est la coupe du monde, Noël et le réveillon…un sursis ? 2023 va être l’année de tous les dangers

  8. De plus en plus débile, j’ai honte d’être bretonne et française. C’est de pire en pire, le niveau intellectuel ne cesse de baisser. Comment peut-on laisser se produire ce genre de spectacle. Pauvres parents ouvrez les yeux, quelle culture offrez-vous à vos enfants?

    1. Heureusement que c’est un cas isolé. Restez fière de vos origines ou gardez votre honte pour vous. Allez signer la pétition en ligne :)

  9. on peut adulte apprécier les spectacles travestis comme le cabaret parisien Michou ok sans problème,
    mais de là à montrer des « rigolos pas rigolos » se trémousser , faire des mimiques et des roucoulements pseudo féminins, en fait de tolérance, ils ne font que brouiller l’esprit fragile des jeunes enfants en devenir et exprimer la décadence … oui la décadence en cours. D’aucuns diront hélas « vivement la Charia » !!!!

  10. Ben voyons ! La municipalité n’a pas mieux à proposer pour dépenser la ligne de crédits « éducation » ?

  11. Chaos, vous avez dit « chaos » ? Les multiples feux d’artifices de la fin d’une civilisation en qui dégénère en confusion des genres et du reste.

  12. Ce spectacle lamentable ne pourrait-il pas faire l’objet d’une plainte pour incitation de mineurs à la débauche ? Voir détournement de mineurs? Le délit me semble caractérisé non?

  13. Les élus locaux sont des irresponsables. Ils ne sont rien d’autre que les commissaires politiques du Régime.

  14. Alors que des enfants vont au collège avec des difficultés en lecture, le monde s’acharne à mener nos enfants à la décadence. C’est SCANDALEUX !!!!

  15. Hallucination ? Malheureusement…non.
    Blague ? Malheureusement…non.
    Histoire d’une « autre contrée » déjantée ? Malheureusement…non.
    Histoire d’une époque « révolue » ? Malheureusement…NON !
    C’est réel, c’est vrai, c’est ici, c’est maintenant, au secours !
    L’innocence n’a plus le droit de vivre. On veut la tuer dans l’œuf.
    STOP à cette folie.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS