Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Et si vous faisiez en sorte que la langue bretonne soit bientôt proposée par Google Traduction ?

Et si vous faisiez en sorte que la langue bretonne soit bientôt proposée par Google Traduction ? Google Traduction  est un service de traduction automatique gratuit fourni par l’entreprise américaine Alphabet lancé en 2006. On peut y traduire des textes de moins de 5000 caractères et des pages Web.

Moins performant que des outils comme Deepl, il permet néanmoins, dans certaines langues de pouvoir rapidement comprendre des textes. Et le Breton pourrait, demain, figurer dans les propositions comme l’indiquent nos confrères de l’ABP :

« En mai 2022, Google a ajouté 24 nouvelles langues : Assamese, Aymara, Bambara, Bhojpuri, Dhivehi, Dogri, Ewe, Guarani, Ilocano, Konkani, Krio, Lingala, Luganda, Maithili, Meiteilon (Manipuri), Mizo, Oromo, Quechua, Sanskrit, Sepedi, Sorani Kurdish, Tigrinya, Tsonga, and Twi. Ce sont principalement des langues parlées aux Indes par des millions de personnes. Le Bhojpuri est parlé par 50 millions de personnes à comparer au breton parlé par seulement 200 000 personnes »

D’autres langues peuvent rapidement être intégrées grâce au nouveau système de traduction mis au point par Google.

Pour contribuer à l’arrivée du breton sur Google Traduction il faut aller sur: https://support.google.com/translate/thread/37497960?hl=en

Et cliquer sur: I have the same question

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Et si vous faisiez en sorte que la langue bretonne soit bientôt proposée par Google Traduction ?”

  1. Breizhux dit :

    Au vue de la qualité des traductions Google, nous ferions bien mieux de créer un site pour réunir massivement des données, et entraîner nous-même une intelligence artificielle. Ça demande juste de la puissance de calcul, ce qui est facile à trouver. Et on pourra prendre le temps de bien sélectionner les données dans le but d’avoir quelque chose ayant la même qualité qu’un Deepl…

  2. Janvresse dit :

    Le breton est une langue difficile à traduire.
    La traduction mot-à-mot aboutit assez souvent à des contresens.
    Exemple: Mond ara mad ar bed ganeo’ch? Allez fait bien le monde avec vous? au lieu de comment allez-vous?
    Les nombreuses variantes dialectales pourront-elles être prises en compte?
    Il faudrait à mon sens commencer lentement mais sûrement par les phrases les plus courantes et trouver des traducteurs et des correcteurs bilingues de bon niveau.
    Siwas, n’eus ket brezhoneg mad ganin!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Patrimoine

Le Breton désormais accessible via Google Translate

Découvrir l'article

Dinan

Apprendre le breton en 6 mois à Dinan : une formation Skol an Emsav !

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, MORLAIX, Patrimoine

La Redadeg 2024 : 2222 km de course solidaire pour la langue bretonne de la pointe du Raz à Morlaix

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Langue bretonne : Diwan a besoin d’une révision constitutionnelle

Découvrir l'article

Histoire, Patrimoine, Politique, Sociétal

Francisation de la toponymie bretonne : l’association Koun Breizh saisit l’UNESCO

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Local, ROSTRENEN

Kreiz Breizh : Rostrenen, Glomel et la CCKB s’engagent en profondeur pour la langue bretonne

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

GUINGAMP

Pour Fañch et tous les autres, Guingamp vote pour la reconnaissance du tilde dans l’état civil : une avancée symbolique pour la langue bretonne

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Prizioù 2024 : Loreidi | Les lauréats

Découvrir l'article

Sociétal, Technologies

Numérique. Entrée en vigueur du Digital Market Act : quels changements pour les utilisateurs depuis le 6 mars ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky