Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Qui sont les politiciens américains les plus susceptibles de devenir le prochain président des USA, selon les bookmakers ?

L’équipe de SuperBettingSites a mené une étude pour examiner l’évolution des cotes du vainqueur de la prochaine élection présidentielle aux USA, au cours de l’année écoulée. Le récent scandale de l’inculpation de l’un des principaux candidats, Selon les paris sportifs, les chances de Biden de remporter les prochaines élections ont augmenté, alors que c’est l’inverse pour Donald Trump et Ron DeSantis. Vous pouvez observer nos conclusions ci-dessous.

Joe Biden remporte l’élection présidentielle américaine de 20244, les Cotes

* Avril 2023 : +183 (35,3% de probabilité)

* Janvier 2023 : +258 (27,9% de probabilité)

* Novembre 2022 : +516 (16,2% de probabilité)

* Avril 2022 : +450 (18,2% de probabilité)

Selon les cotes des paris sportifs, Joe Biden, l’actuel Président des États-Unis, est le favori de la course aux élections présidentielles de 2024. La cote du 46ème Président des Etats-Unis se situe actuellement à une valeur moyenne de +183. Selon les données disponibles via la Wayback Machine, les chances de réélection du démocrate reflètent une tendance positive. La probabilité implicite basée sur les valeurs moyennes d’il y a 12 mois montre une tendance à la hausse, passant de 18,2 % à 35,3 % à ce jour.

Donald Trump gagnera les élections présidentielles américaines de 2024, les côtes

* avril 2023 : +250 (28,6% de probabilité)

* Janvier 2023 : +875 (probabilité  de 10,3 %)

* Novembre 2022 : +241 (29,3% de probabilité)

* Avril 2022 : +250 (28,6% de probabilité)

En avril 2023, les bookmakers considèrent Donald Trump comme le deuxième candidat le plus susceptible d’accéder à la fonction présidentielle lors des élections américaines de 2024, sa cote s’élevant en moyenne à +250. Le pronostic est moins favorable à la personnalité politique que ce que nous avons vu à la fin de l’année 2022, puisque sa cote en novembre 2022 était de +241.

Sa situation actuelle constitue néanmoins une amélioration considérable par rapport à sa cote en janvier 2023. À l’époque, elle avait grimpé jusqu’à +875. Cette situation pourrait toutefois changer dans les mois à venir. Lorsque Donald Trump s’est présenté au palais de justice le 5 avril 2023 pour faire face à 34 chefs d’accusation, il a plaidé non coupable et a affirmé que les poursuites engagées contre lui étaient motivées par des intérêts politiques. La prochaine audience est prévue en décembre.

Ron DeSantis remportera l’élection présidentielle américaine de 2024, les côtes

* avril 2023 : +350 (22,2% de probabilité implicite)

* Janvier 2023 : +167 (37,5% de probabilité implicite)

* Novembre 2022 : +319 (23.9% de probabilité implicite)

* Avril 2022 : +580 (14,7% de probabilité implicite)

Ron DeSantis, le 46e gouverneur de Floride, occupe actuellement la troisième place en ce qui concerne les perspectives d’accéder à la plus haute fonction du pays. De 14,7 % il y a 12 mois, sa probabilité implicite de devenir le 47e président des États-Unis est passée à 23,9 % en novembre 2022 et à 37,5 % en janvier 2023. Actuellement, cependant, nous pouvons observer une tendance à la baisse de son soutien, ses chances de succès diminuant à 22,2 %.

Si l’on considère les chiffres ci-dessus et les sujets actuellement abordés dans les médias internationaux concernant les prochaines élections présidentielles américaines, on peut tirer plusieurs conclusions :

Les pronostics penchent en faveur de Biden malgré sa sénilité apparente et son âge avancé

Donald Trump étant devenu le premier ancien président américain à être inculpé par la justice, les bookmakers hésitent à baisser les cotes liées à sa victoire potentielle. Bien qu’un casier judiciaire ne l’empêche pas, légalement, de se présenter à la fonction présidentielle, la situation devrait faire évoluer négativement l’opinion publique à l’égard de la personnalité politique.

En janvier 2023, alors que les chances de Ron DeSantis de remporter la course à la présidence des États-Unis s’élevaient à +167, les chances de victoire de Biden et de Trump ont pris une tournure négative. Le 3 janvier a vu la réélection de Ron DeSantis au poste de gouverneur de Floride, et il est probable que ce succès, ainsi que son discours et ses promesses, aient donné aux bookmakers et aux parieurs la confiance qu’il réussirait également à l’échelle nationale.

“Malgré les controverses qui entourent Donald Trump, il continue de figurer parmi les meilleurs candidats pour remporter les élections de 2024. Il est actuellement deuxième derrière Biden, et pour l’instant, même sa récente inculpation et son comportement au tribunal n’ont pas réussi à faire chuter ses chances de succès. Il convient également de noter qu’il n’est pas certain que le leader du Parti démocrate se présente aux élections présidentielles. Les bookmakers pourraient surestimer la volonté réelle de Joe Biden de rester en poste pour un nouveau mandat, étant donné qu’il a fêté son 80e anniversaire en novembre dernier. Dans ce contexte, Kamala Harris et Gavin Newsom sont considérés comme les prochains candidats à sa succession, bien que la situation de ces deux candidats soit pour le moins incertaine. Kamala Harris fait l’objet de critiques acerbes de la part de membres des partis démocrate et républicain depuis un certain temps déjà. Quant à Gavin Newsom, il ne faut pas oublier qu’il a déclaré qu’il ne se présenterait pas aux élections. Du côté républicain, Ron DeSantis rejoint typiquement Biden et Trump en ayant une probabilité implicite relativement élevée en tant que candidat à la présidence. Bien qu’il soit moins controversé que Trump dans son ensemble, ses politiques concernant certaines questions, telles que les mesures Covid-19, restent une pomme de discorde pour certains futurs électeurs, tandis que d’autres ont soutenu ses décisions”. – commente Marcus Goldberg, analyste des cotes chez SuperBettingSites.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Qui sont les politiciens américains les plus susceptibles de devenir le prochain président des USA, selon les bookmakers ?”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Vivant en Amerique du Nord une partie de l’année, d’évidence les élections US m’intéressent. Au jour d’aujourd’hui, contrairement à l’article de Marcus Goldberg, il est faux d’écrire que Trump est en baisse de popularité. Au contraire, ses auditions en Justice ont prouvé un accroissement populaire. Tout autant, à mon sens, Biden se representera car il n’y a personne au sein du parti Democrate pour briguer la Présidence. Le challenger de Trump c’est Ron De Santis, mais il n’est pas sûr qu’il delaisse sa position de Gouverneur de la Floride pour concourrir à la Présidence US. A mon sens c’est un risque qu’il ne prendra pas. En revanche, il se peut que Trump le prenne en tant que collister (Vice President) ce qui, dans un temps futur, lui ouvrirait plus facilement les portes de la Présidence.

  2. Yves ICARDO dit :

    Bien vu, Gai
    Yves

  3. mouchet dit :

    D’une partie de ma famille américaine je peux donc analyser la situation économique en relation avec ma professions et des différents lobbies des grandes multinationales des USA, selon que ces grands trusts spéculateurs en bourse virtuelle, soient avec l’un ou l’autre des candidats. Là on est dans le réel des statistiques financières, des immenses dettes des USA et de l’économie avec l’inflation. Puis avec 40 millions de pauvres actuels aux Eats Unis. Donc beaucoup de facteurs inconnus. Déjà les BRICS, leurs nouveaux adhérents soit 44% du PIB mondial, qui n’échangent plus en dollars, 5/6ème de l’humanité, la pseudos guerre Asie Pacifique contre la Chine, la Russie mettant le dos au mur, sont autant de facteurs qui refusent le dollars. Alors oui si on prend les milliardaires d’Est en Ouest ils seront pour un candidat milliardaire mais la situation économique mondiale fera aussi un quart des intentions avec le risque de l’effondrement financier des dettes et du refus de souscrire aux dettes de l’occident.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Attentat contre Donald Trump : De graves bavures en matière de sécurité vont faire l’objet d’une enquête

Découvrir l'article

A La Une, International

USA. Tentative d’assassinat de Donald Trump par un terroriste se renvendiquant « anti républicain »

Découvrir l'article

International

Élection présidentielle américaine 2024 : Donald Trump remporte le 1er débat face à un Joe Biden sénile

Découvrir l'article

Histoire, Insolite

Mon Débarquement américain en Normandie…

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Société

La montée de la démocratie totalitaire en Amérique

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

« Non, les Américains ne voulaient pas libérer la France ». Eric Branca détruit les mensonges historiques des Américains.

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

6 juin 1944. Le débarquement n’a pas été une Libération pour ces civils Bretons et Normands massacrés par les bombes américaines

Découvrir l'article

Economie, International

USA. 48% des propriétaires américains de cryptomonnaies votent pour Trump !

Découvrir l'article

Immigration, International

USA. Comment l’immigration ruine le système scolaire américain

Découvrir l'article

Economie

Plus de 100 millions d’Américains utiliseront les crypto-monnaies d’ici 2028

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky