Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Démission du maire de Saint-Brevin-les-Pins : les principales réactions politiques

Yannick Morez, maire de Saint-Brevin-les-Pins, a démissionné de ses fonctions mercredi 10 mai 2023, sur fond de tensions autour de l’accueil de migrants dans sa commune, à proximité d’une école (il y a déjà eu un CADA depuis 2016). Depuis quelques mois, plusieurs manifestations et contre manifestations se sont succédées dans la commune avec des violences, des pétitions circulent, un collectif d’opposants s’est monté, et parallèlement les voitures du maire ont même été incendiées.

La tension était donc à son comble dans une commune d’ordinaire paisible, signe que la question de l’immigration devient de plus en plus sensible en France, alors qu’une partie de la population estime ne jamais être entendue par les élus.

 « Ce mardi 9 mai, j’ai adressé à Monsieur le préfet de Loire-Atlantique un courrier informant ce dernier de mon souhait de démissionner de mon mandat de maire de Saint-Brevin-les-Pins », a écrit mercredi Yannick Morez (DVD) sur la page Facebook de la commune. J’ai pris cette décision pour des raisons personnelles, notamment à la suite de l’incendie criminel perpétré à mon domicile et au manque de soutien de l’État, et après une longue réflexion menée avec ma famille (…) J’ai toute confiance en mon équipe, une équipe compétente (…) qui continuera à agir au service de notre ville et de ses habitants. Après quinze ans de présence dans le conseil municipal, dont six ans en tant que maire, je pars en étant confiant dans l’avenir ».

Les opposants à l’accueil de migrants avaient accusé ce dernier d’avoir toujours refusé le dialogue avec les opposants au centre d’accueil pour demandeurs d’asile, et d’avoir refusé un référendum local comme le réclamaient certains – ce qui aurait sans doute eu le mérite d’apaiser potentiellement la situation.

Cette démission a suscité des réactions jusqu’au plus haut plan, puisqu’Emmanuel Macron lui même s’est fendu d’un tweet sur le sujet. Voici un florilège de ces réactions :

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1656628503104684040?s=20

De son côté, le Rassemblement national de Loire Atlantique a envoyé un communiqué dans lequel on peut lire :

“Le 23 mars dernier, au lendemain de l’incendie criminel qui visait Yannick Morez, Victoria de Vigneral condamnait avec force cet acte criminel : « S’attaquer aux élus, c’est s’attaquer à la République. En démocratie on ne peut tolérer que la violence remplace le débat politique. La fraternité inscrite dans notre devise est un fondement essentiel de notre démocratie et de la République Française. C’est l’idée que même si nous avons des désaccords politiques avec les projets et les propositions d’un élu, comme ce fut le cas pour le CADA, le débat c’est arguments contre arguments. Tout le reste ne sont pas des moyens d’actions politiques, mais des manœuvres de brutes profondément immorales qui visent à avoir gain de cause par la terreur et la brutalité au lieu de convaincre par la raison. »
 
Ces propos sont donc malheureusement toujours d’actualité et les élus Rassemblement National au Conseil régional des Pays de la Loire réaffirment aujourd’hui leur soutien à Yannick Morez.”

Cette démission, et cette affaire, interviennent dans un contexte où gauche et extrême gauche tentent de faire avaler la pilule (grâce à de puissants relais dans le monde médiatique) d’une « montée du fascisme et de l’extrême droite » qui serait à les en croire la principale menace qui pèse aujourd’hui dans une France pourtant en voie de tiers mondisation avancée.

Les hashtags #saintbrevin et #yannickmorez sont d’ailleurs dans les premiers mots en tête des tendances françaises ce 11 mai.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

19 réponses à “Démission du maire de Saint-Brevin-les-Pins : les principales réactions politiques”

  1. alienor dit :

    ce qui est INADMISSIBLE, messieurs et mesdames les députés, c’est d’imposer au peuple français une immigration débridée QUI NE SOUHAITE PAS S’INTEGRER et qui de plus nous coûte un bres, un rein et même plus
    VOUS RECOLTEZ CE QUE VOUS SEMEZ, tant pis pour vous !

  2. Taliesin dit :

    😁

    • Genevieve Kilburg dit :

      Comme la plupart des gens, je me demande pourquoi on ne veut pas passer à un vote pour l’immigration, c’est sûr et certain, que le vote refuserai cette immigration qui nous coûte des milliards par an, de plus les immigrés refusent – pour la plupart – de travailler, et de s’inclure dans le pays, ils restent en groupe en ethnies, et demandent toujours plus d’entraide pour en faire le moins possible ! Il est vrai qu’un vote national refuserait l’immigration, dont nos élus font leurs choux gras ! les lois on peut les modifier, et cessons de dire que c’est la faute à l’UE ! nous nous trouvons devant un problème sérieux qu’il va falloir résoudre, et le plus tôt sera le mieux ! jamais on a tant vu de vols, viols, braquages, contre notre société depuis que les immigrés s’installent en vainqueur chez nous !

  3. Bertrand dit :

    L’affaire avait pour lui cessé d’être rentable.

  4. Dupont dit :

    Notre monde tourne à l’envers et nos pseudo “valeurs” ne veulent plus rien dire…
    Quelle hystérie collective alors que le scandale vient surtout de ces 400 clandestins sans papiers (400 ou 40 000 on s’y perd) qui n’ont rien à faire sur notre sol et à qui nous ne devons rien du tout.
    C’est du grand n’importe quoi !!!!!

  5. Batman dit :

    MLP “Dans L’AXE”, tout comme Giorgia Meloni en Italie, qui elle-même a fait Allégeance à “Cruella Von Der La_Hyène”, au grand désespoir de ses électeurs ainsi trompés….

  6. ergal dit :

    L’extrême droite, l’extrême droite. Que révèle l’enquête?
    S’agit -il de la même extrême droite qui avait , soi disant, mis le feu à la porte de la mairie de Bordeaux?

  7. DURU dit :

    Très bonne chose! Bravo les Brévinois!

  8. Pschitt dit :

    M. Morez est sans doute un peu fragile. Peut-être est-ce pour cela que le gouvernement avait pu lui imposer un CADA dans sa ville. La présence de celui-ci n’a d’abord pas posé de problème, puis les problèmes sont venus. En démissionnant, M. Morez révèle que, pour lui, ces problèmes ne vont pas s’arranger mais aller en s’aggravant.

  9. gautier dit :

    Les agressions et intimidations à l’égard des élus sont inadmissibles, mais certains les cherchent ! en effet si tous les Maires ecoutaient le peuple et denonçait les manoeuvres du gouverne ment, il y aurait moins d’intimidation de l’administration ! mais la plupart ne defendent pas les citoyens, et essaient de faire en catiminie ! alors !…..

  10. Durandal dit :

    Bonjour,

    La méthode Morez semble plutôt bien fonctionner. C’est peut-être pourquoi le rassemblement national n’en veut pas ?
    Au lieu de s’attaquer à tous les grands pontes bien protégés en haut de l’état, pourquoi ne pas s’attaquer à tous les petits collabos du quotidien ? De mon côté, ça a plutôt bien marché durant le covi, alors que j’étais seul. Je n’ose imaginer s’il y avait eu quelques paires de couilles en plus près de chez moi. Aucune des lois débiles de cette époque n’aurait pu être imposée.

    M.D

    PS : bravo à tous les Bretons efficaces. Vous êtes un exemple pour les braves gens.

  11. JP VARESE dit :

    On rappellera que lors de la manifestation du 29 avril, la voiture d’un manifestant anti-CADA avait été brûlée par des antifas, sans écho dans les médias parisiens.

  12. kaélig dit :

    J’ai toujours été surpris de la passivité des français face aux agressions multiples qu’il subit depuis des dizaines d’années et aux démissions de l’Etat dans son role régalien de sécurité des citoyens: attentats djihadistes, insécurité, immigration incontrôlée, squats, laxisme de la justice…
    En d’autres temps et/ou autres lieux des “commandos de la mort”, des milices clandestines ou non de citoyens se seraient chargées, au risque de bavures, de châtier les “coupables”.
    Dans notre “démocratie” où le référendum est quasiment hors la loi, au mieux ignoré par nos “élites” je ne suis pas surpris que des citoyens exaspérés prennent concrètement les choses en main en procédant à des actions illégales qui elles, tout en traduisant l’expression du citoyen de base, font avancer les choses.;
    Cela est bien entendu regrettable, mais existe t’il un autre moyen de faire entendre la “voix du “peuple” à nos élus ?

  13. Fdesouche35 dit :

    Le petit Raphaël qui déverse sa haine des français de souche comme à son habitude… On l’a accueilli, il nous doit tout !

    “Quand je vais à New-York ou à Berlin, je me sens plus chez moi culturellement, que quand je me rends en Picardie. Et c’est bien ça le problème.” Octobre 2018.

    Vive la Picardie !!!!!

  14. Iffic dit :

    Si je lis bien la présentation de votre média, ce serait donc l’indépendance et la liberté d’expression qui seraient votre credo. OK.
    On peut donc s’exprimer ici ou on est censuré comme sur le monde.fr ?

  15. patphil dit :

    si ce maire avait consulté ses administrés… un référendum local aurait permis de pacifier mais il a cherché à diviser la population, à mettre de l’huile sur le feu, à méditer

  16. Hervé dit :

    Quand l’extrême-droite n’a plus les mots pour avoir raison….elle utilise la violence. Ce qui est insupportable dans une démocratie.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Immigration, International

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

A La Une, Immigration

Nouveau bateau ONG pro-migrants en Méditerranée : un nouvel affront à l’Italie

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Un politicien de l’AfD condamné pour avoir mis en garde contre les viols collectifs commis par des migrants

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Justice

Immigration. Un gang serbe faisait entrer des clandestins tunisiens en France

Découvrir l'article

International

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky