Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Histoire belge au conseil régional des Pays de Loire : le groupe RN se saborde

Les conseillers régionaux RN n’ont plus qu’à aller à la pêche – et leurs électeurs avec. Selon sa présidente Victoria de Vigneral, deux élus sur les cinq – le vendéen Patrick Fillet et le sarthois Raymond de Malherbe ont été exclus du groupe, et du RN, pour « manquements répétés » à la loyauté envers elle et la ligne du parti.

Or, le nombre minimal d’élus étant de cinq, le groupe disparaît – et probablement les places en commission plénière – les élus devant désormais siéger en non-inscrits. Il est probable par ailleurs que le RN se passe des services de Raymond de Malherbe, délégué départemental de Sarthe auquel 80 voix ont manqué en 2022 pour devenir député. Ils étaient d’ailleurs sept élus à l’origine, mais Hervé Juvin a été débarqué du groupe après avoir été condamné pour violences conjugales, et Eléonore Revel, ex-secrétaire départementale, pour avoir rallié Zemmour.

Seulement, d’après un des élus exclus, la ligne du parti n’a rien à voir avec son sabordage : « on a un collaborateur à mi-temps, qui il est vrai rend beaucoup de services en Loire-Atlantique et à Victoria de Vigneral quand elle vient en région, qui lui a fait dire en plénière la semaine dernière qu’il y avait 2.6 millions de pêcheurs en haute mer contre 15.000 en réalité. « Il avait confondu avec les pêcheurs à la ligne, et évidemment la majorité et les autres partis se sont fichus de nous ». Lassés par ses erreurs, les deux élus vendéen et sarthois ont voulu le virer.

« Résultat, pour ne pas virer ce collaborateur, ce sont nous deux qui avons été virés et le groupe dissous – les deux assistants perdent donc leur emploi. On ajoute le ridicule au ridicule », relève l’élu vendéen, qui a prévu d’abandonner le parti – et cesser donc les reversements mensuels de son revenu de mandat – et qui pourra méditer, d’ici les prochaines régionales et municipales, la maxime jadis appliquée au PCF lors de la destalinisation, au sujet de la ligne du Parti et de ceux qui s’en écartaient : « les déviants, ce sont ceux qui continuent tout droit alors que le Parti fait un virage ».

Les conséquences pour les futures échéances électorales devraient cependant être limitées – même si le RN a montré une fois de plus le peu de cas qu’il faisait de ses électeurs ou de ses élus, compétents ou non, ancrés ou pas. Du reste, inflation et érosion de la puissance française aidant, une chèvre ou un piquet avec un panneau RN capte 20 à 30% des voix – plutôt que de s’embêter à constituer des groupes d’élus pour les gérer (mal) puis les saborder ensuite, le RN devrait demander à modifier le code électoral en ce sens – même aux présidentielles, le piquet séduira plus les électeurs.

Une ex-présidente de groupe de nationalité belge, ex-élue en Belgique

Victoria de Vigneral a réussi une autre prouesse que de saborder son groupe, comme les pirates d’Astérix qui ne voulaient pas être coulés par d’autres. Le 7 juillet 2021 le journal belge 7 sur 7 actu indique que « Victoria de Vigneral, ancienne MR [Mouvement Réformateur] passée sur les listes Destexhe avant les élections législatives de mai 2019, a remis sa démission au bourgmestre de Saint-Gilles après sa victoire au conseil régional des Pays de Loire ce dimanche ». Ledit Destexhe, qui s’était droitisé en quittant le MR libéral pour faire un N-VA wallon, a rejoint Zemmour en 2022.

« Née en France, Victoria de Vigneral a obtenu la nationalité belge en 2016, après dix ans passés en Belgique ». Visiblement, son adresse mail est toujours en .be et elle est toujours très souvent en Belgique, cette fois pour le compte du groupe dont fait partie le RN au Parlement européen – habite-t-elle seulement dans la région qu’elle représente ?

Heureusement que le RN est contre le fait que des étrangers fassent la loi en France, sinon qu’est-ce que ça serait…

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

12 réponses à “Histoire belge au conseil régional des Pays de Loire : le groupe RN se saborde”

  1. Maury dit :

    Peut être exact, peut être pas.
    Vous ne trouvez pas que les querelles entre “droites” devraient cesser pour se débarrasser des macronards ?

    • Zivalafronce dit :

      Pas sûr. Si c’est pour mettre un macron-davos-like, fût-il de droite, nous serons encore dans le marasme. Je crois qu’il faut une ligne de droite avant de réunir autour, et pour l’union des droites, il faut les volontés des partis…on en est loin. Leurs ego avant la France.

  2. Hector dit :

    Fillet ne dit pas qu’il ne reverrait plus depuis au moins 8 mois. Alors qu’il s’était engagé à donner une part de ses indemnités (à tort ou raison.mais.comme tout élu RN)

  3. Henri dit :

    Afin de vouloir (en vain) “gagner en respectabilité” (!!!), le RN se RPRise, mais sans la masse de militants qu’avait le RPR dans ses beaux jours (c’est-à-dire avant l’irruption de Sarkozy). Le RN se dilue et devient un parti comme les autres, sans originalité aucune. Son avenir ? Une fusion douteuse avec le reliquat des LR (ceux qui n’auront pas filé à la bonne soupe, autrement dit chez Micron), et dans quelques années le ralliement à l’Extrême-Centre déjà existant constitué par les microniens (les notables du MoDem, les traîtres de LR, les traîtres du PS). Ça tombe bien, Micron se représentera en 2022 (il n’a pas le droit à deux mandats consécutifs, je dis bien “consécutifs”), il sera élu, bien sûr, et par le même électorat (retraités et bobos unis pour le pire !) ; il choisira Marine Le Pen comme PM, après tout elle ne sera pas plus nulle que Castex, Philippe ou Borne. En tout cas, ce sera drôlissime !

  4. Nous sommes en plein dans le dirigisme dogmatique a la MLP !EFFARANT !

  5. patphil dit :

    l’union des droites est en bonne voie

  6. Lebreton Jp dit :

    Vous oubliez de dire qui est l’élu cité et quelles sont ses positions politiques ! Soyez complet et honnête !

    Jean Patrick Fillet – celui qui a complètement liquidé la fédération de Vendée ! Un homme imbu insultant et méprisant !

    De gauche à fortiori ! Qui est en opposition avec Jordan Bardella et n’est pas gêné par l’immigration en France !

  7. LAHOTTE Hervé dit :

    Moi qui ait abandonné le RN, faute de travail concret, d’études approfondies des dossiers, de projets bien creusés, d’absence totale de travail d’implantation locale, je trouve votre article très à charge. La déontologie ne risque pas de vous étouffer. Quand on se prétend journaliste, on informe, et on ne cherche d’une façon aussi flagrante à orienter vos lecteurs, sinon, on les perd.

  8. Jean Goychman dit :

    Durant le dernier mandat, le groupe FN-RBM puis RN avait oeuvré pour faire avancer des dossiers importants pour notre région. Après le COVID, plus personne ne nous reprochait notre opposition au projet de NDDL. Celle-ci résultait uniquement de l’analyse financière d’un projet rendu inutile par le maintien de l’exploitation de Nantes-Atlantique. A voir les chiffres de trafic aujourd’hui, nous sommes plutôt fiers d’avoir évité une gabegie. Nous sommes beaucoup intervenus dans le domaine de l’énergie
    notamment sur le couple nucleaire/hydrogène et nous avons lancé les alertes sur des dossiers essentiels comme STX France redevenue depuis les Chantiers de l’Atlantique.
    Nous devions crédibiliser le groupe et montrer que que nous pouvions nous integrer à terme dans un ensemble majoritaire.
    Je regrette simplement, en tant qu’ancien responsable de ce groupe, que nos remplaçants n’aient pas suivi le sillon que nous avions commencé à tracer.
    Jean Goychman

  9. Morrigan dit :

    J.P. Fillet qui réclamait à corps et à cris lors de la précédente mandature la démission du conseiller régional proche de Florian Philippot après le départ de celui-ci du RN, au motif que n’étant plus au parti, il devait rendre son mandat, ne parle curieusement pas de rendre le sien. Apparemment il n’envisage pas de démissionner et de laisser sa place au suivant sur la liste.
    Faites ce que je dis pas ce que je fais.
    Il est vrai qu’après plusieurs années d’intrigues et de calomnies pour éliminer les conseillers régionaux de la précédente mandature et se placer lorsqu’il était assistant fantôme du groupe RN, il entend profiter du poste chèrement acquis.
    La gamelle est bonne.
    Encore une démonstration par ces mauvais choix de personnes de l’incapacité de Marine à gérer un parti.
    Espérons que Bardella fera mieux.

  10. Gauthier Bouchet dit :

    Le post-villiériste et néo-zemmourien Jean Goychman n’a tracé aucun sillon et le groupe actuel peut se targuer d’avoir inversé certaines positions de votes ineptes de l’ex-groupe FN.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

gendarmerie

VANNES

Stupéfiants et cigarettes de contrebande : un trio interpellé après le vol d’une moto à Vannes

LORIENT

Rixe à Lorient : un homme de 38 ans condamné à un an de prison ferme

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

GUINGAMP

Des médecins de Cuba à Guingamp pour cacher le tiers monde médical ? En mars 2024, 1092 prisonniers politiques sont enfermés dans cette dictature communiste

von der Leyen

International, Politique

Ursula von der Leyen accusée de favoritisme pour un poste à 20 000 € par mois

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

Découvrir l'article

Politique

« Violeurs étrangers dehors ». Julien Odoul et le groupe RN soutiennent Némésis durant une session du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

Sélection de la rédaction, Sociétal

Sondage explosif : 65% des Français favorables à la suppression du droit du sol sur tout le territoire

Découvrir l'article

Politique

Elections Européennes 2024 : Un sondage donne le RN à 30% (40% au total avec DLF et Reconquête)

Découvrir l'article

Politique

Le Rassemblement national en tête des intentions de vote pour les élections européennes

Découvrir l'article

Politique

Bretagne : « L’autonomie n’est pas un gros mot »

Découvrir l'article

Politique

Aymeric Durox (RN) : « Au Sénat, je vais m’investir dans la commission Education » [Interview]

Découvrir l'article

Politique

Sénatoriales : la Loire-Atlantique continue de pencher à gauche

Découvrir l'article

Local, Politique, VANNES

Autodissolution des Jeunes Républicains du Morbihan

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky