Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Italie. Rome veut répartir 50 000 clandestins dans les régions cet été, les arrivées de migrants se poursuivent

L’arrivée continue de migrants en Italie, avec plus de 300 débarquements récents par les navires des ONG, accentue la pression sur les autorités italiennes qui cherchent à répartir 50 000 migrants à travers le pays d’ici la mi-septembre malgré des systèmes d’accueil déjà saturés.

Plus de 300 migrants supplémentaires débarqués en Italie

La publication des derniers chiffres par le ministère italien de l’Intérieur concernant l’immigration illégale n’a rien changé à la situation. Malgré un nombre de clandestins arrivés dans le pays entre janvier et juillet 2023 (près de 88 000 individus) plus de deux fois supérieur à celui de la même période en 2022, les débarquements de migrants dans les ports italiens par les navires des ONG ont continué ces derniers jours. Autant dire qu’à ce rythme-là, le cap des 90 000 clandestins devrait être franchi sous peu…

Entre le 1er et le 3 août derniers ce sont plus de 300 migrants clandestins qui ont été « repêchés » en Méditerranée par les navires « Austral » et « Open Arms », deux unités affrétées par l’ONG espagnole pro-migrants Open Arms.

C’est ainsi que le 6 août, l’Open Arms annonçait son accostage imminent dans le port italien de Brindisi, situé dans la région des Pouilles, à l’entrée de la mer Adriatique. Avec à la clé un débarquement de 195 clandestins…

Auparavant, l’Open Arms avait débarqué 66 migrants illégaux dans le port de l’île italienne de Lampedusa, déjà totalement saturée par l’afflux de clandestins en provenance des côtes d’Afrique du Nord.

De son côté, l’Austral a « repêché » 62 clandestins au début de la semaine dernière avant de les débarquer eux aussi à Lampedusa dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 août.

Par ailleurs, les garde-côtes italiens ont également récupéré des migrants en mer le 1er août, avant de débarquer les 24 individus en Sicile.

50 000 migrants répartis à travers l’Italie

Compte tenu de ces arrivées incessantes de clandestins sur les côtes italiennes (qu’il s’agisse des débarquements autorisés des navires des ONG comme des débarquements illégaux de petites embarcations), la question de la prise en charge de ces migrants par les autorités italiennes se pose inévitablement.

À ce sujet, il s’avère que le ministère italien de l’Intérieur dispose d’un « plan » consistant à faire face à cette vague d’arrivée estivale de clandestins d’origine extra-européenne. Sur ce point, le quotidien italien La Repubblica indiquait le 7 août que 6 000 « demandeurs d’asile » seront affectés à la région de Lombardie tandis que l’Émilie-Romagne, le Piémont et le Latium en accueilleront chacune 4 000.

Dans le même temps, les régions de la Vénétie, la Toscane et la Campanie devront quant à elles prendre en charge 3 000 clandestins imposés par Rome chacune. Pour assurer ses transferts, le ministère italien de l’Intérieur a loué des bus transportant « désormais mille personnes par semaine », affirme le titre de presse.

Au total, le plan en question envisage de répartir 50 000 migrants à travers l’Italie entre le 1er juillet et le 15 septembre 2023. Avec à la charge des préfectures italiennes l’obligation de trouver des places dans un système d’accueil déjà saturé…

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Italie. Rome veut répartir 50 000 clandestins dans les régions cet été, les arrivées de migrants se poursuivent”

  1. Dany dit :

    Qu’attend Meloni pour bloquer les débarquements de migrants , comme ont fait la Hongrie et la Pologne? ..si plusieurs pays en prennent l’initiative , en légitime défense, que ferait Bruxelles ??
    Quand c’est une question de vie…ou de morts, on agit envers et contre tout!
    Avec remigration de tous ceux qui attendent .

    • Le Celte dit :

      A la tête de l’UE il y a des commissaires qui ne sont pas élus et ils ont des pouvoirs de nuisances.
      Macron à laissé rentrer des indésirables chez nous et il veut les éparpiller dans les régions.
      Dans le Finistère des citoyens se posent la question comment faire pour faire partir des immigrés qu’ils considèrent comme des indésirables.
      Donc Macron serait un incendiaire en voulant imposer sa volonté.
      Ça va mal finir !

  2. gautier dit :

    Cela n’est pas étonnant ! la plupart de nos responsables politiques sont invités à Davos, tout comme Von der LA HYÈNE ! qui ensuite donne les ordres aux dirigeants européens, qui ensuite donne des directives aux Préfets qui ensuite aux Maires trop content d’espéré un jour avoir un poste au gouvernement .rien de nouveau au soleil ! et tous les pauvres cons que nous somment, fermons nos gu…es

  3. Dude dit :

    Melloni s’en fiche, les migrants ne restent pas en Italie. Ils vont en France et en Allemagne

  4. jcm78 dit :

    franchement on ne sait plus quoi ecrire tellemnt c est devenu ecoeurant cette immigration soutenue par des personnes que l on devrait eradiquer de notre terre

  5. Jean dit :

    Qu’elle démissionne et laisse la place à Salvini !!!
    Lui, il faisait le boulot !!!!
    Fermeture des ports aux trafiquants de migrants !!
    Et si l’Europe cesse de verser sa part à l’Italie, qu’elle cesse de verser sa contribution: l’Italie gagnera 4 milliards / an

  6. NICO dit :

    IL PARAITRAIT QU’IL Y A PLEIN DE PIECES VIDES AU VATICAN..
    ET BERGOGLIO LES ADORE…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. La démographie désastreuse justifie-t-elle le laxisme migratoire ?

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

International, Politique, Santé, Société

L’Italie lance l’alarme contre le Fentanyl, la drogue des zombies potentiellement mortelle dès la première prise

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Parlement européen. Un membre socialiste de la Commission des Affaires intérieures estime que les migrants pourraient « reverdir » la démographie européenne [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire à Lampedusa. Plus de 1300 migrants ont débarqué sur la seule journée de samedi 23 mars 2024

Découvrir l'article

International, Politique

L’Italie bat le record des naturalisations au sein de l’Union européenne

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Italie. Des extra-européens de plus en plus nombreux parmi les chefs d’entreprise, les Marocains en tête

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky