Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Stollgate : quand un journaliste bretonnant se prend les pieds dans le gallo

Après le “Troidigate” autour de la traduction en breton de la BD d’Inès Léraud “Algues Vertes, l’enquête interdite”, le “StollGate” autour de l’immense affaire de “menaces de mort” envers la conseillère régionale macroniste Stéphanie Stoll.

Pour rappel : la militante féministe et conseillère régionale Stéphanie Stoll se serait sentie menacée de mort sur twitter de la part d’un militant du gallo du secteur de Fougères : Ronan Buis. Plainte, procès, celle-ci aura finalement eu gain de cause et obtenu la condamnation du fougerais en question. Rassurée de voir que sa vie n’avait jamais été en danger, Stéphanie Stoll avait ensuite pu en faire des tonnes sur son blog personnel.

Mais la vengeance de l’élue ne devant pas s’arrêter là, le conseil régional de Bretagne a, en effet, voté -à l’instigation du macroniste Bernard Marboeuf- le fait de ne pas accorder une subvention au cercle celtique de Rennes sous prétexte que celui-ci “employait un salarié soutenant quelqu’un qui a été condamné”. Reste à savoir qui est cet individu et a-t-il affiché un quelconque soutien à Ronan Buis. Et puis, en matière de condamnation pour des affaires de toute sortes, la Macronie commence à cumuler un beau palmarès que seuls le PS et l’UMP peuvent lui disputer !

Le journaliste Erwan Chartier, ayant pris l’habitude de se moquer malicieusement du gallo, a voulu apporter sa petite pierre au débat en publiant le texte suivant sur son blog. Hélas, celui-ci s’est pris les pieds dans le tapis en faisant intervenir dans l’affaire des personnes qui n’avaient rien à voir avec les faits. Tel ce jeune nantais désigné implicitement comme “le salarié du cercle celtique” ce qu’il n’a jamais été. La bourde d’Erwan Chartier n’aura d’ailleurs pas tardé à faire réagir le monde du gallo

Opportunément, le journaliste trégorrois a supprimé cette allusion fallacieuse à son article. Sans pour autant s’excuser auprès du jeune nantais (et en informer ses lecteurs !) qui est tombé des nues en voyant son visage apparaître dans l’article en question !

En interrogeant plusieurs acteurs du gallo et du breton, on s’aperçoit, en fait, que cet article tombe au beau milieu d’une bataille interne au sein de la Région concernant les subventions. Demandant toujours plus, certains secteurs du breton regroupant étrangement gauchistes patentés, macronistes et individus peu suspects d’être à gauche considèrent que les quelques subsides donnés pour le gallo devraient intégralement revenir au breton. Rien de moins !  D’ailleurs, pour que la Bretagne soit pleinement “inclusive, ouverte sur le monde, multi-culti, celtique et antifasciste“, il faudrait que le gallo ait le bon goût de disparaître ou de rester cantonné dans la sphère folklorique.

Une vision très “suprémaciste” donc, mais qui n’a pas l’air de déplaire à Erwan Chartier, l’antifascisme ayant ses paradoxes que la raison ignore. De là à imaginer que Erwan Chartier joue joyeusement les petits télégraphistes d’une manoeuvre beaucoup plus grande que lui, c’est une hypothèse que nous ne ferons pas…

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Stollgate : quand un journaliste bretonnant se prend les pieds dans le gallo”

  1. Martaureau dit :

    Plus le marigot est petit, plus les crocodiles s’entredévorent. Heureusement, ce sont aussi de tout petits crocodiles.

  2. Tenogad dit :

    Il faudra un jour que celui ou celle qui est derrière ces articles pro-gallo sorte de sa cachette et nous expose ses arguments pour la généralisation de ce parler de français en Bretagne !

  3. Steph dit :

    Tous ces pseudo-militants bretons de gogoche sont des traîtres à la Bretagne. Et puis sur le gallo, c’est tt de même notre héritage, la langue de nos grands-parents, comment peuvent-ils être pour la Bretagne et détester à ce point le gallo ? Ils n’ont qu’à aller vivre en Irlande si les gallos les dérangent

  4. hervé Brétuny dit :

    arretez avec ces histoires de clocher .et d’égos ! c’est très contre productif et ça laisse une image déplorable

  5. Hamon dit :

    AUCUNE SUBVENTION aux pseudos parlers “gallos”, tous disparus. Il ne rest plus que des expressions dans une langue qui est bien le français. Les derniers véritables gallèsants sont dorénavant tous morts, c’est une évidence. Le breton, lui, a le soutien de TOUTE L’OPINION BRETONNE selon les sondages, que ce soit au couchant qu’au levant. Vive le breton qui lui a une (petite) chance de survive et de redevenir la langue de tous les Bretons.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Breton et Gallo, langues étrangères…que dit la Ville de Rennes concernant son engagement en faveur des langues et du plurilinguisme ?

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Stephani-e Stoll (strollad macronour er Rannvro) o redek war-lerc’h an “ebarzhataerien”

Découvrir l'article

Dinan

Fête de la Bretagne. 10 jours de festivités dans le pays de Dinan

Découvrir l'article

CARHAIX

Carhaix. Plus d’un an après, toujours pas de trace de « la menace d’extrême droite », après l’alerte à la bombe qui aurait visé le journal « Le Poher »

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Immigration : l’insupportable niaiserie de l’Emsav [L’Agora]

Découvrir l'article

CARHAIX, Local, Tribune libre

Pendant ce temps, Erwan Chartier continue son petit tour sur les « obsessions de l’extrême droite »… [L’Agora]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Patrimoine

Les traces de breton dans le gallo et vice-versa. Triple Gallo n°10

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Immigration, Tribune libre

La meilleure manière de lutter contre le Grand Remplacement est de… [L’Agora]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine

Un militant du gallo condamné pour menaces de mort envers la féministe et conseillère régionale Stéphanie Stoll

Découvrir l'article

Immigration, Politique, Tribune libre

Lettre ouverte à Erwan Chartier [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky