Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

100 000 Canadiens signent une pétition en faveur de la destitution de Justin Trudeau

Les Canadiens veulent mettre fin à l’ère du Premier ministre Justin Trudeau, selon un nombre croissant de sondages et une récente pétition appelant à un vote de défiance contre son gouvernement minoritaire à la Chambre des communes du Canada.

Signée par plus de 129 000 Canadiens, la pétition e-4701 est parrainée par la députée conservatrice Michelle Ferreri, qui représente la circonscription de Peterborough-Kawartha, et demande à la Chambre des communes de voter sur une motion de censure qui, si elle est adoptée, entraînerait la tenue d’élections fédérales anticipées dans les 45 jours.

La pétition indique :

« Les politiques de ce gouvernement ne sont pas adaptées à la crise à laquelle le Canada est confronté : coût du logement, violation des libertés civiles, taux d’inflation le plus élevé de l’histoire, politiques d’immigration déséquilibrées, imposition jusqu’à la pauvreté, affaiblissement de notre économie par l’importation de ressources naturelles que le Canada possède déjà et qu’il sous-utilise ; et si l’on se base sur les huit dernières années de ce premier ministre, les Canadiens n’ont pas confiance en lui, après cinq enquêtes éthiques et la réputation du Canada qui a été ternie à l’échelle mondiale sous sa direction. Dans la mesure où le Canada est exclu de la participation à des déclarations concernant d’importants événements géopolitiques »

Les points soulevés dans la pétition ne sont pas sans fondement, car le Canada a connu une crise massive du logement sous Justin Trudeau et le prix moyen des maisons a grimpé en flèche. Le nombre de nouveaux logements construits est également minuscule par rapport au nombre considérable d’immigrés admis dans le pays par M. Trudeau. La population du Canada a augmenté d’un million de personnes l’année dernière, ce qui constitue un record, la quasi-totalité de cette croissance étant due aux migrations de masse.

Selon Statistique Canada, les immigrés représentent la part la plus importante de la population canadienne depuis plus de 150 ans, soit près d’un quart de la population totale. Le Canada n’a que 156 ans, puisqu’il a été fondé en 1867. Un sondage publié cette semaine a montré que les trois quarts des Canadiens accusent les migrations massives d’aggraver la crise du logement. Le Parti libéral de M. Trudeau a l’intention d’augmenter encore le nombre de résidents permanents de 437 180 en 2022 à au moins 500 000 d’ici à 2025.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié en 2022 un rapport affirmant que le Canada devrait construire 3,5 millions de logements supplémentaires d’ici 2030 pour faire baisser les coûts, mais selon le banquier Greg Kalil, il est peu probable que le pays puisse accomplir cette tâche avant même 2040 et cela nécessiterait un investissement de 2 000 milliards de dollars.

L’inflation a également augmenté sous Trudeau depuis la fin de la pandémie de COVID-19 en 2022. L’inflation a eu un tel impact sur les Canadiens que le nombre de personnes ayant recours aux banques alimentaires a atteint des niveaux record. Dans la province la plus peuplée du Canada, l’Ontario, on estime que 800 000 personnes ont eu recours aux banques alimentaires entre avril 2022 et mars 2023, soit une augmentation de 38 % par rapport à l’année précédente, la plus forte hausse jamais enregistrée.

Près d’un ménage sur cinq en Ontario a du mal à mettre de la nourriture sur la table, ce qui concerne environ 2,8 millions de personnes. Environ 2,7 millions de ménages, soit 6,9 millions de Canadiens dans l’ensemble du pays, sont considérés comme étant en situation d’insécurité alimentaire.

En plus de la crise du logement et de l’inflation, le gouvernement Trudeau a promulgué des taxes sur le carbone qui augmentent encore le coût de la vie et cette taxe est devenue profondément impopulaire auprès des Canadiens. Un sondage publié au début du mois a révélé que la majorité des Canadiens souhaitaient que la taxe carbone soit supprimée ou au moins reportée de trois ans pour compenser le coût de la vie, tandis que 15 % seulement approuvaient le projet d’augmenter encore la taxe l’année prochaine.

Malgré ces problèmes croissants et la litanie de scandales qui ont entaché le mandat de M. Trudeau, depuis les allégations de corruption jusqu’aux photos de lui en train de revêtir un visage noir tant de fois qu’il ne peut se les rappeler toutes, il est peu probable que la motion de confiance soit adoptée par le Parlement.

James Carafano, de la Heritage Foundation, a déclaré : « Vous ne pouvez pas forcer un vote de défiance : Il est impossible d’imposer un vote de défiance par voie de pétition, quel que soit le nombre d’électeurs qui s’inscrivent. Les seuls votes qui comptent sont ceux des députés et tant que les libéraux du Premier ministre Trudeau ont un accord de confiance et d’approvisionnement avec le Nouveau parti démocratique (NPD), il peut survivre à n’importe quel vote de confiance. Il s’agit d’un coup monté pour embarrasser les libéraux et le NPD, sans aucune chance de succès »

Si, par hasard, une motion de censure faisait tomber le gouvernement Trudeau, les sondages indiquent que le Parti conservateur du Canada (PCC) remporterait haut la main des élections anticipées et obtiendrait facilement la majorité des sièges à la Chambre des communes. Selon un sondage Nanos Research publié le 24 novembre, les conservateurs obtiennent 41 % des voix, tandis que les libéraux de M. Trudeau sont à égalité avec le NPD (22 %). Un modèle de résultats électoraux donne 96 % de chance aux conservateurs de remporter la majorité.

Le problème pour le chef de l’opposition, Pierre Poilievre, est que les prochaines élections canadiennes ne sont pas prévues avant 2025, une période incroyablement longue en politique.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “100 000 Canadiens signent une pétition en faveur de la destitution de Justin Trudeau”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    J’habite à Toronto (Ontario) la moitié de mon temps. Le Canada est un pays sain. Sa population est la moitié de celle de la France, pour un pays au moins douze fois plus grand. Quant au citoyen canadien,
    c’est une personne paisible et les lois et la Force publique évitent les emmerdes et les dérapages typiques d’une immigration non-contrôlée que la France et ses habitants subissent. Quant à Trudeau, il n’est pas l’homme de la situation. C’est un riche Gauchiste notoire qui n’existe que par le nom de son père. C’est aussi un piètre politique soutenu par les masses gauchisantes, souvent constituées de familles aisées qui votent à Gauche, car elles n’ont pas été touchées par les séismes politiques comme c’est le cas en Europe. Quant à l’immigration, il est parfaitement exact que la Gauche caviar, qui économiquement et journellement en est peu concernée, est pour. Mais pas l’homme de la rue, loin de là, tout au moins envers les immigrations africaines ou du moyen orient, qui voit son périmètre urbain se restreindre. Toutefois, je precise que l’immigration au Canada n’est pas à l’image de la France : Inutile de tenter de poser pied sur le rivage canadien depuis un dinghy avec lequel on a traversé les mers. On est refoulés illico manu-militari. Non, l’ “Invasion massive” du Canada n’est pas pour demain … En revanche, il y aura toujours une porte ouverte à celui qui vient travailler en respectant et le Drapeau, et les Lois du pays. A cet égard, les asiatiques l’ont compris, et consituent actuellement la première force migratoire du pays.

  2. Tom dit :

    On a l’impression de lire l’état de la France, avec les mêmes maux, les mêmes embuches pour inverser la vapeur; De grands pays voués à la ruine par quelques intérêts privés en sous-marins. Et une armée de la pensée médiatisée aux manettes.
    Même avec seulement deux neurones en fonction on arrive assez bien à savoir comment tout ça va évoluer. En France, de motions de censure en 49.3. De déclarations sirupeuses en aveuglement forcené. Les élus, “on” ou “nous” en bouche pour éluder l’étendue incommensurables de leurs incompétences, passées, présentes et futures. Quand il ne s’agit pas d’une volonté farouche et tyrannique de saper le passé, de nier l’histoire, l’appartenance des peuples, la volonté de grandeur d’une civilisation au milieu du marasme de politiques qui s’arrachent des strapontins.
    Aucune circonvolution ne changera plus la donne. Hélas.

  3. Brare-wahl dit :

    Les dangers de la numérisation.

  4. NOEL dit :

    Le jumeau de macron aussi néfaste et dangereux .

  5. nina dit :

    Trudeau n est qu un pion. Comme tous les ” Young leaders” dont macron .
    Ce qui devrait donner a reflechir par contre, c est que le gouvernement Trudeau a utilisé le systeme bancaire comme outil de repression.
    La démonstration des ” truckers” a pris fin quand ils n ont plus eu acces à leurs avoirs bancaires.
    C est ce qui nous pend au nez, car cela ne se passe pas seulement au canada, mais aussi au royaume uni qui semble etre un adepte de la ” de-bancarisation” de ceux “qui-ne- pensent-pas-comme-il-faut”.
    Mon conseil serait de garder quelque ” cash ” sous le matelas et à portée de main et de garder le reste sous forme de louis d or ou d argent dans un bas de laine.
    Comme le faisaient nos arriere grands peres.
    Les temps sont incertains et ceux qui detiennent le pouvoir n ont pas l intention de le partager. Et pour ça, ils sont pret à tout.
    Même à s approprier votre pognon durement gagné.

  6. patphil dit :

    les gens élisent des gens qui présentent bien mais s’avèrent insignifiants, le fait de les réélire est crétin!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

« J’ai pris conscience de la réalité raciale en travaillant dans les écoles ». Un canadien témoigne

Découvrir l'article

Insolite

Canada. Avec l’argent public, Justin Trudeau fait installer des distributeurs de tampons hygiéniques…dans les toilettes des hommes

Découvrir l'article

International

Canada. La Commission des droits de l’homme, qui dispose de larges pouvoirs quasi-judiciaires, a estimé qu’un jour de congé à Noël était discriminatoire

Découvrir l'article

International, Société

“1 Million March 4 Children” : deuxième volet de la marche canadienne contre l’endoctrinement sexuel dans les écoles [vidéo]

Découvrir l'article

Immigration

Folie Woke au Canada. Le gouvernement célèbre le « mois canadien de l’histoire islamique »

Découvrir l'article

Education, International, Religion, Sociétal

Terreur woke. Au Canada, musulmans et militants LGBT n’ont pas la même perception des programmes scolaires… [Vidéo]

Découvrir l'article

International, Sociétal

Toronto (Canada). Militant « antiraciste », un proviseur blanc se suicide après avoir été accusé de « suprémacisme blanc »

Découvrir l'article

Immigration, International

Canada. Le gouvernement Trudeau envisagerait une régularisation massive de sans-papiers, sans même connaître leur nombre sur son territoire…

Découvrir l'article

Informatique

Plongez dans un océan de plaisir avec des machines à sous en ligne au Canada

Découvrir l'article

Informatique

Jouer en ligne : est-ce que les gains sont imposables au Canada ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍