Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’auteur de l’attentat chimique de Londres s’est revendiqué chrétien pour pouvoir rester au Royaume-Uni

Un migrant soupçonné d’avoir perpétré une attaque chimique contre une mère et ses deux filles est un délinquant sexuel condamné qui a été autorisé à rester au Royaume-Uni après qu’un prêtre a déclaré qu’il s’était converti au christianisme. Vendredi soir, il était toujours en liberté.

Abdul Shokoor Ezedi, 35 ans, est au centre d’une chasse à l’homme nationale après l’attaque “ciblée” de Clapham, à Londres, dans la nuit de mercredi à jeudi, qui, selon la police, a laissé la mère et l’une de ses filles avec des blessures “susceptibles de changer leur vie”. L’autre fille a également été blessée, ainsi que trois passants qui sont intervenus et cinq policiers.

Jeudi soir, il est apparu qu’Ezedi était entré illégalement au Royaume-Uni en 2016, après être arrivé d’Afghanistan à l’arrière d’un camion. L’asile lui a été refusé à deux reprises et, en 2018, il a été reconnu coupable d'”agression sexuelle/exposition” et condamné à une peine de prison avec sursis.

Malgré ses condamnations pénales, le Telegraph rapporte qu’il a ensuite obtenu un “leave to remain” (autorisation de rester dans le pays) en 2021 ou 2022, après avoir prétendu s’être converti au christianisme. Un prêtre s’est porté garant de sa conversion et a déclaré qu’il était “totalement engagé” dans la foi. M. Ezedi a fait valoir qu’il serait persécuté s’il était expulsé vers son pays d’origine, l’Afghanistan.

Des témoins de l’horrible agression de mercredi affirment qu’Ezedi a jeté une substance corrosive, confirmée par la suite comme étant un alcali, sur la mère et ses filles, laissant la femme crier “mes yeux, mes yeux”. Il a ensuite pris l’une des enfants, l’a tenue en l’air et l’a “écrasée sur le sol”.

Ezedi a ensuite tenté de s’enfuir en voiture, heurtant la femme, avant de percuter un autre véhicule et de s’enfuir à pied. Il a été vu pour la dernière fois plus tard dans la soirée dans le nord de Londres.

Un témoin a déclaré au Telegraph que l’attaque semblait avoir été commise “par pure haine”.

La police affirme qu’Ezedi a également été blessé lors de l’attaque et a publié jeudi soir une photo de lui, gravement défiguré. Le ministère de l’intérieur est maintenant sous pression pour expliquer pourquoi Ezedi a reçu l’autorisation de rester dans le pays malgré sa condamnation pour délit sexuel.

Lee Anderson, ancien vice-président du parti conservateur, a déclaré au Telegraph :

Toute demande d’asile devrait être assortie d’une condition : si vous commettez un crime, vous retournez dans votre pays. Il ne peut pas prétendre qu’il est persécuté et qu’il court un risque alors qu’il vient au Royaume-Uni et qu’il commet des crimes.

Cette règle devrait s’appliquer qu’il s’agisse d’un vol à l’étalage ou d’un autre délit. Cela ferait de nous un pays plus sûr. Ils devraient le trouver et le renvoyer directement. Il ne faut pas faire n’importe quoi.

Miriam Cates, coprésidente du groupe des députés néo-conservateurs, s’est fait l’écho des propos de M. Anderson :

« Cet homme n’aurait jamais dû obtenir l’asile dans ce pays et nous devons faire toute la lumière sur la manière dont il a pu obtenir l’autorisation de rester dans le pays. Cela nous rappelle l’énorme menace que représentent pour la sécurité de notre pays les milliers d’immigrés clandestins qui pénètrent chaque année au Royaume-Uni »

Robert Jenrick, l’ancien ministre de l’immigration qui a démissionné l’année dernière en raison du plan gouvernemental pour le Rwanda, a demandé au ministre de l’intérieur de procéder à un examen détaillé du cas d’Ezedi.

Il a déclaré à l’émission Today de la BBC Radio 4 vendredi matin :

« D’après le peu que nous savons de cette affaire, il s’agit d’un individu dont l’asile ou la protection humanitaire au Royaume-Uni a été accordé par un tribunal, donc probablement par un juge plutôt que par des fonctionnaires du ministère de l’intérieur, malgré le fait qu’il ait été condamné pour un délit sexuel et sur la base de preuves qui … pourraient bien être fallacieuses ou insubstantielles, telles que la suggestion qu’il s’est converti au christianisme. Je pense que nous devons enquêter sur les circonstances particulières »

En novembre 2021, il est apparu qu’un terroriste qui s’était fait exploser devant une maternité à Liverpool s’était faussement converti au christianisme avant de déposer sa dernière demande d’asile. Emad al-Swealmeen, 32 ans, avait été baptisé et confirmé à la cathédrale anglicane de Liverpool en 2017, mais la police a trouvé un Coran et un tapis de prière dans son appartement après l’attentat.

Les autorités dans tout l’Occident, ainsi que les juges, mettent sciemment en danger leurs propres ressortissants. A quand le grand coup de balai ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “L’auteur de l’attentat chimique de Londres s’est revendiqué chrétien pour pouvoir rester au Royaume-Uni”

  1. Bran Ruz dit :

    Ces musulmans pratiquent tout simplement la taqiya,pratique recommandée par le coran pour mieux tromper la vigilance les gens des pays qu’ils investissent par millions chaque années. Par contre , arrêtons la naïveté vis a vis de tous ces envahisseurs ou nous allons en cerver .

  2. jcm78 dit :

    pan pan pour ce genre de verole

  3. xavier dit :

    a fusiller, point barre…

  4. patphil dit :

    voilà encore une excuse pour rester en europe,

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Guerre ethnique et religieuse entre gangs dans les prisons les plus dures du Royaume-Uni

Découvrir l'article

International

Un délinquant sexuel afghan ne sera pas expulsé du Royaume-Uni par crainte de “maltraitance” lors de son retour au pays

Découvrir l'article

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

Découvrir l'article

A La Une, Economie

L’Europe, le Royaume-Uni et l’héritage du Brexit : Entretien avec David Frost

Découvrir l'article

A La Une, International

Royaume-Uni. « Le Parti conservateur a un grave problème ». Entretien avec Robin Harris

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Le coût de l’hébergement des clandestins toujours plus élevé pour les contribuables

Découvrir l'article

Immigration, International, Religion, Sociétal

Islamisation. Les stades de football anglais à l’heure du Ramadan [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Au Royaume-Uni aussi, un possible gouvernement travailliste à venir souhaitera légaliser l’euthanasie

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Immigration illégale : de nouveaux records mettent en évidence l’échec des conservateurs et du Brexit

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky