Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni. Immigration illégale : de nouveaux records mettent en évidence l’échec des conservateurs et du Brexit

Les temps sont durs pour le Premier ministre britannique Rishi Sunak et pour son gouvernement conservateur. Il faut dire que ce début d’année 2024 n’aura pas été tendre avec l’exécutif londonien.

Au mois de janvier, la Chambre des Lords avait bloqué, lors d’un vote, la nouvelle loi sur l’asile du gouvernement. Puis, quelques semaines plus tard, le Premier ministre britannique subissait un nouveau revers lorsqu’une commission parlementaire, constituée de 12 membres provenant des partis travaillistes et conservateurs des deux chambres du Parlement, rendait un rapport le 12 février, qualifiant le projet d’expulsion des migrants clandestins vers le Rwanda de « fondamentalement incompatible » avec les engagements du Royaume-Uni en matière de droits humains.

Enfin, en ce début du mois mars, c’est une autre polémique qui implique Rishi Sunak : moins d’une semaine après son discours dénonçant la menace qui pèse sur la démocratie, un ministère a révélé qu’il ne publiait plus de données significatives sur l’immigration, qui est pourtant le sujet le plus important de la politique britannique.

Immigration illégale : un nouveau record au Royaume-Uni

En clair, selon Robert Bates, directeur de recherche au Centre for Migration Control (CfMC, un groupe de réflexion) cité par The European Conservative, l’exécutif britannique aurait menti à la population sur le sujet de l’immigration « pendant des années ».

Et c’est dans ce contexte que de nouveaux records d’immigration illégale ont été battus au Royaume-Uni ces derniers jours. Au cours de la journée du lundi 4 mars, ce sont plus de 400 clandestins qui sont parvenus à gagner les côtes anglaises, soit le record journalier pour l’année 2024.

Une « performance » peu flatteuse pour Rishi Sunak dont la capacité (ou non) à endiguer ces flux de clandestins aura très probablement une incidence notable sur le résultats des prochaines élections législatives prévues avant la fin de l’année.

Davantage de migrants qu’en 2023 !

Depuis son arrivée au poste de Premier ministre à l’automne 2022, ce sont désormais plus de 40 000 clandestins qui sont parvenus à entrer au Royaume-Uni selon le quotidien britannique The Telegraph. De quoi sérieusement interroger sur l’efficacité des mesures mises en place par le gouvernement conservateur… ainsi que sur l’utilité du Brexit !

Entre le 1er janvier et le 7 mars 2024, ce sont au total 2 983 migrants qui ont débarqué sur le littoral anglais. Au cours de la même période en 2023, les autorités en avaient recensés 2 953.

Avant les arrivées du lundi 7 mars, le précédent record d’immigration pour cette année 2024 fut atteint le 17 janvier dernier lorsque 358 clandestins débarquèrent de huit bateaux.

Des milliers de clandestins dans la nature au Royaume-Uni

Ironie de l’histoire, les critiques sur ce laxisme en matière de contrôle de l’immigration sont notamment venues du camp travailliste. Yvette Cooper, secrétaire d’État à l’Intérieur du « cabinet fantôme », a déclaré au sujet de la politique menée par Rishi Sunak :

« Il s’agit du Premier ministre qui a promis au peuple britannique qu’il arrêterait les bateaux, mais qui a maintenant vu plus de 40 000 arrivées sous sa direction. C’est le Premier ministre qui a dit que sa stratégie fonctionnait, mais qui préside au début d’année le plus chargé jamais enregistré en termes de traversées de la Manche ».

Et d’ajouter : « Sous la direction de Rishi Sunak, des rapports indépendants montrent que la sécurité de nos frontières est devenue une farce, que des milliards sont dépensés en hôtels pour demandeurs d’asile et que le ministère de l’Intérieur vient de perdre la trace de milliers de demandeurs d’asile ».

Au mois de décembre dernier, le ministère britannique de l’Intérieur avait en effet avoué son incapacité à localiser plus de 17 000 demandeurs d’asile se trouvant dans le pays. Une ombre de plus au tableau pour les conservateurs.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Royaume-Uni. Immigration illégale : de nouveaux records mettent en évidence l’échec des conservateurs et du Brexit”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Comme chacun sait, le Premier ministre britannique Rishi Sunak est d’origine étrangère … et pourtant il combat l’invasion humaine au Royaume uni. Nous avons pratiquement les mêmes problemes d’invasion en France. Du coup, au train où on va, c’est à se demander ce qui se passera lorsque la France se réveillera avec un Mohamed au pouvoir ?….

  2. Franck dit :

    Nous subissons une invasion, au regard de l’histoire, lors d’invasions, il n’y a pas eu trente-six façons pour les contrer

  3. patphil dit :

    premier ministre britannique indien, premier ministre écossais pakistanais, maire de londres pakistanais….

  4. xavier dit :

    oui c’est l’evidence meme…..

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.

Découvrir l'article

A La Une, Economie, International

Royaume-Uni. Contrairement à ce qu’indique la doxa gauchiste, les niveaux record d’immigration n’ont pas réussi à stimuler l’économie

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni : un premier migrant expulsé au Rwanda. L’énième pansement sur une plaie béante ?

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. L’expulsion des clandestins vers le Rwanda enfin validée par le Parlement

Découvrir l'article

Politique

Royaume-Uni : Les hommes ne seront plus obligés de serrer la main aux femmes lors de la cérémonie de naturalisation à Westminster (Mais pourquoi donc ?)

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

International

Guerre ethnique et religieuse entre gangs dans les prisons les plus dures du Royaume-Uni

Découvrir l'article

Immigration, International

Rwanda. Devant accueillir les clandestins expulsés par Londres, une partie des logements vendus à des locaux [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Un délinquant sexuel afghan ne sera pas expulsé du Royaume-Uni par crainte de “maltraitance” lors de son retour au pays

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky