Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Au Pays de Galles, les travaillistes (gauchistes) facilitent le changement d’identité et de sexe des enfants sans en informer les parents

Le Telegraph a révèlé que les écoles autorisent les enfants à changer de sexe sans en informer les parents, sous l’égide du parti travailliste gallois. Des parents ont tiré la sonnette d’alarme au sujet de l’approche “choquante” adoptée à l’égard des enfants qui s’interrogent sur leur sexe dans les écoles du pays de Galles, affirmant que cela se passe dans leur dos.

Le gouvernement gallois a promis de publier au printemps un projet de directives à l’intention des écoles sur la manière de répondre aux enfants qui s’interrogent sur leur sexe, quelques mois après la publication en Angleterre des premières directives de ce type, qui indiquaient aux écoles de présumer qu’un enfant ne pouvait pas changer de sexe.

Mais un nouveau rapport de Merched Cymru, qui se décrit comme une “organisation populaire de femmes du Pays de Galles travaillant à la protection et à la promotion des droits des femmes et des filles”, a suscité de vives inquiétudes quant à la protection des enfants par les responsables de l’enseignement. Le groupe a envoyé des demandes de liberté d’information à un échantillon d’écoles secondaires (pour les 11-18 ans) de chaque autorité locale du Pays de Galles et a reçu une réponse de 68 d’entre elles (81% des personnes contactées). Sur ces 68 écoles :

  • Toutes ont déclaré qu’elles faciliteraient une transition de genre ;
  • 22 % autorisent les enfants à utiliser les toilettes correspondant à leur nouvelle identité sexuelle ;
  • 22% autorisent également les enfants à se déshabiller et à se changer dans les espaces prévus pour le sexe opposé ;
  • 39% “obligent” les enfants à utiliser les “pronoms préférés” et 36% “déclarent, de différentes manières, que les enfants sont fortement encouragés/pressés à le faire” ; et, ce qui est peut-être le plus choquant, les deux tiers déclarent qu’ils n’utiliseraient pas nécessairement les “pronoms préférés”,
  • Les deux tiers ont déclaré qu’ils n’informeraient pas nécessairement les parents de la transition sociale de leur propre enfant, “ou qu’ils ne le feraient que si l’enfant leur en donnait la permission”.

Les auteurs de ce rapport ont également noté que “dans l’ensemble, les écoles n’ont manifestement pas voulu répondre à ces questions”.

Réagissant à ces conclusions, Lucy Marsh, du Family Education Trust, a déclaré :  « Les enfants du Pays de Galles doivent être protégés contre cette idéologie néfaste. La seule façon d’y parvenir est de rétablir la possibilité pour les parents de ne pas participer à l’éducation aux relations et à la sexualité, car la politique éducative galloise semble être trop influencée par les groupes activistes LGBT. Les parents ont le droit d’élever leurs enfants comme ils l’entendent et de ne pas voir leurs impôts dépensés pour utiliser les écoles comme un moyen d’endoctriner et de sexualiser les enfants »

Tanya Carter, de la Safe Schools Alliance, un groupe de parents qui a fait campagne pour la suppression de l’idéologie contestée du genre dans les écoles d’Angleterre, a déclaré que “les défaillances systémiques en matière de protection au Pays de Galles, sous l’administration travailliste, sont encore pires que la situation épouvantable dans laquelle nous nous trouvons ici en Angleterre”.

Le gouvernement travailliste gallois a déclaré que les questions soulevées montrent qu’il s’agit d’un domaine qui nécessite une orientation nationale et les autorités galloises ont déclaré qu’une consultation serait organisée dans les “prochains mois”.

Ces conclusions interviennent deux ans après qu’un rapport commandé au NHS (service de santé au royaume-unià par le Dr Hilary Cass, pédiatre, a mis en garde contre le fait que permettre aux enfants d’effectuer une transition sociale vers le genre qu’ils préfèrent n’était “pas un acte neutre” et pouvait avoir un impact “significatif” sur leur “fonctionnement psychologique”. Rishi Sunak a déclaré que les enseignants ne devaient pas laisser les élèves changer de sexe sans en informer les parents. Le projet d’orientation du ministère de l’éducation pour les écoles d’Angleterre stipule qu’il devrait y avoir des exceptions pour les familles abusives.

Le Royaume-Uni, comme tout le reste de l’Occident, s’effondre progressivement sous les campagnes de terreur gauchiste qui se diffusent désormais à toute la société.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Au Pays de Galles, les travaillistes (gauchistes) facilitent le changement d’identité et de sexe des enfants sans en informer les parents”

  1. patphil dit :

    le wokisme avance non masqué maintenant, à chacun de s’en offusquer et de réagir fortement

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte du Pays de Galles : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

A La Une, International

Au Pays de Galles, le Premier ministre refuse de répondre aux questions du Parlement sur la gestion du covid

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. La France l’emporte en Ecosse grâce à l’arbitre, l’Angleterre bat le Pays de Galles, l’Irlande en tête du Tournoi des 6 nations

Découvrir l'article

International

Résidences secondaires au Pays de Galles. Comment une ville galloise est devenue le symbole du rejet des Anglais vus comme des colons

Découvrir l'article

International, Société

Abus sexuels sur mineurs : une étude alarmante de la police britannique

Découvrir l'article

International, Politique

Pays de Galles. 1 Gallois sur 3 acquis à l’idée de l’indépendance ?

Découvrir l'article

Immigration, International

Pays de Galles. 240 migrants logés dans un hôtel de luxe : la population monte au créneau ! [Vidéo]

Découvrir l'article

Insolite, International

Oswestry, la ville anglaise où le Gallois est plus entendu que dans certains endroits du Pays de Galles

Découvrir l'article

International

10% des prisons en Angleterre et au Pays de Galles menacées de fermeture pour cause de vétusté ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky