Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

JO 2024. La Seine-Saint-Denis arrosée de billets gratuits… aux frais de l’État [Vidéo]

Une fois encore, l’« égalité républicaine » martelée au quotidien par institutions et médias ne surmonte pas l’épreuve des faits. En l’occurrence, la distribution de billets offerts aux habitants de la Seine-Saint-Denis pour les Jeux Olympiques 2024.

Au total, ce sont environ 180 000 billets qui vont être accordés aux résidents du département francilien. Bien entendu, cet énième favoritisme n’a finalement suscité que peu de réactions. À l’exception, notable, de celle de Pascal Praud durant son émission « L’heure des pros » sur CNews il y a quelques jours.

Le Nantais d’origine s’est interrogé à l’antenne : « Pour les Jeux olympiques, le 93 (la Seine-Saint-Denis) aura plus de places que la Loire-Atlantique. Pourquoi, on ne sait pas ».

Une question à laquelle Stéphane Troussel, le président socialiste du Département de Seine-Saint-Denis, a répondu par la suite sur le réseau social X qu’il était « fier que 180 000 billets profitent aux habitant·e·s du département ! ». Écriture inclusive en prime…

Une facture faramineuse pour le 93

Toutefois, comme bien souvent avec les socialistes, la générosité de laquelle ils tirent leur « fierté » se fait au détriment des contribuables.

À noter que la réaction de Pascal Praud faisait suite à l’annonce, sur le site du Département de Seine-Saint-Denis le 26 mars, de la distribution de ces 150 000 billets gratuits pour les épreuves des Jeux olympiques et paralympiques de Paris aux habitants, auxquels il faut ajouter 28 000 places pour la cérémonie d’ouverture le 26 juillet sur la Seine.

De quoi donner l’occasion à Stéphane Troussel de parader : « Plus de 10 % de la population de la Seine-Saint-Denis pourra assister à une épreuve ou à la cérémonie d’ouverture », a-t-il déclaré.

Quant à l’origine des fonds pour régler la facture, Le Nouvel Obs a précisé à ce sujet le 26 mars que « ces entrées proviennent de la dotation de l’Etat, du comité d’organisation Paris-2024, de la région Ile-de-France et de l’achat de billets. Le département de la Seine-Saint-Denis, où se tiendra une grande partie des épreuves, a déboursé plus d’un million d’euros pour l’achat de 40 000 billets.

13 % de la billetterie pour la Seine-Saint-Denis

Par ailleurs, nous apprenons que le même département de Seine-Saint-Denis, après avoir reçu les 28 000 places pour la cérémonie d’ouverture, va ainsi « disposer de 13 % de la billetterie ». Ce qui a conduit Stéphane Troussel à déclarer : « Nous sommes totalement satisfaits ».

Face à l’enthousiasme de ce dernier, il est peut-être nécessaire de lui rappeler qu’en 2021, en raison d’une hausse continue du nombre de bénéficiaires du RSA en Seine-Saint-Denis, l’État avait renforcé son aide au Conseil départemental dans la prise en charge de ces dépenses. Une « renationalisation » de ce poids financier au nom de la « solidarité nationale »…

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “JO 2024. La Seine-Saint-Denis arrosée de billets gratuits… aux frais de l’État [Vidéo]”

  1. MOREAU dit :

    Permettre à de jeunes paumés de vivre ce moment ne peut que leur être bénéfique. Je soutiens l’initiative.

  2. voronine dit :

    moi aussi , je soutiens l’initiative ….PRIMO , ils pourront ainsi trafiquer , revendre , tirer des faux biftons , plus personne ne saura ou il en est…. SECUNDO, il faut leur en distribuer un maximum, pendant qu”ils seront à les revendre , ou qu’ils assisteront aux compétitions ( soyons optimistes !) , ils ne crameront pas les voitures , ne voleront ni ne violeront (enfin , on espère….)

  3. voronine dit :

    Madame MARECHAL, le fait que ce soit la Seine saint Denis ( ou plutot le 9-3) , et non la France qui soit mise au centre de l’affaire JO me semble une bonne chose, car dans le chaos qui s’annonce , notre pauvre pays certes y perdra des plumes , mais au moins qu’il ne soit pas la risée du monde , et que l’on attribue pas aux gaulois les exactions qui ne manqueront pas . ” C’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses ” ….disait la sagesse paysane

  4. Hadrien Lemur dit :

    Si l’on en croit la presse « avisée », le prix des billets pour les JO de Paris devraient s’échelonner de 24 à 990€ (!) pour certaines compétitions ou match. À ces tarifs là, nos petits anges de banlieue doivent se frotter les mains du marché noir qu’ils vont pouvoir organiser, toujours sur le dos des contribuables. Ça fait des décennies que le 93 est gavé du pognon du reste des autre départements Français pour le ‘splendide’ résultat que l’on connait. On achète la (très relative) paix sociale à coup de milliards et on ferme les yeux sur tout les trafics. Le courage de nos dirigeants est inversement proportionnel aux sommes énormes englouties. En tout cas, après avoir définitivement effacé « Liberté » du fronton de nos mairies, on peut maintenant continuer avec « égalité ». Quand à fraternité…

  5. Gaï de ROPRAZ dit :

    Tant qu’on laisse faire, tant que l’on est trop veule pour s’indigner, tant que les socialistes et autres consorts du monde politique se feliciteront de cette publicité en leur faveur sur le dos des contribuables, tant que l’« égalité républicaine » sera foulée aux pieds sans la moindre réaction d’un Peuple soumis, immanquablement Notre Patrie, la France, s’enfoncera un peu plus dans le marasme économique et politique qui, un rien plus tard, un jour ou l’autre, l’emportera et la fera disparaître à tout jamais.

  6. Alfred dit :

    @MOREAU Si c’est de l’ironie, on est bien d’accord sinon vous êtes à côté de la plaque.
    Voilà une initiative qui peut calmer les ardeurs belliqueuses des délinquants de banlieues à qui on offre un spectacle gratuit.
    “Des billets et des Jeux”, une formule efficace connue de longue date où le pain remplaçait les billets.

  7. domper catalan français dit :

    LeS JO seront réservés aux catégories défavorisées, aux quartiers sensibles, aux pauvres jeunes sans boulot obligés de dealer ( on ne peut pas être contre ! ) et aux étrangers et français très riches. Donc, les classes moyennes, allez vous balader en forêt ou restez devant votre télé pour les épreuves.
    On est comme des spectateurs ( de loin )qui assistent à de grands évènements comme JO ou Coupe du monde sans jamais pouvoir acheter les billets d’entrée.

  8. Eschyle 49 dit :

    Et pendant ce temps-là, douze communes de Seine Saint Denis assignent l’État pour obtenir un « plan d’urgence » de 358 millions d’euros pour le département, la création de 5 000 postes d’enseignants et un peu plus de 3 000 emplois de vie scolaire, ainsi que la rénovation de certains bâtis vétustes.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Sociétal

Paris. Un militaire attaqué au couteau gare de l’Est, un suspect originaire du Congo (et déjà connu pour meurtre) interpellé [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

JO 2024 et Tiers Monde : Paris se prépare à un pic de délinquance pendant les Jeux

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. À Aubervilliers (93), deux blessés graves après l’explosion d’une grenade [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal, Technologies

Illectronisme. La Seine-Saint-Denis, département le plus touché d’Île-de-France

Découvrir l'article

Santé, Sociétal, Société

En Seine Saint-Denis, des commerces fermés pour manque d’hygiène

Découvrir l'article

Education, Sociétal

JO 2024. Seine-Saint-Denis : après les billets gratuits, la préfecture veut « envoyer les jeunes » des quartiers prioritaires en vacances

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Ensauvagement. Paris : un rassemblement d’Afghans vire à l’émeute… dans l’indifférence des médias [Vidéo]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Sociétal

JO 2024. Des hôtels parisiens très loin d’afficher complets…

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Sociétal, Société

JO : les rues du “Village des Médias” ne porteront (presque) que des noms de femmes blanches, catholiques ou juives

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky