page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gaël Briand (UDB) : contre la “colonisation de peuplement” mais en…. Nouvelle-Calédonie !

Gaël Briand, rédacteur en chef du Peuple Breton, le mensuel du parti autonomiste breton UDB et élu à la Région Bretagne, affiche ce mercredi son opposition à la colonisation de peuplement mais… en Nouvelle-Calédonie.

Et en Bretagne ? Et en France ? Et en Europe ? Gaël Briand, ne voit-il pas ce qui est en train de se passer à Lorient ou à Pontivy ? Ne voit-il pas le changement de population à Bois-du-Château où un tournoi de football va également être organisé le 26 mai prochain avec une affiche éloquente ?

Ne voit-il pas la “colonisation de peuplement” également en cours à Kervenanec Nord où certains policiers ne peuvent plus mettre les pieds ?

Gaël Briand ne peut pas voir cela car il refuse “de voir ce qu’il voit” et a peur d’être mis au banc de sa propre formation en osant mettre en doute l’unanimisme pro-immigration. Quand il se réveillera enfin il sera trop tard.

Reste à voir si la fable “la Bretagne est une terre anti-RN car elle aime le multi-culturalisme” va continuer à être propagée par de fins politologues comme Gaël Briand après les élections européennes…

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Gaël Briand (UDB) : contre la “colonisation de peuplement” mais en…. Nouvelle-Calédonie !”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Amis Bretons, La colonisation de peuplement est un leure immense !

    Aux armes, je vous en conjure !!!!!!!!!!!!!!
    Demain il sera trop tard !….

  2. Pschitt dit :

    “L’impasse”, écrit judicieusement Gael Briand. Personne n’est obligé de s’engager dans une impasse. Et si on le fait par inadvertance, il faut faire demi-tour au plus vite.

  3. Bartissol dit :

    La Nouvelle Calédonie est peuplée de Kanaks (40%), d’Asiatiques originaires du Vietnam, Chine, Japon, Java (10%), de Wallisiens et Futuniens (10%), de Caldoches (descendants de colons et bagnards européens) (30%) et de Métis (caldoches-Kanaks) 10%.
    La NC est confrontée à une immigration asiatique et wallisienne qui rend minoritaire les Kanaks, peuple originaire de l’archipel depuis plus de 8000 ans.
    L’immigration, comme en France métropolitaine, est un fléau.

  4. patphil dit :

    un homme une voix ! oui partout mais pas en kanaky

  5. Bran ruz dit :

    Wallis et Futuna est un territoire Français, des Français qui viennent travailler sur un territoire lié à la France , voici donc ce que sont les Wallisiens . Voilà qui me paraît tout à fait normal non Bartissol ? Nous en trouvons d’ailleurs en nombre dans certains de nos corps d’armées, bien plus que les kanaks .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

LORIENT

Coup de filet anti-drogue dans le pays de Lorient : trois trafiquants incarcérés et plus de 20 000 € saisis

Découvrir l'article

LORIENT

Lorient. Agression sexuelle lors du Festival interceltique. Un migrant Afghan de 24 ans condamné.

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Stephani-e Stoll (strollad macronour er Rannvro) o redek war-lerc’h an “ebarzhataerien”

Découvrir l'article

A La Une, Politique

UDB : soixante ans de militantisme à gauche

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Politique, PONTIVY

UDB : an arz d’en em faziañ

Découvrir l'article

LORIENT

Lorient. Une journée d’hommage pour les 60 ans de la victoire de Tabarly la veille du départ de la 15e édition de The Transat CIC

Découvrir l'article

LORIENT

Rixe à Lorient : un homme de 38 ans condamné à un an de prison ferme

Découvrir l'article

LORIENT

Vidéo. Concert du Bagad ar Roue Morvan à Lorient

Découvrir l'article

LORIENT, Sociétal

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Découvrir l'article

Politique

UDB : Impossible d’avoir un député européen en 2024…

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky