Étiquette : notre dame des landes

Notre-Dame-des-Landes, la fin de l’histoire ?

Retrouvez le JT de TV Libertés du 26 avril, qui revient notamment sur la situation à Notre-Dame des Landes. https://www.youtube.com/watch?v=QM0qm8Uq9Lk 1) Sécurité / Notre-Dame-des-Landes, la fin de l’histoire ? Après dix années d’occupation, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes pourrait bien connaître son épilogue. A défaut d’expulser définitivement les occupants, le gouvernement semble tendre la main aux militants écologistes d’extrême gauche pour

zad_nddl

Niko, ex-zadiste de Notre-Dame-des-Landes : « La ZAD vire au grand n’importe quoi »

Niko (prénom changé) est un zadiste. Enfin plutôt un ex-zadiste. Présent pour défendre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors de l’Opération César en 2012, puis revenu à plusieurs reprises sur la ZAD où il a même vécu un temps, il était là encore lorsque l’opération de délogement des « irréductibles » a commencé le 9 avril dernier. Cependant, après une semaine d’affrontements il

zad

La ZAD a-t-elle signé son arrêt de mort en négociant avec l’État ?

L’ultimatum du gouvernement et les pressions issues des organisations paysannes ont fini par payer : 41 zadistes ont déposé des projets nominatifs, dont 21 agricoles, tout en affirmant qu’ils sont tous interdépendants et qu’il faut les accepter tous. La préfecture et la Chambre d’Agriculture se donnent jusqu’à la fin de la semaine pour les examiner, d’ici là les expulsions sont suspendues.

drogués

NDDL. « Des drogues dures circulent sur la ZAD, y compris de l’ecstasy, des métamphétamines ou de l’héroïne »

Routes coupées, affrontements entre gendarmes et irréductibles zadistes, casse mémorable dans Nantes, l’opération d’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lasse les riverains – cependant bien conscients de la nécessité d’en finir avec la zone de non-droit – et encore plus les Nantais confrontés à un afflux des troupes de choc de l’extrême-gauche française, sarouels et cagoules au vent, djembés en

Lâchez la grappe aux zadistes, expulsez les migrants [tribune libre]

Que les choses soient claires : la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est une zone de non-droit. Des individus s’y livrent sans bail notarié à des activités aussi subversives que l’élevage de chèvres et la culture de légumes bio – peut-être même de variétés anciennes. La plupart d’entre eux ne sont pas inscrits à la Mutualité sociale agricole et snobent le ministère de

zad_nddl

Notre-Dame-des-Landes. Dialogue impossible avec les zadistes ?

Une rencontre entre la délégation commune de la ZAD et la préfète Nicole Klein a eu lieu ce mercredi 18 dans l’après-midi. Elle était présidée par Nicolas Hulot. Si le dialogue a été renoué – une constante des appels de l’ACIPA et de Copain 44 (très proche de la Confédération Paysanne) de ces derniers jours avec pas moins de 3

Notre-Dame-des-Landes. Les gendarmes coûtent cher aux contribuables

Emmanuel Macron et Édouard Philippe peuvent se féliciter d’avoir enterré le projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. D’une part parce que  le « combat » est rude pour les 2500 gendarmes et le résultat de l’opération d’«évacuation» modeste : « Trente-neuf squats ont été expulsés, les objectifs sont atteints », se réjouissait Nicole Klein, préfet de Loire-Atlantique, laquelle annonçait un peu vite « la

Notre-Dame-des-Landes. Les zadistes ratent leur objectif de reconstruction mais tiennent toujours

C’est raté. Alors qu’ils espéraient dimanche reconstruire plusieurs des lieux détruits la semaine précédente – 29 squats ont été détruits en une semaine, malgré de nombreux blessés tant du côté de la gendarmerie que des zadistes – la violence de la manifestation à Nantes la veille a encouragé le gouvernement à faire bloquer par les gendarmes l’arrivée de matériaux de

Notre-Dame des landes : les zadistes se renforcent

Une semaine après le début des évacuations, les affrontements entre policiers et zadistes continuent. 2500 gendarmes ont progressivement délogé la plupart des personnes qui occupaient illégalement l’ancienne zone du projet d’aéroport, mais les zadistes sont en train d’être rejoints par des militants venus en découdre alors que l’avenir du site, lui, reste en suspens. Photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches

Notre-Dame-des-Landes : ton “Vert” s’en va-t-en guerre

Cette photo est extraordinaire. Quelle richesse dans l’espèce humaine ! Chacun réagit différemment devant une toile de maître par exemple. L’image peut modifier la perception du monde pendant quelques minutes. Le “Cro-Magnon” à droite sur la photo, avec sa tête de “premier de la classe” et sa boite de pilules sur le nez n’est-il pas bouleversant ? Son œil vif

zadistes_au_pouvoir

Notre-Dame des Landes : le point sur la situation dans la ZAD

Après un début fulgurant de l’opération d’investissement du cœur « irréductible » de la ZAD par les gendarmes mobiles ce lundi, ils ont continué à progresser mardi et surtout mercredi avec un resserrement notable du dispositif qui était encore très poreux. Ce jeudi à 10h plus de 30 gendarmes avaient été blessés depuis le début des opérations – dont 13 pour la

zadistes_au_pouvoir

Les Zadistes au pouvoir…

Ce matin, en m’éveillant, j’ai fait un rêve. Enfin, je me rassure en me disant que ce n’est qu’un rêve. Peut-être n’est-ce qu’une régurgitation mentale de l’époque de Carrier à Nantes, où leurs pareils se réunissaient en l’église de Saint-Vincent-la-Montagne ? Toujours est-il que je suis sorti de l’ombre des cauchemars en ayant devant les yeux les faits et gestes

nddl_manif

Notre-Dame des Landes : le grand soir raté des zadistes

Commencée en fanfare cette nuit vers trois heures du matin par la gendarmerie mobile, l’opération d’expulsion de la zone centrale de la ZAD – celle qui regroupe nombre d’« irréductibles » opposés à toute négociation avec l’État et à la réouverture de la RD281 a continué au pas de charge tout au long de la journée. Et en soirée à Nantes, la

zad_nddl

NDDL : « J’en veux aux zadistes car ils nous ont mené dans ce merdier »

Le début de l’opération d’expulsion des zadistes irréductibles du centre de la ZAD ce 9 avril a pris de court de nombreux opposants historiques au projet d’aéroport. Surtout par sa fulgurance – les « irréductibles » n’ont résisté que quelques heures, très tôt dans la nuit – et par ses débordements, puisqu’un projet agricole en négociation avec la Préfecture a été rasé,

En direct : expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des Landes : des affrontements et des blessés

Tweets sur #NDDL Tweets sur #ZAD Regardez la diffusion de @ZAD_NDDL : #NDDL #ZAD expulsions illégales continue https://t.co/zGnl8evMh8 — grégory polosecki (@gpolosecki) 9 avril 2018 Debris and closed road sign are seen at the start of a police evacuation operation in the zoned ZAD (Deferred Development Zone) in #NotreDamedesLandes, near Nantes, France, April 9, 2018. REUTERS/@stephanemahe pic.twitter.com/2izihd6eQ6 — Reuters Paris

nanrtes_zad

Enquête Notre-Dame des Landes : l’ACIPA se dissocie-t-elle de Copain 44 ?

Nos enquêtes sur la face cachée de la contestation paysanne (premier volet et second volet) qui relatent les manoeuvres, les pressions sur certains paysans et les enjeux de pouvoir autour des terres de l’ex-ZAD de Notre-Dame des Landes ne sont pas passées inaperçues. Un des projets que Copain 44 voulait imposer sur les 20 hectares d’un paysan de Notre-Dame des

zad_nddl

Notre-Dame des Landes : la face cachée de la contestation paysanne (partie 2)

Suite de notre enquête sur la face cachée de la contestation paysanne à Notre-Dame des landes. Notre-Dame-des-Landes – ZAD : la face cachée de la contestation paysanne Guy Lamisse : les zadistes et Copain 44 en veulent à ses terres « Est-ce qu’au niveau de COPAIN il a été décidé d’une surface de terre que le mouvement pourrait reprendre » , s’interroge un participant. « Réponse

nantes_nddl_zad

Notre-Dame-des-Landes – ZAD : la face cachée de la contestation paysanne

L’aéroport de Notre-Dame des Landes est enterré et sur l’ex-ZAD, les langues se délient. Un paysan s’est confié à Breizh-Info, accusant le collectif paysan Copain 44, proche de la Confédération Paysanne, et cette dernière aussi, d’avoir fait pression sur des agriculteurs de l’ex-ZAD pour les déposséder de parcelles qu’ils exploitaient. Nous avons mené l’enquête : de nombreux agriculteurs se sont faits

NDDL-ZAD

Un paysan de la ZAD de NDDL : « J’accuse la Confédération paysanne et Copain44 »

Installé sur l’ex-ZAD de Notre-Dame des Landes, ce paysan s’est tu toutes ces années, car il était opposé à l’aéroport. Le projet enterré, il aimerait que l’ex-ZAD revienne à l’état de droit. Nous l’avons interviewé – sous couvert d’anonymat – il dit ses quatre vérités et dénonce avec force nombre de dérives de la lutte anti-aéroport. Breizh Info : Pourquoi ne

Notre-Dame-des-Landes. Les travaux de remise en état de la RD281 s’avèrent (très) laborieux

Depuis le 29 janvier, des travaux assurés par les services du conseil départemental de Loire-Atlantique ont lieu sur la RD281 (les Ardilières – le Bois Rignoux). Une semaine avant, le 22 janvier, 200 personnes – paysans et habitants de la ZAD – s’étaient rassemblées pour démonter le gros des chicanes, mais avaient du laisser en place l’épicerie du Sabot (Lama

Notre-Dame-des-Landes, la fin de l’histoire ?

Retrouvez le JT de TV Libertés du 26 avril, qui revient notamment sur la situation à Notre-Dame des Landes. https://www.youtube.com/watch?v=QM0qm8Uq9Lk 1) Sécurité / Notre-Dame-des-Landes, la fin de l’histoire ? Après dix années d’occupation, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes pourrait bien connaître son épilogue. A défaut d’expulser définitivement les occupants, le gouvernement semble tendre la main aux militants écologistes d’extrême gauche pour

zad_nddl

Niko, ex-zadiste de Notre-Dame-des-Landes : « La ZAD vire au grand n’importe quoi »

Niko (prénom changé) est un zadiste. Enfin plutôt un ex-zadiste. Présent pour défendre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors de l’Opération César en 2012, puis revenu à plusieurs reprises sur la ZAD où il a même vécu un temps, il était là encore lorsque l’opération de délogement des « irréductibles » a commencé le 9 avril dernier. Cependant, après une semaine d’affrontements il

zad

La ZAD a-t-elle signé son arrêt de mort en négociant avec l’État ?

L’ultimatum du gouvernement et les pressions issues des organisations paysannes ont fini par payer : 41 zadistes ont déposé des projets nominatifs, dont 21 agricoles, tout en affirmant qu’ils sont tous interdépendants et qu’il faut les accepter tous. La préfecture et la Chambre d’Agriculture se donnent jusqu’à la fin de la semaine pour les examiner, d’ici là les expulsions sont suspendues.

drogués

NDDL. « Des drogues dures circulent sur la ZAD, y compris de l’ecstasy, des métamphétamines ou de l’héroïne »

Routes coupées, affrontements entre gendarmes et irréductibles zadistes, casse mémorable dans Nantes, l’opération d’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lasse les riverains – cependant bien conscients de la nécessité d’en finir avec la zone de non-droit – et encore plus les Nantais confrontés à un afflux des troupes de choc de l’extrême-gauche française, sarouels et cagoules au vent, djembés en

Lâchez la grappe aux zadistes, expulsez les migrants [tribune libre]

Que les choses soient claires : la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est une zone de non-droit. Des individus s’y livrent sans bail notarié à des activités aussi subversives que l’élevage de chèvres et la culture de légumes bio – peut-être même de variétés anciennes. La plupart d’entre eux ne sont pas inscrits à la Mutualité sociale agricole et snobent le ministère de

zad_nddl

Notre-Dame-des-Landes. Dialogue impossible avec les zadistes ?

Une rencontre entre la délégation commune de la ZAD et la préfète Nicole Klein a eu lieu ce mercredi 18 dans l’après-midi. Elle était présidée par Nicolas Hulot. Si le dialogue a été renoué – une constante des appels de l’ACIPA et de Copain 44 (très proche de la Confédération Paysanne) de ces derniers jours avec pas moins de 3

Notre-Dame-des-Landes. Les gendarmes coûtent cher aux contribuables

Emmanuel Macron et Édouard Philippe peuvent se féliciter d’avoir enterré le projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. D’une part parce que  le « combat » est rude pour les 2500 gendarmes et le résultat de l’opération d’«évacuation» modeste : « Trente-neuf squats ont été expulsés, les objectifs sont atteints », se réjouissait Nicole Klein, préfet de Loire-Atlantique, laquelle annonçait un peu vite « la

Notre-Dame-des-Landes. Les zadistes ratent leur objectif de reconstruction mais tiennent toujours

C’est raté. Alors qu’ils espéraient dimanche reconstruire plusieurs des lieux détruits la semaine précédente – 29 squats ont été détruits en une semaine, malgré de nombreux blessés tant du côté de la gendarmerie que des zadistes – la violence de la manifestation à Nantes la veille a encouragé le gouvernement à faire bloquer par les gendarmes l’arrivée de matériaux de

Notre-Dame des landes : les zadistes se renforcent

Une semaine après le début des évacuations, les affrontements entre policiers et zadistes continuent. 2500 gendarmes ont progressivement délogé la plupart des personnes qui occupaient illégalement l’ancienne zone du projet d’aéroport, mais les zadistes sont en train d’être rejoints par des militants venus en découdre alors que l’avenir du site, lui, reste en suspens. Photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches

Notre-Dame-des-Landes : ton “Vert” s’en va-t-en guerre

Cette photo est extraordinaire. Quelle richesse dans l’espèce humaine ! Chacun réagit différemment devant une toile de maître par exemple. L’image peut modifier la perception du monde pendant quelques minutes. Le “Cro-Magnon” à droite sur la photo, avec sa tête de “premier de la classe” et sa boite de pilules sur le nez n’est-il pas bouleversant ? Son œil vif

zadistes_au_pouvoir

Notre-Dame des Landes : le point sur la situation dans la ZAD

Après un début fulgurant de l’opération d’investissement du cœur « irréductible » de la ZAD par les gendarmes mobiles ce lundi, ils ont continué à progresser mardi et surtout mercredi avec un resserrement notable du dispositif qui était encore très poreux. Ce jeudi à 10h plus de 30 gendarmes avaient été blessés depuis le début des opérations – dont 13 pour la

zadistes_au_pouvoir

Les Zadistes au pouvoir…

Ce matin, en m’éveillant, j’ai fait un rêve. Enfin, je me rassure en me disant que ce n’est qu’un rêve. Peut-être n’est-ce qu’une régurgitation mentale de l’époque de Carrier à Nantes, où leurs pareils se réunissaient en l’église de Saint-Vincent-la-Montagne ? Toujours est-il que je suis sorti de l’ombre des cauchemars en ayant devant les yeux les faits et gestes

nddl_manif

Notre-Dame des Landes : le grand soir raté des zadistes

Commencée en fanfare cette nuit vers trois heures du matin par la gendarmerie mobile, l’opération d’expulsion de la zone centrale de la ZAD – celle qui regroupe nombre d’« irréductibles » opposés à toute négociation avec l’État et à la réouverture de la RD281 a continué au pas de charge tout au long de la journée. Et en soirée à Nantes, la

zad_nddl

NDDL : « J’en veux aux zadistes car ils nous ont mené dans ce merdier »

Le début de l’opération d’expulsion des zadistes irréductibles du centre de la ZAD ce 9 avril a pris de court de nombreux opposants historiques au projet d’aéroport. Surtout par sa fulgurance – les « irréductibles » n’ont résisté que quelques heures, très tôt dans la nuit – et par ses débordements, puisqu’un projet agricole en négociation avec la Préfecture a été rasé,

En direct : expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des Landes : des affrontements et des blessés

Tweets sur #NDDL Tweets sur #ZAD Regardez la diffusion de @ZAD_NDDL : #NDDL #ZAD expulsions illégales continue https://t.co/zGnl8evMh8 — grégory polosecki (@gpolosecki) 9 avril 2018 Debris and closed road sign are seen at the start of a police evacuation operation in the zoned ZAD (Deferred Development Zone) in #NotreDamedesLandes, near Nantes, France, April 9, 2018. REUTERS/@stephanemahe pic.twitter.com/2izihd6eQ6 — Reuters Paris

nanrtes_zad

Enquête Notre-Dame des Landes : l’ACIPA se dissocie-t-elle de Copain 44 ?

Nos enquêtes sur la face cachée de la contestation paysanne (premier volet et second volet) qui relatent les manoeuvres, les pressions sur certains paysans et les enjeux de pouvoir autour des terres de l’ex-ZAD de Notre-Dame des Landes ne sont pas passées inaperçues. Un des projets que Copain 44 voulait imposer sur les 20 hectares d’un paysan de Notre-Dame des

zad_nddl

Notre-Dame des Landes : la face cachée de la contestation paysanne (partie 2)

Suite de notre enquête sur la face cachée de la contestation paysanne à Notre-Dame des landes. Notre-Dame-des-Landes – ZAD : la face cachée de la contestation paysanne Guy Lamisse : les zadistes et Copain 44 en veulent à ses terres « Est-ce qu’au niveau de COPAIN il a été décidé d’une surface de terre que le mouvement pourrait reprendre » , s’interroge un participant. « Réponse

nantes_nddl_zad

Notre-Dame-des-Landes – ZAD : la face cachée de la contestation paysanne

L’aéroport de Notre-Dame des Landes est enterré et sur l’ex-ZAD, les langues se délient. Un paysan s’est confié à Breizh-Info, accusant le collectif paysan Copain 44, proche de la Confédération Paysanne, et cette dernière aussi, d’avoir fait pression sur des agriculteurs de l’ex-ZAD pour les déposséder de parcelles qu’ils exploitaient. Nous avons mené l’enquête : de nombreux agriculteurs se sont faits

NDDL-ZAD

Un paysan de la ZAD de NDDL : « J’accuse la Confédération paysanne et Copain44 »

Installé sur l’ex-ZAD de Notre-Dame des Landes, ce paysan s’est tu toutes ces années, car il était opposé à l’aéroport. Le projet enterré, il aimerait que l’ex-ZAD revienne à l’état de droit. Nous l’avons interviewé – sous couvert d’anonymat – il dit ses quatre vérités et dénonce avec force nombre de dérives de la lutte anti-aéroport. Breizh Info : Pourquoi ne

Notre-Dame-des-Landes. Les travaux de remise en état de la RD281 s’avèrent (très) laborieux

Depuis le 29 janvier, des travaux assurés par les services du conseil départemental de Loire-Atlantique ont lieu sur la RD281 (les Ardilières – le Bois Rignoux). Une semaine avant, le 22 janvier, 200 personnes – paysans et habitants de la ZAD – s’étaient rassemblées pour démonter le gros des chicanes, mais avaient du laisser en place l’épicerie du Sabot (Lama

À LA UNE

Anticor révèle un recours de Nantes Métropole au secteur privé pour remédier à sa propre défaillance
Carhaix. Un menhir érigé par StoneBreizh dimanche 3 juillet, plus de 200 volontaires sollicités
I-Média 402 - Avortement : Liberté ou Crime ?
Sagesses païennes. Un numéro Hors-Série de la revue Eléments

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !