Étiquette : semitan

Nantes. La (fausse) bonne idée de la Semitan pour tenter de limiter les agressions d’agents

La direction de la Semitan – enfin surtout sa composante politique, donc la présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland – semble avoir trouvé la martingale pour diminuer les agressions incessantes d’agents. Et c’est très simple : diminuer les contrôles, surtout dans les quartiers « sensibles » et envers les publics à risque. « Nous avons été invités oralement à lever le pied sur les

Nantes : agressions au Taser et au couteau contre des agents Semitan

La chronique des agents SEMITAN agressés sur le réseau devient tristement habituelle : la semaine dernière, pas moins d’une agression avec un Taser,  deux au couteau, plus trois à quatre agressions sans arme par jour. L’auteur de l’une d’elle, mercredi 19 juin à Commerce, a déjà été jugé en comparution immédiate. Les deux agressions au couteau ont eu lieu sur

Nantes. Gratuité des transports le week-end : qu’en pensent les agents de la SEMITAN ?

Plutôt déconfite par les résultats du PS aux européennes à Nantes (9,5 %) et son impopularité générale, Johanna Rolland dégaine les solutions désespérées pour rempiler en 2020. Ainsi, elle a promis que si elle était réélue, les transports en commun seraient gratuits le week-end. Pour un coût de 15 millions d’euros en année pleine qui a suscité nombre de critiques de

Nantes. Semitan : agressions et caillassages continuent

Depuis plus de deux mois, les Nantais qui lisent la presse mainstream  peuvent avoir l’impression que la municipalité de Nantes a réussi à endiguer l’insécurité sur le réseau des transports en commun : pas un seul article sur l’insécurité quotidienne que subissent les agents, les caillassages ou les coupures de lignes dues aux incivilités. Et pourtant, même si nos confrères

Nantes. Insultes, menaces, agressions : les conducteurs de la TAN se font porter pâle

Après les fusillades avec des armes de guerre, plusieurs fois par nuit parfois, Nantes connaît la nouvelle coqueluche des jeunes délinquants issus des quartiers multiculturels : les armes de type airsoft ou paintball – ces dernières sont en réalité des billes de peinture. Mais dans les deux cas, fausses armes rime parfois avec vrais blessés. Samedi, en marge des troubles

nantes-semitan-bus-delinquance

Semitan : les Nantais auront des problèmes avec les horaires de bus jusqu’en 2021…

Depuis la mise en place – fort poussive et toujours inachevée – des nouveaux arrêts de bus, nombre de nos lecteurs de l’agglomération nantaise se plaignent de ne pouvoir trouver facilement les horaires des bus. Pis, pour s’y retrouver, il faut être nantais et habitué : le système d’information voyageurs (SIV) ne fonctionnant généralement pas, il faut identifier la ligne et

nantes-cgt-semitan-commerce

Nantes. Deux bus caillassés, un autre visé par des tirs… week-end normal pour la TAN

Samedi 23 mars, à Nantes, tandis que des Gilets jaunes épars – les appels régionaux avaient lieu au Mans, à Angers, Saint-Brieuc, Vannes – et une partie de l’extrême gauche locale manifestaient d’abord route de Vannes, puis en centre-ville, sous les lacrymos, deux bus ont été caillassés, un troisième visé par des petits plombs. Un autre bus, sur la ligne 23, l’avait

couteau

Témoignage à Nantes. « Les agressions au couteau d’agents de la TAN deviennent récurrentes »

Ce mardi, les agents de la SEMITAN rejoignaient l’appel national syndical et faisaient grève, mais surtout à cause des problèmes récurrents d’insécurité. Des agents nous en disent plus sur leur quotidien. Témoignages. « On devient des robots, les gens ne nous saluent plus et ont envers nous un irrespect total ». Sur la ligne 11, ce conducteur est blasé et triste. « Ils

handicapes

Travaux du terminus Busway à Nantes : les handicapés oubliés ?

Jusqu’en juillet, les quais du terminus Busway de la place Louis XVI sont en cours de rénovation. Il s’agit de construire de nouveaux quais en granit, mais aussi mettre en place des totems électriques de 600 kw et une sous-station électrique dans le parking voisin. Un terminus provisoire a été créé, mais il n’est pas du tout adapté aux personnes

semitan

Rezé, Bouguenais : Alerte sur la ligne 36 de la SEMITAN

La dernière réunion des délégués du personnel de janvier 2019 était encore l’occasion de revenir sur divers problèmes de sécurité du réseau de la SEMITAN à Nantes et son agglomération. La CGT tire notamment l’alarme pour la ligne 36 (Gréneraie – Croix Jeannette) qui traverse Nantes-sud, Rezé et Bouguenais. Ainsi la CGT « demande d’intervenir sur cette ligne : sur certains services

nantes-semitan-bus-delinquance

Nantes. Encore des agents de la TAN agressés ces dernières semaines

Les week-ends à Nantes se suivent et se ressemblent, avec à chaque fois des agressions – parfois violentes – contre les chauffeurs de bus. Agressions lors des contrôles, bus pris pour cible dans les quartiers sensibles, insultes, et même nuit de Halloween tendue – les agents sont régulièrement en première ligne, mais la direction refuse mordicus de communiquer sur ce

agression

SNCF, Semitan : des agents agressés par des passagers violents à Nantes

Samedi 6 octobre vers 7 heures du matin, un groupe de jeunes qui empêchait la fermeture des portes d’un train a agressé deux agents de la SNCF. La police a du intervenir en gare de Nantes. Le conducteur a été giflé derrière la tête puis a reçu des coups de poings qui l’ont fait chuter entre le quai et le

nantes_tan

Nantes : « la priorité de la SEMITAN c’est que les bus roulent quoi qu’il arrive, c’est ce que veut Johanna Rolland »

Nos nombreux articles sur la situation de la SEMITAN et la violence que subissent au quotidien conducteurs et contrôleurs font se délier les langues, malgré l’omerta interne. Aux ateliers, le recrutement trop tendu se traduit aussi par des manques de postes, tandis que les agressions et la violence favorisent l’absentéisme. Aux ateliers, un ouvrier se confie. « Quand on voit tout

Tram-de-Nantes

Nantes. Plusieurs graves agressions ces derniers jours sur le réseau SEMITAN

La CFDT de la SEMITAN n’a pas signé la lettre ouverte de la CGT aux élus socialistes de Nantes et aux pouvoirs publics pour alerter sur la délinquance dans le centre-ville et les violences quotidiennes que subissent les agents de la TAN. Mais le délégué CFDT, Gabriel Magner, a pu s’en rendre compte par lui-même puisqu’il l’a prise de plein

Nantes. Un conducteur de bus de nuit : «Pour la direction, seule compte l’exploitation, les conducteurs ils s’en fichent »

La prise d’assaut d’un bus sur l’île Beaulieu par une quinzaine de jeunes délinquants dans la nuit du 29 au 30 septembre continue de faire des vagues au sein de la SEMITAN – d’autant que le PCC s’est bien gardé de prévenir les agents qui roulaient cette nuit, la direction a gardé un silence radio y compris vis-à-vis de ses

nantes-semitan-bus-delinquance

Nantes. Bus pris d’assaut par des jeunes délinquants : « le plus dingue, c’est que la TAN n’a pas prévenu les autres conducteurs »

Dans la nuit du 29 au 30 septembre, un bus de nuit de la SEMITAN qui roulait boulevard Georges Pompidou sur l’île Beaulieu a été pris d’assaut par une quinzaine de jeunes délinquants. Ceux-ci ont essayé d’y faire entrer un scooter, ont distribué des coups aux passagers ; le conducteur s’est fait voler sa sacoche avec ses tickets par un passager

Nantes : les journaux gratuits coûtaient 10.000 € par an à la SEMITAN

En mai dernier, lors de la réunion des délégués du personnel à la SEMITAN, la CFDT s’interrogeait au sujet de la disparition des journaux gratuits à disposition du personnel – la direction de la SEMITAN avait répondu qu’il s’agissait d’abonnements gratuits « supprimés par Presse-Océan et Ouest-France ». Cependant, en septembre, une autre réunion de délégués du personnel fait la lumière sur

nantes-cgt-semitan-commerce

Nantes. Délinquance dans le centre-ville : la CGT sonne l’alarme

Tout juste après la grève des agents de la SEMITAN – très suivie avec plus de 40% des agents grévistes contre 15% habituellement, la CGT-SEMITAN s’est fendue d’une lettre ouverte à Mme le préfet, Mme le maire (la socialiste Johanna Rolland) et aux élus de Nantes Métropole. Le syndicat tient à sonner l’alarme : c’est le cœur de Nantes qui est

Nantes. La (fausse) bonne idée de la Semitan pour tenter de limiter les agressions d’agents

La direction de la Semitan – enfin surtout sa composante politique, donc la présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland – semble avoir trouvé la martingale pour diminuer les agressions incessantes d’agents. Et c’est très simple : diminuer les contrôles, surtout dans les quartiers « sensibles » et envers les publics à risque. « Nous avons été invités oralement à lever le pied sur les

Nantes : agressions au Taser et au couteau contre des agents Semitan

La chronique des agents SEMITAN agressés sur le réseau devient tristement habituelle : la semaine dernière, pas moins d’une agression avec un Taser,  deux au couteau, plus trois à quatre agressions sans arme par jour. L’auteur de l’une d’elle, mercredi 19 juin à Commerce, a déjà été jugé en comparution immédiate. Les deux agressions au couteau ont eu lieu sur

Nantes. Gratuité des transports le week-end : qu’en pensent les agents de la SEMITAN ?

Plutôt déconfite par les résultats du PS aux européennes à Nantes (9,5 %) et son impopularité générale, Johanna Rolland dégaine les solutions désespérées pour rempiler en 2020. Ainsi, elle a promis que si elle était réélue, les transports en commun seraient gratuits le week-end. Pour un coût de 15 millions d’euros en année pleine qui a suscité nombre de critiques de

Nantes. Semitan : agressions et caillassages continuent

Depuis plus de deux mois, les Nantais qui lisent la presse mainstream  peuvent avoir l’impression que la municipalité de Nantes a réussi à endiguer l’insécurité sur le réseau des transports en commun : pas un seul article sur l’insécurité quotidienne que subissent les agents, les caillassages ou les coupures de lignes dues aux incivilités. Et pourtant, même si nos confrères

Nantes. Insultes, menaces, agressions : les conducteurs de la TAN se font porter pâle

Après les fusillades avec des armes de guerre, plusieurs fois par nuit parfois, Nantes connaît la nouvelle coqueluche des jeunes délinquants issus des quartiers multiculturels : les armes de type airsoft ou paintball – ces dernières sont en réalité des billes de peinture. Mais dans les deux cas, fausses armes rime parfois avec vrais blessés. Samedi, en marge des troubles

nantes-semitan-bus-delinquance

Semitan : les Nantais auront des problèmes avec les horaires de bus jusqu’en 2021…

Depuis la mise en place – fort poussive et toujours inachevée – des nouveaux arrêts de bus, nombre de nos lecteurs de l’agglomération nantaise se plaignent de ne pouvoir trouver facilement les horaires des bus. Pis, pour s’y retrouver, il faut être nantais et habitué : le système d’information voyageurs (SIV) ne fonctionnant généralement pas, il faut identifier la ligne et

nantes-cgt-semitan-commerce

Nantes. Deux bus caillassés, un autre visé par des tirs… week-end normal pour la TAN

Samedi 23 mars, à Nantes, tandis que des Gilets jaunes épars – les appels régionaux avaient lieu au Mans, à Angers, Saint-Brieuc, Vannes – et une partie de l’extrême gauche locale manifestaient d’abord route de Vannes, puis en centre-ville, sous les lacrymos, deux bus ont été caillassés, un troisième visé par des petits plombs. Un autre bus, sur la ligne 23, l’avait

couteau

Témoignage à Nantes. « Les agressions au couteau d’agents de la TAN deviennent récurrentes »

Ce mardi, les agents de la SEMITAN rejoignaient l’appel national syndical et faisaient grève, mais surtout à cause des problèmes récurrents d’insécurité. Des agents nous en disent plus sur leur quotidien. Témoignages. « On devient des robots, les gens ne nous saluent plus et ont envers nous un irrespect total ». Sur la ligne 11, ce conducteur est blasé et triste. « Ils

handicapes

Travaux du terminus Busway à Nantes : les handicapés oubliés ?

Jusqu’en juillet, les quais du terminus Busway de la place Louis XVI sont en cours de rénovation. Il s’agit de construire de nouveaux quais en granit, mais aussi mettre en place des totems électriques de 600 kw et une sous-station électrique dans le parking voisin. Un terminus provisoire a été créé, mais il n’est pas du tout adapté aux personnes

semitan

Rezé, Bouguenais : Alerte sur la ligne 36 de la SEMITAN

La dernière réunion des délégués du personnel de janvier 2019 était encore l’occasion de revenir sur divers problèmes de sécurité du réseau de la SEMITAN à Nantes et son agglomération. La CGT tire notamment l’alarme pour la ligne 36 (Gréneraie – Croix Jeannette) qui traverse Nantes-sud, Rezé et Bouguenais. Ainsi la CGT « demande d’intervenir sur cette ligne : sur certains services

nantes-semitan-bus-delinquance

Nantes. Encore des agents de la TAN agressés ces dernières semaines

Les week-ends à Nantes se suivent et se ressemblent, avec à chaque fois des agressions – parfois violentes – contre les chauffeurs de bus. Agressions lors des contrôles, bus pris pour cible dans les quartiers sensibles, insultes, et même nuit de Halloween tendue – les agents sont régulièrement en première ligne, mais la direction refuse mordicus de communiquer sur ce

agression

SNCF, Semitan : des agents agressés par des passagers violents à Nantes

Samedi 6 octobre vers 7 heures du matin, un groupe de jeunes qui empêchait la fermeture des portes d’un train a agressé deux agents de la SNCF. La police a du intervenir en gare de Nantes. Le conducteur a été giflé derrière la tête puis a reçu des coups de poings qui l’ont fait chuter entre le quai et le

nantes_tan

Nantes : « la priorité de la SEMITAN c’est que les bus roulent quoi qu’il arrive, c’est ce que veut Johanna Rolland »

Nos nombreux articles sur la situation de la SEMITAN et la violence que subissent au quotidien conducteurs et contrôleurs font se délier les langues, malgré l’omerta interne. Aux ateliers, le recrutement trop tendu se traduit aussi par des manques de postes, tandis que les agressions et la violence favorisent l’absentéisme. Aux ateliers, un ouvrier se confie. « Quand on voit tout

Tram-de-Nantes

Nantes. Plusieurs graves agressions ces derniers jours sur le réseau SEMITAN

La CFDT de la SEMITAN n’a pas signé la lettre ouverte de la CGT aux élus socialistes de Nantes et aux pouvoirs publics pour alerter sur la délinquance dans le centre-ville et les violences quotidiennes que subissent les agents de la TAN. Mais le délégué CFDT, Gabriel Magner, a pu s’en rendre compte par lui-même puisqu’il l’a prise de plein

Nantes. Un conducteur de bus de nuit : «Pour la direction, seule compte l’exploitation, les conducteurs ils s’en fichent »

La prise d’assaut d’un bus sur l’île Beaulieu par une quinzaine de jeunes délinquants dans la nuit du 29 au 30 septembre continue de faire des vagues au sein de la SEMITAN – d’autant que le PCC s’est bien gardé de prévenir les agents qui roulaient cette nuit, la direction a gardé un silence radio y compris vis-à-vis de ses

nantes-semitan-bus-delinquance

Nantes. Bus pris d’assaut par des jeunes délinquants : « le plus dingue, c’est que la TAN n’a pas prévenu les autres conducteurs »

Dans la nuit du 29 au 30 septembre, un bus de nuit de la SEMITAN qui roulait boulevard Georges Pompidou sur l’île Beaulieu a été pris d’assaut par une quinzaine de jeunes délinquants. Ceux-ci ont essayé d’y faire entrer un scooter, ont distribué des coups aux passagers ; le conducteur s’est fait voler sa sacoche avec ses tickets par un passager

Nantes : les journaux gratuits coûtaient 10.000 € par an à la SEMITAN

En mai dernier, lors de la réunion des délégués du personnel à la SEMITAN, la CFDT s’interrogeait au sujet de la disparition des journaux gratuits à disposition du personnel – la direction de la SEMITAN avait répondu qu’il s’agissait d’abonnements gratuits « supprimés par Presse-Océan et Ouest-France ». Cependant, en septembre, une autre réunion de délégués du personnel fait la lumière sur

nantes-cgt-semitan-commerce

Nantes. Délinquance dans le centre-ville : la CGT sonne l’alarme

Tout juste après la grève des agents de la SEMITAN – très suivie avec plus de 40% des agents grévistes contre 15% habituellement, la CGT-SEMITAN s’est fendue d’une lettre ouverte à Mme le préfet, Mme le maire (la socialiste Johanna Rolland) et aux élus de Nantes Métropole. Le syndicat tient à sonner l’alarme : c’est le cœur de Nantes qui est

À LA UNE

Lannuon : daou "Norzh-Afrikan" o deus laeret kasedad ar bus BreizhGo
Le rapport Sauvé, une manipulation ? Conférence de l'Abbé Michel Viot le 30 juin 2022 à Nantes
Quimper. Violences conjugales, relations sexuelles forcées : un Tunisien en situation irrégulière condamné
Rugby. La Champions cup et la Challenge cup vont tourner à la mascarade pour la saison 2022-2023

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !